Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’AOÛT ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 18.08.2018

VENTE D’AOÛT ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

LE TOP PRICE DU PREMIER JOUR POUR MARK CASSE

#51      F         Galileo & Tender Morn, par Dayjur           810.000 €

            Acheteur : Justin Casse

            Vendeur : Haras des Capucines

            Éleveurs : Lynch Bages & Rhinestone Bloodstock

Le top price du premier jour de la vente d’août a été réalisé par une pouliche présentée par le haras des Capucines. Justin Casse a eu fort à faire face à l’équipe de Coolmore. Et il a dû aller jusqu’à 810.000 € pour avoir le dernier mot. La pouliche va rejoindre l’effectif de Mark Casse. Cet entraîneur américain a remporté plus de 70 épreuves black types sur le gazon et il réussit particulièrement bien avec les femelles (Tepin, La Coronel, Victory to Victory, Catch a Glimpse…). Justin Casse a déclaré après avoir signé le bon : « C’est une belle famille. La pouliche est belle et solide. Elle marche bien. Son tempérament est remarquable. À chaque visite, elle s’est comportée de la même manière. Elle sera entraînée aux États-Unis par mon frère. Je vous dirai le nom de son propriétaire le jour où elle aura une casaque sur le dos ! » Cet achat a certainement aussi été inspiré par le fait que la mère est américaine et que cette famille a bien réussi des deux côtés de l’Atlantique. Tender Morn (Dayjur) a en effet remporté le Prix des Rêves d’Or (L) et elle s’est classée deuxième du Prix de la Vallée d’Auge (L). C’est son douzième produit et elle a déjà donné quatre black types : Elusif (Elusive Quality), deuxième du Prix Djebel (Listed à l’époque), Zantenda (Zamindar), lauréate du Prix d’Aumale (Gr3) et troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1), Single (Singspiel), deuxième du Prix d’Aumale (Gr3), et Kenya (Galileo), gagnant des Killavullan Stakes (Gr3) et 16e du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) 2018. Tender Morn est par ailleurs la deuxième mère de John Q. Public (Proud Citizen), deux fois placé de Listed aux États-Unis. La deuxième mère de ce top price a donné deux bons chevaux de vitesse en France, Diableneyev (Nureyev), lauréate du Prix Cor de Chasse (L), et Empireneyev (Nureyev), troisième du Prix Djebel (L). Le croisement de ce lot 51 est un grand classique : Galileo (Sadler’s Wells) sur une petite-fille de Danzig (Northern Dancer).

COOLMORE CROIT AU POTENTIEL D’AMERICAN PHAROAH SUR LE GAZON

#34      F         American Pharoah & Shawara, par Barathea        750.000 €

            Acheteur : M.V. Magnier

            Vendeur : Haras d’Etreham

            Éleveur : Barronstown Stud

Le premier produit du champion américain American Pharoah (Pioneerof the Nile) à passer sur un ring européen a été à l’origine d’une longe lutte. M.V. Magnier a eu le dernier mot à 750.000 € et a déclaré : « C’est la sœur d’un gagnant de Gr1 et c’est une belle pouliche. Je me souviens que Bob Baffert m’avait dit qu’American Pharoah aurait également pu être un très bon cheval de gazon. » La mère de cette pouliche, Shawara (Barathea) est issue de l’élevage de Son Altesse l’Aga Khan. Cette gagnante du Prix de Lieurey (L) a déjà produit quatre black types : Shazand (Daylami), troisième du Prix Michel Houyvet (L), Shareta (Sinndar), gagnante des Yorkshire Oaks et du Prix Vermeille (Grs1), deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Shaywan (Sinndar), deuxième de la Coppa d’Oro (L) à Milan, et Londres (Sea the Stars), troisième du Prix Turenne (L). La deuxième mère, Shamawna (Darshaan), troisième du Prix de Royaumont (Gr3), a donné Shawanda (Sinndar), lauréate des Irish Oaks et du Prix Vermeille (Grs1), mais également Encke (Kingmambo) lauréat du St. Leger (Gr1).

M.V. Magnier a également expliqué : « Mon grand-père a fondé Ballydoyle en utilisant des chevaux de dirt. Galileo descend de ces chevaux et c’est de ces lignées qu’est issu Sadler’s Wells. Tout remonte aux gagnants des classiques américains. Nous croyons beaucoup en American Pharoah. Il pourrait vraiment être le futur grand étalon. Que ce soit lui, ou Justify, nous pensons que les chevaux de cette qualité ont encore la capacité d’influencer positivement l’élevage européen. C’est la raison pour laquelle nous voulons acheter les meilleurs American Pharoah possible et essayer de faire de lui le nouveau Northern Dancer. Souvenez-vous de Scat Daddy, un cheval purement américain, et regardez ce qu’il a été capable de produire sur le turf en Europe. »

UN FRANKEL POUR GEORGE BAKER

#26      M        Frankel & Sabratah, par Oasis Dream        600.000 €

            Acheteur : Oliver St Lawrence

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : G. B. Partnership

Présenté par l’écurie des Monceaux, ce poulain est monté jusqu’à 600.000 €. Après avoir signé le bon, Oliver St Lawrence, en compagnie d’un entraîneur venu du Bahreïn, Fawzi Nass, nous a dit : « C’est un beau poulain, solide, avec de l’envergure. On peut espérer qu’il devienne un bon 2ans. Il va revenir en Angleterre, certainement pour être entraîné par George Baker. » Son père, Frankel (Galileo), est passé du statut de crack à celui d’étalon très recherché. Déjà père de 20 gagnants de Groupe, il compte quatre lauréats de Gr1 dont deux en Europe, Cracksman (Coronation Cup, Epsom Downs, Champion Stakes & Prix Ganay, Grs1) et Without Parole (St James’s Palace Stakes, Gr1). Sa mère, Sabratah (Oasis Dream), était une bonne jument de vitesse. Elle avait notamment gagné les Prix de Bonneval et Cor de Chasse (Ls), mais avait aussi décroché la troisième place du Prix de Seine-et-Oise (Gr3). Elle a déjà produit Muttrah Fort (Dubawi), acheté 650.000 € sur ce ring, qui a depuis gagné deux courses en France. Le propre frère de ce lot a été acquis 350.000 € par Godolphin. Nommé Syrtis (Frankel), ce 2ans est à l’entraînement chez André Fabre mais il n’a pas encore débuté. La deuxième mère, Marika (Marju), est montée sur le podium des Cecil Frail Stakes, des Chartwell Stakes et des Flying Fillies’ Stakes (Ls).

 

QUAND COOLMORE ACHÈTE À ÉLISABETH FABRE

#22      M        Camelot & Rock My Soul, par Clodovil      560.000 €

            Acheteurs : M.V. Magnier

            Vendeur : Coulonces Sales

            Éleveur : Écurie Peregrine

Ce très beau poulain gris préparé par Anna Sundström a fait monter les enchères jusqu’à 560.000 €. Après avoir signé le bon, M.V. Magnier a déclaré : « Il marche très bien et son père, Camelot, réalise une superbe saison, avec les femelles comme avec les poulains. Il a donné de bons 2ans et de bons 3ans. Espérons que celui-ci sera l’un d’eux. Son frère est un bon cheval. » Cet élève d’Élisabeth Fabre est un produit de Camelot (Montjeu). Alors que ses premiers 3ans sont en piste cette année, l’étoile montante de Coolmore a déjà donné 16 black types dont deux gagnants de Gr1. Rock My Soul (Clodovil), la mère de ce poulain, a gagné trois Listeds sur 1.600m en Allemagne à 3ans et elle s’est classée troisième du Prix Allez France (Gr3). Au haras, elle a déjà donné Young Rascal (Intello), vendu 215.000 € en août 2016. Ce lauréat du Chester Vase (Gr3) faisait partie des concurrents en vue pour le Derby d’Epsom 2018. Il s’est classé septième du classique. La deuxième mère a produit trois black types en Allemagne dont Rock My Love (Holy Roman Emperor) gagnante du Preis der Winterkönigin (Gr3).

 

À METTRE AVEC LOT 38 (juste avant)

LE FRÈRE DE BUTHELA POUR HENRI-FRANÇOIS DEVIN

#55      M        Dark Angel & Tribune, par Grand Slam     450.000 €

            Acheteur : Stephen Hillen

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : Écurie des Monceaux

Ce fils de Dark Angel (Acclamation) a été adjugé 450.000 € à Stephen Hillen. Le courtier nous a dit : « C’est un poulain signé par son père. C’est un beau yearling, avec de la force. Son éleveur, l’écurie des Monceaux, connaît une période faste. Il va rejoindre l’effectif d’Henri-François Devin, pour le compte d’un nouveau client. » Sa mère, Tribune (Grand Slam), a gagné le Prix Ronde de Nuit (L). Avec le sang d’Acclamation (Royal Applause), Tribune a déjà donné Buthela (Acclamation). Sous l’entraînement d’André Fabre, il s’est classé deuxième du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2). Tribune a aussi donné, chez le même entraîneur, Deemster (Invincible Spirit), gagnant du Prix du Pont Neuf (L). Tanguista (War Chant), la deuxième mère, a donné deux black types, dont Baileys Showgirl (Sepoy), gagnante du Prix Roland de Chambure (L) et troisième des Prix du Calvados et la Rochette (Grs3).

LA SŒUR D’INTELLOGENT VA TRAVERSER L’ATLANTIQUE

#8        F         Gleneagles & Nuit Polaire, par Kheleyf       400.000 €

            Acheteurs : Gatewood Bell & Cheyenne Stables

            Vendeur : Ecurie des Monceaux

            Éleveur : Écurie des Monceaux

Gatewood Bell a dû lutter face à l’équipe de Coolmore pour décrocher le lot 8 de la vente. Issue de la première génération de Gleneagles (Galileo), elle est issue d’une famille très vivante. Le courtier américain nous a dit : « Cette sœur d’un gagnant de Gr1 est issue d’un jeune étalon que j’aime beaucoup. Dans un premier temps, elle va courir en Europe à 2 et 3ans, avant de prendre la direction des États-Unis. Je l’ai achetée pour Everett Dobson de Cheyenne Stables. » Acquise 100.000 € en août 2009 sur ce ring par Meridian International, sa mère, Nuit Polaire (Kheleyf), a gagné une course sous les couleurs de l’écurie des Monceaux. Elle s’est ensuite largement rattrapée au haras en donnant deux black types sur quatre produits en âge de courir : Intellogent ** (Intello), gagnant du Qatar Prix Jean Prat (Gr1) et du Prix de Guiche (Gr3), ainsi que Lightupthenight (Dutch Art), troisième du Prix Amandine (L). Il s’agit d’une très bonne famille allemande, celle des gagnants de Gr1 Nightflower (Preis von Europa, deux fois), Nymphea (Grosser Preis von Berlin), Next Desert (Derby allemand), Next Gina (Preis der Diana), Pakistan Star (Queen Elizabeth II Cup)…

LA SŒUR DE JADHABA PART AU JAPON

#1        F         Galileo & Naissance Royale, par Giant’s Causeway           600.000 €

            Acheteur : Narvick International

            Vendeur : Écurie des Monceaux

            Éleveur : Écurie des Monceaux

Premier yearling à passer le ring, le lot 1 a lancé la vente sur de bons rails en montant jusqu’à 600.000 €. Emmanuel de Seroux, entouré d’un groupe de Japonais, nous a dit : « C’est une très jolie pouliche, très athlétique, avec un pedigree parfait. Elle va aller au Japon mais je ne sais pas qui sera son entraîneur. Son origine est parfaite pour croiser avec la lignée de Deep Impact. » Cette élève de l’écurie des Monceaux est issue d’un croisement classique, celui de Galileo (Sadler’s Wells) sur une jument descendant de Storm Cat (Storm Bird). Et Deep Impact (Sunday Silence), le meilleur étalon japonais, a prouvé sa capacité à bien croiser avec les mères issues de Galileo et Storm Cat. La propre sœur de ce lot numéro 1, Jadhaba (Galileo) s’est classée troisième du Prix Pénélope (Gr3) de Camprock (Myboycharlie), pour sa troisième sortie seulement. Leur mère, Naissance Royale (Giant’s Causeway), s’était classée deuxième du Prix Vanteaux (Gr3) avant d’être exportée aux États-Unis. Outre-Atlantique, elle a gagné quatre Groupes. Cette jument a un 2ans nommé Olympe (Charm Spirit). Il est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget et n’a pas encore débuté. Sa deuxième mère est aussi celle de Green Lyons (Green Desert), lauréate du Prix de la Cochère (L) et troisième du Beverly Hills Handicap (Gr2).