France Galop communique au sujet de l'effectif de Guy Cherel

Institution / Ventes / 26.09.2018

France Galop communique au sujet de l'effectif de Guy Cherel

COMMUNIQUÉ DES COMMISSAIRES DE FRANCE GALOP

Dans le contexte du contrôle judiciaire dont Guy Cherel fait l’objet, les commissaires de France Galop veulent s’assurer que les transferts de chevaux issus de son effectif constituent des mutations en bonne et due forme et correspondant bien à la réalité. Les commissaires de France Galop ont donc demandé les informations suivantes :

- justification de location de boxes permettant d’héberger lesdits chevaux ;

- communication d’une déclaration de chaque propriétaire indiquant qu’il confie son cheval à ce nouvel entraîneur ;

- justification d’un nombre de salariés suffisant permettant l’augmentation d’activité assortie d’une production des déclarations préalables d’embauche, des contrats de travail et des feuilles de paie établies ;

- justification de la connaissance des traitements qui auraient pu être administrés aux chevaux avant qu’ils leur soient confiés et avant de les engager en course publique et de la mise en place de toutes les précautions utiles pour qu’ils courent dans un état conforme aux exigences du Code des courses au galop ;

- liste des vétérinaires et pharmaciens que ces entraîneurs solliciteront pour collaborer aux soins des chevaux de leur effectif ;

En attendant la communication de l’ensemble de ces pièces, les engagements souscrits pour ces chevaux ont été annulés. Lorsque les justificatifs fournis ont permis d’apporter les garanties nécessaires, les mutations ont été validées et inversement rejetées dans le cas contraire.