Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

VENTE DE YEARLINGS D’AOÛT ARQANA - JOUR 2 - Un marché solide, sans coups de folie

Institution / Ventes / 19.08.2018

VENTE DE YEARLINGS D’AOÛT ARQANA - JOUR 2 - Un marché solide, sans coups de folie

VENTE DE YEARLINGS D’AOÛT ARQANA - JOUR 2

Un marché solide, sans coups de folie

Il y avait du chemin à refaire ce dimanche, deuxième journée de la partie 1 de la vente d’août Arqana, pour atteindre les niveaux de 2017. Grâce à un catalogue plus fort, par le jeu du hasard, la mission a été quasiment atteinte. Le prix moyen, sur cette partie 1, est quasiment équivalent à celui de l’an passé : 234.745 € contre 238.686 €, soit un repli de 1,66 %. Le médian, à l’inverse, progresse à 170.000 € (soit une hausse de 6,25 %).

Un marché encore une fois très sélectif. Comme annoncé par nombre d’acteurs, c’est bien la deuxième journée de cette vente d’août qui fut la plus forte de la première partie : quatre des cinq lots les plus chers de cette vacation sont passés sur le ring ce dimanche. Samedi, 58 chevaux ont été vendus pour un total de 13.385.000 € (hors amiables). Alors que dimanche, 59 chevaux ont trouvé preneur pour 14.079.000 €. Au total, sur les deux journées, le chiffre d’affaires régresse de 4,91 % (27.464.000 €) : quatre chevaux en moins ont trouvé preneur. Dans un marché réaliste, la demande est très sélective. Contrairement à l’année dernière, un seul yearling a dépassé la barre du million d’euros (contre deux en 2017). Pourtant, seulement cinq chevaux s’étaient vendus à 700.000 € ou plus l’an dernier et ils sont six au-delà de ce prix. Le marché s’est donc tenu, même si toutes les strates de l’offre n’ont pas généré la même concurrence.

Un premier top pour La Motteraye. Pour la première fois de son histoire, La Motteraye Consignment réalise le top price de la vente d’août. Ils ont préparé le mâle par Dubawi qui a été vendu 1,4 million d’euros aux Irlandais de Ballylinch Stud. C’est le premier produit de la double gagnante de Gr1 Just the Judge (Lawman). Il a été élevé par Qatar Racing et le China Horse Club. L’un des deux deuxièmes prix de la vente va également prendre la direction d’un grand vendeur de saillies irlandais, car il a été acquis par Coolmore. M. V. Magnier a en effet signé le bon à 900.000 € pour le frère de Dark Vision (Dream Ahead) par Lope de Vega (Shamardal). Il était présenté par l’écurie des Monceaux, comme quatre des huit lots les plus chers de cette première partie.

La grande journée Ballylinch. Acheteur du top price, Ballylinch Stud a par ailleurs vendu pour 900.000 € une fille d’Invincible Spirit, laquelle a été acquise par Godolphin. C’est le troisième prix de la vente. Enfin, pour parfaire la journée de John O’Connor, c’est un produit de Lope de Vega qui réalise le deuxième prix le plus élevé de cette première partie. Deux de ses produits intègrent le top 5 de ce dimanche.