Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE D’AOÛT ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

Institution / Ventes / 20.08.2018

VENTE D’AOÛT ARQANA - LES FAITS MARQUANTS

VENTE D’AOÛT ARQANA

LES FAITS MARQUANTS

JUSTIN CASSE, SIYOUNI ET UN PROPRIÉTAIRE ENCORE ENDORMI

#185 F Siyouni & Perle Rare, par Distorted Humor 240.000 

Acheteur : Justin Casse

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : Haras d’Étreham, Yacatec Sarl, Cofinvest

Au restaurant, Justin Casse l’a emporté pour le lot 185, une fille de Siyouni et de Perle Rare (Distorted Humor). Il s’agit donc d’une pouliche descendante de la souche Wildenstein des "P". Cette pouliche élégante est le premier produit de sa mère. La deuxième mère est Peinture Rare (Sadler’s Wells), gagnante du Prix de Pomone (Gr2). La troisième mère est Peinture Bleue (Alydar), d’où le champion Peintre Célèbre (Nureyev), mais aussi Peinture Rose (Storm Cat), gagnante du Prix Cérès (L) ou encore Pointilliste (Giant’s Causeway), gagnant du Prix de Barbeville (Gr3).

Justin Casse est resté assez évasif sur son achat : « Le futur propriétaire n’est pas encore réveillé et je ne peux pas vous dire qui c’est ! La pouliche devrait prendre la direction des États-Unis. Il y a une petite chance pour qu’elle reste en Europe, mais cela est peu probable. » Les pouliches par Siyouni ont déjà rencontré du succès aux États-Unis. On pense à Hayabusa One, deuxième des San Marcos Stakes et des San Luis Rey Stakes (Grs2) derrière le FR Itsinthepost (American Post), ou encore La Signare, gagnante des Wonder Again Stakes (Gr3).

LA FILLE DE SON PÈRE

#188 F Sea the Stars & Ponte Vespucci, par Anabaa 200.000 €

Acheteur : Mandore International Agency pour Sunderland Holding Inc

Vendeur : Haras d’Ellon

Éleveur : T. de la Héronnière et Sunderland Holding Inc.

Nicolas de Watrigant a signé le bon à 200.000 € pour le lot 188, une belle fille de Sea the Stars issue de l’une des jolies familles du haras d’Ellon. « Un prix dérisoire », dira le courtier. Cette belle pouliche est une fille de la rapide Ponte Vespucci (Anabaa), deuxième du Prix La Flèche (L), quatrième du Prix du Calvados et du Prix de Cabourg (Grs3). La deuxième mère est la championne Porlezza (Sicyos), gagnante du Prix Maurice de Gheest (Gr1), double lauréate du Prix du Gros Chêne (Gr2) et multiple placée de Groupe sur le créneau de la vitesse. Elle a donné Pontenuovo (Green Tune), qui avait de qui tenir puisqu’elle a pris la première place du Prix de Cabourg (Gr3) et la troisième place du Prix Morny (Gr1). Mais c’est une famille dans laquelle on retrouve aussi de la tenue, avec Ponte Tresa (Sicyos), gagnante du Kergorlay (Gr2) et troisième du Prix Royal-Oak (Gr1). On retrouve aussi dans cette souche vivante des chevaux ayant brillé en Australie, comme Pornichet (Vespone), ou en obstacle, comme Pont Alexandre (Dai Jin).

Nicolas de Watrigant a dit : « C’est une superbe pouliche, pour moi l’une des plus belles pouliches de la vente, et à un prix dérisoire. Elle est par Sea the Stars qui est un étalon exceptionnel, et une très belle famille. Le croisement est intéressant, car il y a de la vitesse dans la famille. Elle a été achetée pour Sunderland Holdings. » Jean Lesbordes a ajouté : « Elle va aller à l’entraînement chez William Haggas. Elle ressemble beaucoup à Sea the Stars et, quand je la voyais marcher, je revoyais Sea the Stars, par son calme. »

UNE SIYOUNI POUR JEAN-LOUIS TEPPER

#178 F Siyouni & Orion Best, par King’s Best 200.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

Vendeur : Haras du Chevotel

Éleveur : Chevotel de la Hauquerie

Jean-Claude Rouget est allé jusqu’à 200.000 € pour obtenir le lot 178, une fille de Siyouni et deuxième produit d’Orion Best (King’s Best), gagnante de deux courses. Orion Best est une sœur d’Orion Star (Sternkoenig), gagnant du Prix de Suresnes (L), deuxième du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) de Barbeville et du Lys (Grs3), mais aussi troisième du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Elle est aussi une sœur d’Orion Girl (Law Society), gagnante du Prix Urban Sea (L), ou encore d’Orion Love (Zamindar), deuxième du Prix de Royaumont (Gr3) et troisième du Prix de Malleret (Gr2).

Jean-Claude Rouget se tenait au côté de Jean-Louis Tepper. L’entraîneur a dit : « C’est une belle pouliche. Nous l’avions évaluée à ce prix-là et nous l’avons donc achetée. Elle portera les couleurs de Jean-Louis Tepper. »

UN JOLI INTELLO POUR CARLOS ET YANN LERNER

#173 M Intello & Nova Step, par Dubawi 130.000 €

Acheteur : Société d’entraînement Carlos et Yann Lerner

Vendeur : Haras du Cadran

Éleveurs : Écurie Haras du Cadran, A. Von Gunten, Mme M. Stadelmann

Carlos Lerner, au restaurant, a eu le dernier mot à 130.000 € pour le lot 173, un athlétique poulain alezan par Intello. C’est le deuxième produit de Nova Step (Dubawi), gagnante du Critérium de l’Ouest et du Prix Ronde de Nuit (Ls), mais aussi troisième du Prix des Réservoirs (Gr3). Carlos et Yann Lerner ont entraîné le premier produit, Nova Star (Exceed and Excel), qui n’a pas brillé en compétition. La deuxième mère est Light Step (Nureyev), gagnante de Stakes et deuxième mère du doué mais délicat Neguev (So You Think), troisième du Prix Daphnis (Gr3).

Carlos et Yann Lerner ont dit : « C’est un très beau poulain. Il nous plaisait beaucoup et il ressemble à Intellogent (Intello). Nous l’avons acquis pour Martina Stadelmann qui nous a acheté un cheval hier. »

UN WOOTTON BASSETT DESCENDANT DE SAGANECA POUR AVENUE BLOODSTOCK

#205 M Wootton Bassett & Sagariya, par Shamardal 125.000 €

Acheteur : Avenue Bloodstock

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

Éleveur : P. Cornou

Mark McStay, en compagnie notamment de John Ferguson, a eu le dernier mot sur le lot 205, un fils de Wootton Bassett et de Sagariya (Shamardal) présenté par le haras de l’Hôtellerie. Il s’agit donc d’un poulain descendant d’une souche Lagardère. La mère, Sagariya, a gagné une course et a été cédée 120.000 € par les Aga Khan Studs à Patrick Monfort à la vente d’élevage 2012 Arqana. Elle a couru ensuite pour Mme Pierre Cornou, étant non placée dans un handicap. Sagariya est une fille de Saga d’Ouilly (Linamix), mère du bon Sagaroi (King’s Best), gagnant du Derby du Midi (L). La troisième mère est Saganeca (Sagace), mère des champions Sagamix (Linamix) et Sagacity (Highest Honor), mais aussi de Sage et Jolie (Linamix), gagnante du Prix de Malleret (Gr2) et mère de Sageburg (Johannesburg). Saganeca est aussi la mère de Shastye (Danehill), mère de Secret Gesture (Galileo), gagnante des Middleton Stakes (Gr2) et deuxième des Oaks d’Epsom (Gr1).

Ce poulain a été acheté par les hommes d’Avenue Bloodstock, agence composée de Mark McStay, John Ferguson, Sam Haggas, et Dick O’Gorman (consultant). John Ferguson et Mark McStay, deux anciens de Godolphin, avaient annoncé le début de leur collaboration en octobre 2017. Ils sont actifs ensemble à Arqana depuis la breeze up 2018, où ils ont acheté le deuxième top price de la vente, un fils de Frankel et de Kiss a Miss pour 770.000 €. Mark McStay a dit : « Je l’ai acheté pour un client existant. C’est un beau poulain, issu d’un étalon qui fonctionne bien et d’une fille de Shamardal, ce qui est encourageant. Il va aller à l’entraînement au Royaume-Uni. »

WILLIE BROWNE FAIT SON MARCHÉ POUR LES BREEZE UP

#222 M Dabirsim & Sosquaw, par Numerous 165.000 €

Acheteur : George Mullins

Vendeur : Élevage de Tourgéville

Éleveurs : SCA Élevage de Tourgéville, Mme H. Erculiani & Mme P. Lepeudry

Willie Browne fait son shopping en vue des breeze up et n’a pas voulu laisser passer ce lot 222, un fils de Dabirsim présenté par l’élevage de Tourgéville. La mère, Sosquaw (Numerous) n’a pas couru, mais a donné de bons chevaux de course comme Running Waters (Makfi), cheval de Quinté, ou Soaring Eagle (Cape Cross), gagnant d’une course et placé à six reprises en neuf sorties. La deuxième mère, Soviet Squaw (Nureyev), a bien produit. Elle a donné Karapucha (Kaldoun), troisième du Prix Saraca (L), Plissetskaia (Caerleon), troisième du Prix Ronde de Nuit et du Critérium de l’Ouest (Ls), mère d’Indianski, gagnant du Prix de Pontarmé (L) et deuxième mère de La Gohannière. C’est une famille vivante, dans laquelle on retrouve Russiana, qui s’était imposée pour ses débuts en championne du monde et mère du prometteur Esteve (Mastercraftsman), gagnant cette année du Derby du Languedoc (L). Il s’agit de la souche de Russian Blue, mais aussi de celle d’Alexandrie, donc de Poliglote.

Willie Browne a dit : « C’est un beau poulain et c’était pour moi le cheval du jour. La mère produit de bons chevaux de course. Si tout se passe bien, il a des chances de revenir ici pour la breeze up. »

DAVID MENUISIER À LA RECHERCHE DU NOUVEAU THUNDERING BLUE

#246 M Intello & Winter Fashion par Kendor 290.000 €

Acheteur : David Menuisier

Vendeur : Hubert Honoré

Éleveur : Société d’entraînement Nicolas Clément

Amanda Skiffington a connu une belle réussite avec les produits d’Intello (Galileo) sur le ring d’Arqana, où elle a déniché Intellogent (Prix Jean Prat, Gr1). Mais elle a dû s’avouer vaincue au terme d’une longue bataille face à David Menuisier. Cet entraîneur français installé en Angleterre vient de remporter récemment son premier Groupe grâce à Thundering Blue (Exchange Rate), lauréat des Sky Bet York Stakes (Gr2). Le propriétaire de ce dernier souhaite réinvestir et le lot 246, acquis 290.000 €, va courir sous ses couleurs. Au sujet de ce très beau bai foncé avec du blanc, David Menuisier nous a expliqué : « J’espère que c’est le futur Thundering Blue ! Il m’a tapé dans l’œil hier. Pour moi, c’est le meilleur produit de son père au catalogue de cette vente. J’ai la chance d’avoir un propriétaire qui a les reins solides et qui peut aller jusqu’à ce niveau de prix. J’aime beaucoup l’étalon et il y a de la vitesse du côté maternel. À coup sûr, nous allons gagner le Prix du Jockey Club ! C’est la première fois que j’achète auprès d’Hubert Honoré. » Avec 6,85 % de black types par partants, et un total de dix poulains ayant décroché du caractère gras, Intello (Galileo) fait partie des tout meilleurs étalons de deuxième production en Europe. Nicolas Clément, l’éleveur de ce lot 246, l’a utilisé sur Winter Fashion (Kendor), une Strawbridge qui fut une bonne jument de vitesse. Elle avait notamment gagné le Prix Amandine (L) et elle est montée sur le podium des Prix du Pont-Neuf et Imprudence (Ls). Au haras, elle a déjà donné Street Fashion (Street Sense), deuxième des Cape Henlopen Stakes (L, 2.400m) à Delaware Park et Flower Fashion (Flower Alley), deuxième du Prix Volterra (L) sous la férule de Nicolas Clément. C’est la famille de Corrazona (El Gran Senor), gagnante des Prix des Réservoirs et Vanteaux (Grs3), puis lauréate du Beverly Hills Handicap (Gr1).

UNE NO NAY NEVER POUR GODOLPHIN

#187 F No Nay Never & Pivoina, par Marchand de Sable 160.000 €

Acheteur : Godolphin

Vendeur : Fairway Consignment

Éleveur : Charel Bloodstock

Dans la course pour reprendre le flambeau de Scat Daddy (Johannesburg) au sein de l’effectif de Coolmore, le jeune No Nay Never (Scat Daddy) est pour l’instant le mieux placé. Avec six black types, ce lauréat du Prix Morny est d’ailleurs l’étalon de première génération qui domine en Europe selon ce critère. Après avoir signé le bon à 160.000 € pour Godolphin, Anthony Stroud nous a expliqué : « C’est une pouliche très athlétique et elle bouge très bien. Son père fait une très bonne année. Je ne sais pas encore qui sera son entraîneur, mais elle portera les couleurs de Godolphin. » Présenté par Fairway Consignment, ce lot 187 est une fille de Pivoina (Marchand de Sable), lauréate de cinq courses en France, de 1.800 à 2.000m. Cette jument n’a pas encore eu de produit en piste. La deuxième mère a donné trois gagnants, sur douze produits en âge de courir, dont Believe Me (The Wings), lauréate du Prix Belle de Nuit (L) et deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1). La troisième mère, Golden Era (Hero’s Honor) a gagné le Prix des Réservoirs (Gr3).

UNE DABIRSIM POUR HUGO MERRY

#194 F Dabirsim & Rainbows for All, par Rainbows of Life 150.000 €

Acheteur : Hugo Merry

Vendeur : Haras de La Louvière

Éleveur : Skymarc Farm

Hugo Merry n’était plus à Deauville lorsque le lot 194 est passé sur le ring. Et c’est au téléphone qu’il a placé l’enchère gagnante, à 150.000 €. Cette élève du haras de La Louvière est issue de Dabirsim (Hat Trick), dont les deux meilleurs produits sont des femelles (Different League et Cœur de Beauté). Elle est le huitième poulain de Rainbows for All (Rainbows of Life), lauréate des Robert H. Griffin Debutante Stakes (Gr3) et mère de Rainbow Crossing (Cape Cross), lauréate du Prix Petite Étoile (L). Rainbows for All est par ailleurs la deuxième mère de deux bonnes pouliches, Al Jazi (Canford Cliffs), double lauréate des Oak Tree Stakes (Gr3), et Rime à Rien (Amadeus Wolf), deuxième du Prix de la

Vallée d’Auge (L).

JEAN-CLAUDE ROUGET CONTINUE À FAIRE CONFIANCE à WOOTTON BASSETT

#177 M Wootton Bassett & Ordensfrau, par Refuse to Bend 130.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

Vendeur : Haras des Capucines

Éleveurs : Oceanic Bloodstock, Ariane Gravereaux & Oti Management

Au moment où ce fils de Wootton Bassett est entré dans le ring d’Arqana, Jean-Claude Rouget avait déjà acquis à Deauville trois produits de l’étalon du haras d’Étreham en âge de courir, dont le champion Almanzor (Irish Champion Stakes, Leopardstown, Qipco Champion Stakes & Prix du Jockey Club, Grs1) et sa sœur Troarn (deuxième du Derby du Midi - Arqana Racing Club, Listed). Fort de ce taux de réussite, l’entraîneur renouvelle sa confiance au fils d’Iffraaj (Zafonic). Il a signé le bon à 130.000 € pour le lot 177, en présence de l’ensemble de ses co-éleveurs Michel Zerolo, Ariane Gravereaux & Terry Henderson (OTI Management). Il est issu d’un croisement similaire à celui de Patascoy (deuxième du Qipco Prix du Jockey Club) : Wootton Bassett sur une mère allemande issue de Sadlers Wells (Northern Dancer). Ce lot 177 est le produit d’une lauréate de quatre courses en Allemagne qui a déjà donné Seminary (Zamindar), lauréat d’une course à 2ans à Divonne. La deuxième mère a donné deux black types, dont Open your Heart (Samum), troisième du Derby allemand (Gr1). On retrouve ensuite une bonne souche Mathet, celle de Marie de Vez (comme Lord Glitters, Morandi, Charmo, Ana Marie…). Il était présenté par le haras des Capucines.

LE FRÈRE DE CHARM APPEAL POUR AL SHAQAB

#231 M Brazen Beau & Tara's Force, par Acclamation 130.000 €

Acheteur : Al Shaqab Racing

Vendeur : Haras de Castillon

Éleveur : Framont Ltd

Nicolas de Watrigant est allé jusqu’à 130.000 € pour ce puissant fils de l’australien Brazen Beau (I Am Invincible). L’homme de Mandore International Agency nous a expliqué : « C’est un bel individu. Ce beau cheval semble avoir beaucoup de vitesse et de précocité. Il va courir pour Al Shaqab Racing. » Présenté par le haras de Castillon, c’est un fils de Tara's Force (Acclamation). Cette jument a produit trois gagnants, dont Charm Appeal (Canford Cliffs), proche troisième du Prix Herod (L) à 2ans, puis lauréate du Prix Volterra (L) l’année suivante. Leur frère New Look (Style Vendôme) a gagné son maiden au mois de juin de ses 3ans à ParisLongchamp. Il vient de tenter sa chance au niveau Listed. Tara's Girl (Fayruz), la deuxième mère, est montée sur le podium des Harry Rosebery Stakes et des Field Marshal Stakes (L). Elle est la mère d’Ashram (Indian Haven), gagnant des Somerville Stakes (Gr3) et l’aïeule de Show Gorb (Caradak), deuxième du Prix Miesque (Gr3).

LES BONS DÉBUTS AU HARAS DE KINGMAN

#201 M Kingman & Rose Memory, par Elusive City 110.000 €

Acheteur : Stroud Coleman Bloodstock Limited

Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

Éleveur : Écurie des Charmes

La signature d’Anthony Stroud a été apposée sur le bon à 110.000 € pour ce fils de Kingman (Invincible Spirit) présenté par le haras de l’Hôtellerie. Son père a réalisé un excellent début de carrière au haras. Parmi les étalons de première production en Europe, il est celui qui présente le pourcentage le plus élevé de black types par partant (7,69 %). L’étalon de Juddmonte compte déjà trois black types avec le prospect classique Calyx (Coventry Stakes, Gr2), Look Around (British Stallion Studs EBF Star Stakes, Listed) et Sicilia (troisième du Prix du Calvados, Gr2). Ce fils d’une placée du Prix de Cerisy (F) a pour deuxième mère Rose Melody (Galileo), deuxième du Prix Casimir Delamarre et troisième du Prix Charles Laffitte (L). La troisième mère a produit trois black types dont Gold and Steel (Shining Steel), lauréat de trois Grs2 : l’American Derby, le San Francisco Mile Handicap et le Early Times

Dixie Handicap.

LE FRÈRE DE KING MALPIC POUR JEAN-LOUIS BOUCHARD

#204 M Wootton Bassett & Sablonnière, par Verglas 110.000 €

Acheteur : Gérard Larrieu

Vendeur : Haras de La Louvière

Éleveur : Skymarc Farm

Gérard Larrieu était en compagnie de Jean-Louis Bouchard et de Rolland Courbis lorsqu’il a placé l’enchère gagnante pour le lot 204. Mais c’est bien pour son fidèle client, et non pas pour le célèbre entraîneur de football, qu’il a acheté ce fils du très en vue Wootton Bassett (Iffraaj). Élevé par Skymarc Farm, c’est un frère de King Malpic (King’s Best). S’il n’est pas un champion, ce placé du Prix de Ris-Orangis (Gr3) est néanmoins un remarquable cheval de course. Avec neuf victoires et huit places en dix-huit sorties, il n’a échoué qu’à une seule reprise dans sa carrière. Il a déjà gagné 289.345 € avec les primes. La deuxième mère a donné Xaarienne (Xaar). Troisième du Critérium du Languedoc et du Critérium de l’Ouest (Ls), cette dernière a produit Xaarino (Kendargent), gagnant du Prix François Boutin (L) et Mont Kiara (Kendargent), troisième du Prix de Cabourg (Gr3). Cette famille a intégré l’élevage de Lady O’Reilley avec Sahara Sun (Alysheba), la troisième mère de ce lot 204. Cette américaine avait produit Sahara Slew (Seattle Slew), lauréate des Ribblesdale Stakes (Gr2) et elle était aussi la deuxième mère de Sandbar (Oasis Dream), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3) et troisième du Prix de Diane (Gr1).

#301 F Invincible Spirit & Every Time, par Pivotal 180.000 €

Acheteur : Prime Equestrian

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveurs : Haras d’Étreham & Écurie des Charmes

Les hommes de Prime Equestrian ont été actifs lors de cette vente de yearlings d’août Arqana, et parfois battus. Ce lot 301 était le cinquième qu’ils achetaient. Il s’agit d’une fille d’Invincible Spirit et d’Every Time (Pivotal). C’est le deuxième produit de sa mère et le premier, Early Time (Charm Spirit), a montré des moyens en compétition, remportant son maiden à Dax et restant sur une quatrième place dans le Critérium du Béquet - Vente Osarus (L). La deuxième mère, Time Away (Darshaan), a remporté les Musidora Stakes (Gr3) et pris la troisième place du Prix de Diane et des Nassau Stakes (Grs1). Elle est la deuxième mère de la rapide Cursory Glance, gagnante des Moyglare Stud Stakes (Gr1) et des Albany Stakes (Gr3). Il s’agit de la famille de Beau Idéal (Exceed and Excel).

Alexandre Puyfourcat a expliqué : « C’est le deuxième produit de sa mère. Le premier, Early Time, est bon. Elle a été très malheureuse la dernière fois et je pense qu’elle gagnera son black type. C’est une belle pouliche par Invincible Spirit. Nous avons acheté cinq yearlings et nous déciderons ce soir de leurs futurs entraîneurs. »

GODOLPHIN, TOUJOURS ACTIF

#311 M Lope de Vega & Hawaiian Heat, par Galileo 140.000 €

Acheteur : Godolphin

Vendeur : Haras de La Louvière

Éleveur : Écurie Skymarc Farm

Actif lors des deux premiers jours de cette vente d’août, Godolphin a aussi été présent ce lundi, achetant notamment le lot 293 moyennant 380.000 €. Anthony Stroud est allé, un peu plus tard, jusqu’à 140.000 € pour le lot 311, un fils de Lope de Vega présenté par le haras de La Louvière. C’est le troisième produit de Hawaiian Heat (Galileo). Le premier, Highdive (Big Bad Bob), court sous les couleurs de Lady O’Reilly et pour l’entraînement de Dermot Weld et a ouvert son palmarès pour sa première sortie, à 3ans, au mois de juillet à Killarney. La deuxième mère, Miss Hawai (Peintre Célèbre), n’a pas couru, mais est à l’origine de Beach Bunny (High Chaparral), deuxième des Pretty Polly Stakes (Gr1). La troisième mère est Miss Tahiti (Tirol), gagnante du Prix Marcel Boussac, deuxième du Diane et du Saint Alary et troisième du Vermeille (Grs1). Au haras, elle a brillé avec notamment la belle Miss France (Dansili), gagnante des 1.000 Guinées de Newmarket (Gr1), deuxième des Sun Chariot Stakes, ainsi que du Prix Rothschild (Grs1).

Anthony Stroud a dit : « C’est un poulain qui me plaisait beaucoup, très athlétique, mais marchant avec légèreté. Il provient d’un très bon haras et c’est une belle famille, avec Miss France notamment. Il a été acheté par Godolphin. »

UN BEAU CAMELOT POUR ISABELLE CORBANI

#297 M Camelot & Dream Girl, par Oasis Dream 130.000 €

Acheteur : Chantilly Bloodstock Agency

Vendeur : Haras des Capucines

Éleveur : Jean-Pierre Dubois

Stéphane Wattel a passé les enchères et Gérard Larrieu a signé le bon à 130.000 € pour le lot 297, un beau poulain par Camelot présenté par le haras des Capucines. Il est le deuxième produit de sa mère, Dream Girl (Oasis Dream), une élève de l’écurie Wertheimer & Frère. Dream Girl était passée sur le ring de la vente d’élevage Arqana, étant achetée 68.000 € par Laurent Benoit (Broadhurst Agency).

Son premier produit, par Intello, se nomme Last Soldier et a été acheté 180.000 € yearling lors de la vente de yearlings d’août 2017 Arqana par Roger Varian. Il s’agit d’une famille Wertheimer vivante. La deuxième mère est Iron Lips (Iron Mask), gagnante du Prix Eclipse (Gr3) et mère d’Oriental (Smart Strike), leader de Recoletos (Whipper) en début de saison et deuxième du Grand Prix Anjou Bretagne - Haras du Saz (L) ensuite. La troisième mère, Icelips (Unbridled), a donné Falco (Pivotal), gagnant de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Il s’agit donc de la souche de Légèreté (Rahy), gagnante du Prix de Malleret (Gr2), du Prix de Royaumont (Gr3), et troisième du Prix Marcel Boussac et du Prix de l’Opéra (Grs1), de Soleil Marin (Kendargent), gagnant du Prix Noailles (Gr3), de Plumania (Anabaa), gagnante du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) et mère de Plumatic (Dubawi), récent gagnant de son Groupe en Angleterre, ou encore de la souche de Left Hand (Dubawi), gagnante du Qatar Prix Vermeille et deuxième du Prix de Diane Longines (Grs1).

Gérard Larrieu a dit : « Il a été acheté pour Isabelle Corbani. C’est tout simplement un cheval magnifique. »

STEPHANIE NIGGE CRAQUE SUR UNE FILLE DE CAMELOT

#278 F Camelot & Camille’s Secret, par Oasis Dream 125.000 €

Acheteur : Stéphanie Nigge

Vendeur : Haras de Montaigu

Éleveur : Mme G. & G. Forien

Stéphanie Nigge a eu un coup de cœur pour ce lot 278, une élégante fille de Camelot, et elle ne l’a pas laissée filer. Elle a signé le bon à 125.000 € pour cette pouliche présentée par le haras de Montaigu. C’est une fille de Camille’s Secret (Oasis Dream), mère du bon Dani Wallon (Martaline), troisième du Prix Contessina (L), et de Il Segreto (Turtle Bowl), deuxième du Critérium du Languedoc et du Prix Altipan (Ls). La deuxième mère, Maid of Dawkins (Kendor), a remporté deux Listeds et pris la troisième place du Prix Corrida (Gr3).

Stéphanie Nigge a dit : « C’est une pouliche très élégante, qui marche bien, pas lourde. J’ai vraiment craqué sur elle. Son futur propriétaire ? J’en saurai plus dans 48 heures. »

UNE LE HAVRE POUR LE TANDEM SEROUL/REYNIER

#249 F Le Havre & Zejel, par Gold Away 120.000 €

Acheteur : Alain Decrion

Vendeur : La Motteraye Consignment

Éleveur : Zafonic S. L., Écurie de Montfort & Préaux

Alain Decrion a eu le dernier mot à 120.000 € pour le lot 249, une belle fille de Le Havre présentée par La Motteraye Consignment. Il se tenait avec Jean-Claude Seroul et Jérôme Reynier. C’est le premier produit de la rapide Zejel (Gold Away), gagnante du Prix de Ris-Orangis (Gr3) et quatrième du Prix Maurice de Gheest (Gr1). Zejel est une sœur de Desilusion (Dyhim Diamond), troisième du Premio Gobierno Vasco (L). La quatrième mère est Dixiella (Fabulous Dancer), deuxième du Prix Messidor (Gr3) et deuxième mère de Goldtara (Gold Away), lauréate du Prix La Moskowa (L), deuxième du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) et troisième du Prix Maurice de Nieuil (Gr2).

Jean-Claude Seroul a dit : « Elle me plaisait, car elle plaisait à mon entraîneur ! » L’entraîneur en question, Jérôme Reynier, a expliqué : « C’est un joli premier produit, bien fait. Elle est issue d’une bonne jument de vitesse et est signée Le Havre. De plus, elle marchait très bien. »

UN GLENEAGLES POUR LES BREEZE UP

#276 M Gleneagles & Brasileira, par Dubai Destination 115.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras des Sablonnets

Éleveur : Écurie Serval

Laurent Benoit a signé le bon à 115.000 € pour le lot 276, au côté de Willie Browne. Ce poulain, issu de la première production de Gleneagles, est un fils de la bonne Brasileira (Dubai Destination), gagnante des Prix Urban Sea et Panacée (Ls), et troisième du Prix Fille de l’Air (Gr3). La deuxième mère, Shifting Sands (Hernando), s’est placée au niveau Listed et a donné Sendbar (Oasis Dream), gagnante du Prix Cléopâtre (Gr3) et troisième du Prix de Diane (Gr1). Il s’agit de la souche de Sahara Slew (Seattle Slew), gagnante des Ribblesdale Stakes (Gr2), d’où Xaarino (Kendargent), gagnant du Prix François Boutin (L). Le poulain va aller en Irlande pour être préparé pour les breeze up.

UN LE HAVRE DE LA SOUCHE DES "A" WILDENSTEIN POUR AL SHAQAB RACING

#250 M Le Havre & Abyssinie, par Danehill Dancer 110.000 €

Acheteur : Al Shaqab Racing

Vendeur : Coulonces Sales

Éleveur : Rosemont Stud Pty Ltd

Nicolas de Watrigant a signé le bon au nom d’Al Shaqab Racing pour le lot 250, se tenant au côté de Fabrice Chappet. Il s’agit d’une fille de Le Havre présentée par Coulonces Sales et issue de la grande souche des "A" Wildenstein. La deuxième mère est Agathe (Manila), gagnante du Prix de Psyché (Gr3), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et troisième du Prix de Diane (Gr1). Agathe est la mère de la championne Aquarelliste (Danehill), gagnante du Diane, du Vermeille, du Ganay, deuxième du Prix de l’Arc de Triomphe, du Hong Kong Vase et troisième du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1). Il s’agit donc de la souche d’Arcangues (Sagace), de Cape Verdi (Caerleon), ou plus récemment de Dartmouth (Dubawi), Manatee (Monsun) ou encore le "Siyouni australien" Aylmerton.

Nicolas de Watrigant a dit : « C’est la copie d’Arcangues qui apparaît dans le pedigree. Il est pour Al Shaqab. C’est un magnifique cheval. » Nicolas de Watrigant a eu de la réussite avec les trois produits de Le Havre qu’il a achetés dans le passé. Les trois sont gagnants et deux sont black types : Tigre du Terre, mais aussi Boitron, récent gagnant des Denford Stakes (L).

LE PROPRE FRÈRE DE SOUVENIR DELONDRES POUR GODOLPHIN

#293 M Siyouni & Dilag, par Almutawakel 380.000 €

Acheteur : Godolphin

Vendeur : Hubert Honoré

Éleveurs : Stratford Place Stud

Anthony Stroud a eu fort à faire, face à l’équipe de Phoenix Thoroughbreds, pour décrocher le lot 293, un yearling avec une origine de poulain précoce. Au sujet de celui qui portera les couleurs de Godolphin, le courtier a expliqué : « C’est un très beau cheval par un très bon étalon qui provient d’un excellent haras. Physiquement, il est très comparable aux chevaux que j’ai vus ce week-end. Je m’attendais à payer ce prix. Je ne sais pas qui sera son entraîneur. » Siyouni (Pivotal), qui fait la monte au haras de Bonneval, réalise une remarquable saison en piste. Ses deux lauréats de Gr1 sont des femelles (Laurens et Ervedya), mais il n’est pas passé loin d’une première victoire à ce niveau avec City Light (deuxième des Diamond Jubilee Stakes, Gr1). En 2018, il a déjà sorti quatre nouveaux gagnants de Groupe avec Aylmerton (Todman Slipper Trial Stakes, Gr2), Barkaa (Prix Vanteaux, Gr3), City Light (Prix de Saint-Georges, Gr3) et La Signare (Wonder Again Stakes, Gr3).

Ce lot 293, présenté par Hubert Honoré, est le propre frère de Souvenir Delondres, lauréate du Prix Eclipse et troisième du Prix d’Arenberg (Gr3). Sa mère a également donné I'M So Glad (Clodovil), troisième des EBF Land O'Burns Fillies’ Stakes (L). La deuxième mère a produit quatre black types dont Distinct Habit (Distinctive Pro), gagnante des Schuylerville Stakes (Gr2, 2ans, 1.600m, dirt) et Mister Chocolate (Night Shift), deuxième du Prix du Bois (Gr3). La mère de ce lot 293 est une fille d’Almutawakel (Machiavellian), or le croisement de Siyouni sur Machiavellian (Mr Prospector) a déjà donné la très bonne Volta (Prix de Sandringham, Chantilly, Gr2, deuxième du Prix Rothschild, Gr1, troisième du Prix de Diane Longines, Gr1). Hubert Honoré peut être satisfait : l’homme d’Omméel a vendu les deux tops du jour !

UN WOOTTON BASSETT POUR STEVE BURGGRAF

#310 M Wootton Bassett & Hasturianita, par Dubawi 130.000 €

Acheteur : Broadhurst Agency

Vendeur : Haras d’Étreham

Éleveur : Haras d’Étreham

Laurent Benoit était en compagnie de Steve Burggraf lorsqu’il a signé le bon à 130.000 € pour ce poulain élevé et présenté par le haras d’Étreham. Le courtier nous a ensuite expliqué : « J’ai beaucoup aimé le poulain dans son ensemble. Je suis un aficionado de son père Wootton Bassett. Je suis donc ravi d’en acheter un et ce d’autant plus que je pense que le meilleur reste à venir pour cet étalon. Ce yearling est difficilement critiquable. C’est une famille du haras d’Étreham qui est connue et reconnue. J’ai toujours eu beaucoup de chance avec les chevaux issus de ce haras. »

L’écurie de Montlahuc de Steve Burggraf connaît une période faste en 2018, avec deux black types pour quatre chevaux vus en piste : Homérique (troisième du Prix de Diane Longines, Gr1, lauréate du Prix de Psyche, Gr3) et Hermaphrodite (deuxième du Prix Minerve, Gr3). Ces deux pouliches ont été acquises à Arqana par Laurent Benoit, comme les deux premiers black types de cette casaque (Penny Lane et Heuristique). Les quatre sont des femelles. Ce lot 310 est le deuxième produit d’Hasturianita (Dubawi), une jument qui est montée jusqu’en valeur 38,5. Il a la même deuxième mère qu’Orbec (Le Havre), lauréat du Grand Prix de Clairefontaine (L) et deuxième de la Gold Newcastle Gold Cup (Gr3). C’est la famille de Boreale (deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches, Gr1), Recital (Critérium de St-Cloud, Gr1), Corre Caminos (Prix Ganay Gr1)…

UNE FILLE DE SIYOUNI POUR MARCUS TREGONING

#265 F Siyouni & Avola, par Galileo 125.000 €

Acheteur : Marcus Tregoning

Vendeur : Haras de Montaigu

Éleveur : Jean-Pierre Dubois

En août 2016, Marcus Tregoning avait acquis Diva Star (Siyouni) pour 185.000 € sur le ring d’Arqana. Sous l’entraînement de ce professionnel anglais, et les couleurs de FTP Equine Holdings, cette pouliche a couru à quatre reprises outre-Manche. Marcus Tregoning est revenu à Deauville pour trouver une autre fille de l’étalon du haras de Bonneval. Elle va courir sous les couleurs de FTP Equine Holdings. L’entraîneur nous a expliqué : « J’aime beaucoup Siyouni et elle est signée par son père. Je vais l’entraîner en Angleterre, mais elle pourrait être revue en France, car elle est éligible aux primes ! » Trois des cinq meilleurs produits de Siyouni (Pivotal) sont des femelles (Laurens, Ervedya et Volta). La mère de la pouliche, Avola (Galileo), a déjà donné Affolante (Whywhywhy), lauréate de deux courses. La deuxième mère a également produit la génitrice d’Aylmerton (Siyouni), dont la victoire dans les Todman Stakes (Gr2) en Australie a été très remarquée, ainsi que Galatee (Galileo), lauréate des Victor McCalmont Memorial Stakes (L). Cette dernière est la mère de Dartmouth (Dubawi), deuxième des Canadian International Stakes et troisième des King George VI & Queen Elizabeth Stakes (Grs1), mais aussi de Manatee (Monsun), lauréate du Grand Prix de Chantilly et Prix du Conseil de Paris (Grs2). C’est la grande famille des A de l’élevage Wildenstein (Arcangues, Aquarelliste, Angara, Artiste Royal…).

UNE FILLE DE LE HAVRE POUR NICOLAS CLÉMENT

#308 F Le Havre & Global Wand par Doyen 115.000 €

Acheteur : Crispin de Moubray

Vendeur : Écurie des Monceaux

Éleveurs : Écurie des Monceaux & Gestüt Hof Ittlingen

Crispin de Moubray a signé le bon à 115.000 € pour cette pouliche élevée par l’écurie des Monceaux et le Gestüt Hof Ittlingen. En 2018, l’écurie des Monceaux a déjà sorti deux gagnants de Gr1 issu d’étalons français — Sistercharlie et Intellogent — et vendus sur le ring d’Arqana en août. Le Havre a déjà donné deux gagnantes à ce niveau (La Cressonnière & Avenir Certain). Crispin de Moubray nous a expliqué : « J’aime beaucoup le sang allemand, la mère était bonne et la deuxième mère a remarquablement bien produit. Presque tous ses produits ont une valeur de 45 ou plus. Cette pouliche paraît plutôt tardive. Je l’ai achetée pour une cliente qui vise 2.400 m à 3ans. C’est la seule yearling de la vente que j’avais sélectionnée dans cet objectif. Elle va rejoindre l’effectif de Nicolas Clément. » Ce lot 308 est le premier produit de Global Wand (Doyen), triple lauréate en Allemagne et notamment deuxième du Grosser Preis der VGH Versicherungen (L). La deuxième mère a donné treize vainqueurs, dont six black types, parmi lesquels Global Dream (Maurice Lacroix-Trophy, Gr2), Global Thrill (Wettenleip Frühjahrsmeile, Gr3) et Global Bang (deuxième des German 2000 Guineas, Gr2). Hors d’Allemagne, cette famille a donné des chevaux de très haut niveau comme Fame and Glory (Derby d’Irlande, Ascot Gold Cup, Coronation Cup, Critérium de St-Cloud & Tattersalls Gold Cup, Grs1) et Legatissimo (Matron Stakes, Nassau Stakes & 1.000 Guinées, Grs1).

UN OLYMPIC GLORY POUR JEAN-CLAUDE ROUGET

#291 M Olympic Glory & Dianaba par Diktat 105.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

Vendeur : Haras des Granges

Éleveurs : Mathieu Daguzan-Garros & Jean-Claude Gour

Jean-Claude Rouget a deux produits d’Olympic Glory (Choisir) dans ses boxes. L’un d’eux a débuté Inde qui s’est classé troisième de l’estimé Dull Knife (Scat Daddy) dans le Prix de Val Séry (Inédits). L’entraîneur renouvelle sa confiance en l’étalon du haras de Bouquetot, en signant le bon à 105.000 € pour un élève de Mathieu Daguzan-Garros et Jean-Claude Gour. Il est en terrain connu pour avoir entraîné le meilleur cheval de la famille, Altérité (Literato), notamment deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1). Ce lot 291 est le frère de deux bons chevaux, Kindly Dismiss (Excellent Art), deuxième du Critérium du Béquet (L) et Yuman (Literato), lauréat du Prix Aymeri de Mauléon (L) ainsi que deuxième du Prix Omnium II (L). Cette famille vivante a récemment donné Monroe Bay (Makfi), lauréate du Prix Finlande (L), deuxième des Prix Vanteaux et Chloé (Grs3), ainsi qu’A Quiet Man (Literato), deuxième du Prix du Pont Neuf (L) et troisième du Prix La Rochette (Gr3).