Télécharger la dernière édition
French Purebred Arabian

French Purebred Arabian

AL RAYYAN CUP PRIX KESBEROY (Gr1 PA) - Marid n’a pas encore tout montré

12.09.2018

AL RAYYAN CUP PRIX KESBEROY (Gr1 PA) - Marid n’a pas encore tout montré

AL RAYYAN CUP - PRIX KESBEROY (Gr1 PA)

Marid n’a pas encore tout montré

Très estimé par son entourage, Marid (TM Fred Texas) a commencé à dévoiler son véritable visage à l’occasion de l’Al Rayyan Cup - Prix Kesberoy (Gr1 PA). Il décroche à cette occasion un premier succès au niveau Gr1 PA, sans montrer la totalité de son potentiel. C’est aussi une première victoire à ce niveau pour son père et pour son entraîneur (avec les pur-sang arabes).

Au-dessus du lot. Marid s’est montré très difficile avant la course, refusant pendant longtemps de rentrer dans les boîtes. Les concurrents ont galopé en file indienne, dans une course sans train animée par Mashael (Seraphin du Paon). Le futur lauréat a galopé en deuxième position, alors que le favori, Deryan (Mahabb) était avant-dernier. Dans la ligne droite, alors que l’animateur plafonnait, Marid est venu très facilement prendre l’avantage. Olivier Peslier a fait parler sa science en le contrariant au minimum pour résister au retour de Deryan, lequel a mis du temps à vouloir se livrer. Il échoue d’une encolure. Fettah du Loup (Kerbella) signe une bonne fin de course, passant de la dernière à la troisième place.

Il a encore de la marge. Antoine de Watrigant, l’entraîneur du lauréat, nous a expliqué : « Ce n’est pas un cheval simple, mais très bon. Il sort de l’ordinaire. J’avais un petit peu peur, au fil du temps, qu’il n’évolue pas dans le bon sens et il a tendance à jouer avec les autres. Dans le dernier tournant, il gambadait. Il a pris de la vitesse depuis ses débuts. En débutant, il était très froid. Je lui ai enlevé les œillères. On sent qu’il peut aller plus vite encore. Le matin, il fait le minimum. Il est très fort physiquement, mais il ne le sait pas encore. Aujourd’hui, je suis doublement heureux. Il y a la victoire bien sûr, mais aussi le plaisir d’honorer la confiance de son propriétaire et de son manager, Alban de Mieulle. Il va prendre la direction du Gr1 PA de Saint-Cloud. » Le Montois n’entraîne pas des pur-sang arabes depuis très longtemps, mais il connaît déjà une belle réussite dans cette spécialité. Au mois de juillet, Aoun (Mahhab) lui a offert la victoire dans la President Of The U.A.E. Cup (Gr3 PA) et Taymour (Mahhab) s’est imposé dans la Shadwell - Coupe du Sud-Ouest des Pur-Sang Arabes (Gr3 PA).

Ils vont se retrouver à Saint-Cloud. Didier Guillemin, l’entraîneur du deuxième Deryan nous a dit : « Il s’est montré très froid. Je trouve qu’il n’a pas eu un bon comportement aujourd’hui. À un moment, j’ai cru qu’il allait finir quatrième, mais il termine difficilement deuxième. Je crois que la prochaine fois, nous allons le monter plus proche de la tête et de manière plus offensive. Il va aller sur le Gr1 de Saint-Cloud. » Élisabeth Bernard, le mentor du troisième, Fettah du Loup, nous a confié : « C’était une course sans aucun train qui dessert complètement les chevaux qui attendent, comme le mien. Il a attendu et ne s’est jamais vraiment détendu. Il n’avait pas assez de train pour placer son accélération. »

Le premier Gr1 de TM Fred Texas. Le père de Marid, TM Fred Texas (Burning Sand) est stationné pour le compte d’Al Shaqab Racing au haras de Thouars. Remarquable compétiteur sur le sable, et notamment lauréat de la Dubai Kahayla Classic (Gr1 PA), il présente un pedigree polyvalent. Son origine franco-américaine connaît en effet également une belle réussite sur le gazon. Il est indemne des courants de sang les plus répandus actuellement (Amer, Munjiz, Manganate…). Ayant très peu sailli, TM Fred Texas n’a pour l’instant eu que six partants en France. Il est donc remarquable de décrocher un premier Gr1 PA avec une production aussi réduite. Alban de Mieulle, manager des effectifs du cheikh Abdulla bin Khalifa Al Thani, nous a expliqué : « Nous avons utilisé cet étalon pour apporter du sang neuf et de la vitesse à la championne Al Dahma. Cette dernière confirme au haras la grande classe qu’elle avait montrée en course. »

Une grande origine maternelle. Marid de Son Altesse le cheikh Abdulla bin Khalifa Al Thani, a grandi au haras du Grand Courgeon. Sa mère Al Dahma (Amer), est lauréate de vingt-cinq courses de 3ans à 8ans. Elle a notamment remporté la Coupe d’Europe des Chevaux Arabes (Gr1 PA) à trois reprises, le French Arabian Breeders’ Cup Mile (Gr1 PA), l’Emir’s Sword (Gr1 PA) à deux reprises, le Qatar International Trophy à quatre reprises, le Cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani Trophy, le Qatar National Trophy Day à Doha, deux fois, les Dubai International Stakes, la President Cup et le Malazgirt Trophy (Grs1 PA). Al Dahma a déjà produit le très bon Yazeed (Munjiz), proche deuxième de la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA). General (Amer), le propre frère d’Al Dahma, officie au haras du Grand Courgeon. Ce champion a gagné deux fois la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA).

San Lou Romirz

Burning Sand

Du Smaragda

TM Fred Texas

Kong

Queen Kong

Sahara Croixnoire

MARID (M3)

Wafi

Amer

Bushra

Al Dahma

Manganate

Al Hanoof

Pesennaia

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 37’’65

1.000m à 600m : 23’’83

600m à 400m : 11’’60

400m à 200m : 11’’83

200m à l’arrivée : 12’’22

Temps total : 2’26’’26