Au sujet de la garde à vue de Guy Cherel

Courses / 18.09.2018

Au sujet de la garde à vue de Guy Cherel

Lundi soir, Le Parisien a diffusé sur son site internet un article révélant le placement en garde à vue de Guy Cherel. Si l’entraîneur est effectivement en garde à vue (et devait être présenté à un juge de Versailles mardi dans l’après-midi), l’article présentait de nombreuses inexactitudes – à commencer par le lieu de l’interpellation ! –, ce qui a fait réagir Isabelle Pacault. Elle nous a confié : « Je tiens à dire que les inexactitudes parues dans l’article du Parisien sont une honte. Cet article n’aurait-il pour unique vocation que de salir Guy Cherel, les chevaux, les courses et le sport en général ? Je ne ferai aucun commentaire supplémentaire. »

France Galop, de son côté, a diffusé un communiqué succinct : « À propos de l’interpellation de l’entraîneur Guy Cherel, France Galop ne commente pas une garde à vue en cours. »

À l’heure où sont écrites ces lignes, Guy Cherel n’est évidemment pas en mesure de répondre à nos questions.