Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE DE YEARLINGS D’AOÛT ARQANA - JOUR 1 - Tout se jouera dimanche

Institution / Ventes / 18.08.2018

VENTE DE YEARLINGS D’AOÛT ARQANA - JOUR 1 - Tout se jouera dimanche

Le jour 1 de la vente de yearlings d’août Arqana s’est conclu ce samedi sur les coups de 21 h 30. Les indicateurs sont en baisse : le prix moyen s’établit à 230.776 € contre 256.091 € lors de la première soirée de l’an passé, et contre 238.686 € sur la partie 1 (- 3,31 % de variation si on raisonne sur la partie 1, donc). Le prix médian se maintient, baissant de 2,85 % pour s’établir à 170.000 € contre 175.000 € l’an passé, preuve de la force du marché. De la même façon, si on se base sur le prix médian de la partie 1 en 2017 (160.000 €), il est même en hausse. Le taux de vendus, de 71,60 %, est plus décevant. Il était de 80,49 % le samedi l’an passé et de 75,63 % sur l’ensemble de la partie 1. En somme, il faudra que la deuxième soirée soit plus forte pour rejoindre les niveaux de 2017. Sur le papier, il y a de nombreuses raisons de croire que le meilleur est à venir…

Galileo, toujours The Daddy. Le top price de ce jour 1 est de 810.000 € pour le lot 51, une fille de Galileo et de Tender Morn (Dayjur). Présentée par le haras des Capucines, elle a été achetée par Justin Casse et va partir aux Etats-Unis, où elle sera entraînée par Mark Casse, son frère. Cette pouliche est donc une sœur de Zantenda (Zamindar), gagnante du Prix d’Aumale (Gr3) et troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1), ou encore de Kenya (Galileo), gagnant des Killavullan Stakes (Gr3). Deux produits de Galileo sont passés sur le ring ce samedi, pour un chiffre d’affaires de 1.410.000 € et un prix moyen de 705.000 €. Seul American Pharoah fait mieux, mais avec un seul produit adjugé 750.000 € aux associés de Coolmore.

Coolmore justement : les étalons de la superpuissance irlandaise ont été à l’honneur lors de ce jour 1. Quatre des dix étalons du top 10 au classement des étalons sont labélisés Coolmore : American Pharoah, qui fait la monte à la base américaine et australienne de Coolmore, Galileo, mais aussi Camelot, cinquième au classement (quatre produits vendus, prix moyen de 292.500 € et CA de 1.170.000 €), et l’étalon première production Gleneagles, avec deux produits vendus pour un prix moyen de 285.000 € et un chiffre d’affaires de 570.000 €.

Les étalons première production recherchés. En observant le top 10 des sires, on remarque aussi que les étalons de première production ont été bien accueillis. Ils sont trois à apparaître dans le classement : Gleneagles, sixième, devant Muhaarar, l’étalon de Shadwell, et Charm Spirit, lequel fait la monte entre les Aga Khan Studs en France et Tweenhills.

Les Monceaux en tête. Côté vendeurs, l’écurie des Monceaux caracole en tête, avec quinze lots vendus pour un chiffre d’affaires de 5.305.000 € et un prix moyen de 353.667 €. Le chiffre d’affaires réalisé par les lots de l’écurie des Monceaux représente presque 40 % du chiffre d’affaires de ce jour 1 de la vente d’août. Côté acheteurs, c’est Coolmore qui arrive en pole position avec M.V. Magnier, avec deux lots achetés pour un chiffre d’affaires de 1.310.000 € et un prix moyen de 655.000 €. Deux lots issus d’étalons Coolmore : American Pharoah pour le lot 34 et Camelot pour le lot 22.

Il faudra être autour du ring demain. Reste désormais à attendre le verdict du jour 2 de cette vente d’août Arqana. Au programme : les deux produits de Dubawi de la vente, issus de Cladocera (Oasis Dream – lot 98) et de la classique Just the Judge (Lawman – lot 137), la seconde American Pharoah de la vente – et de toutes les ventes de yearlings d’Europe –, qui porte le numéro 158 et a jusque-là fait beaucoup parler à Deauville, ou encore quatre produits de Galileo (contre deux lors de ce jour 1)… Et bien d’autres ! Rendez-vous dimanche à l’établissement Élie de Brignac, dès 17 h 30, après une grande journée de courses.