Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

Akbar, "Le Plus Grand" est mort

12.09.2018

Akbar, "Le Plus Grand" est mort

L’étalon pur-sang arabe Akbar (Djelfor) est mort à l’âge de 28ans en Italie. Il a terminé sa vie auprès de ses derniers propriétaires, Mattia Cadrobbi (Pine Stud), Fulvio Bonazza et Alessandro Martinazzi. On peut littéralement traduire Akbar par « le plus grand » et, en piste comme au haras, il fut un grand cheval. Acquis poulain par Renée Laure Koch, Akbar fut ensuite revendu par l’intermédiaire du courtier Patrick Barbe à Abu Dhabi. Faisant preuve d’une grande dureté, il s’est imposé 14 fois et s’est placé à 23 reprises en 40 sorties. Pendant sa carrière, il a croisé le fer à de nombreuses reprises avec l’intouchable Unchainedd Melody (la mère de Munjiz). Tête de liste des pères de gagnants aux Émirats arabes unis à plusieurs reprises, Akbar fait partie des rares étalons ayant produit deux gagnants du Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA), avec Séraphin du Paon (Akbar) et Mizzna (produit de son ancienne rivale Unchainedd Melody). Après avoir fait carrière aux Haras nationaux, Akbar est parti en semi-retraite en Italie, où sont nés ses ultimes produits. Plusieurs de ses fils sont actifs en France, comme Séraphin du Paon (haras de Thouars), Nieshan (haras de Carrère) ou Snoopi. Akbar a été élevé par Martial Boisseuil, à partir de Fantasia (Gosse du Béarn), une propre sœur de Flipper (Gosse du Béarn). Ce dernier nous avait confié : « J’ai acheté Fantasia, qui était âgée et poussive, alors que ses propriétaires voulaient la faire tuer. Je l’ai croisée avec Djelfor, un étalon qui a légué beaucoup de qualités mais dont tous les produits n’ont pas forcément été très bien utilisés. Ce croisement m’a donné Akbar, qui est devenu le grand étalon que l’on connaît. C’est une famille qui a beaucoup d’influx. Parfois au rond ils sont un peu fantasques, mais ils en ont encore sous la pédale une fois en piste. Quand on sait les comprendre, ils sont durs et courageux. Akbar était capable de gagner de 1.200 à 2.400m. C’est le premier "FR" à avoir remporté l’Emir Sword. »

Photo : Akbar en 2016 à l’âge de 26ans en Italie.