Carlos Laffon-Parias, deux tickets pour le tirage

Courses / 06.09.2018

Carlos Laffon-Parias, deux tickets pour le tirage

ParisLongchamp offre deux Grs1 ouverts aux spécialistes du mile : le Prix d’Ispahan, avec son parcours de 1.850m, et le Prix du Moulin de Longchamp. Depuis 1968, seuls deux chevaux ont réussi à remporter les deux courses la même année : Irish River (Riverman), en 1979, et Maxios ** (Monsun), en 2013. Les championnes Miesque (Nureyev) et Goldikova ** (Anabaa) se sont imposées dans le Moulin à 3ans et dans l’Ispahan plus tard : à 4ans pour la représentante Niarchos, et deux fois, à 5ans et 6ans, pour la représentante de l’écurie Wertheimer & Frère, tout pour comme Sendawar (Priolo). C’est un coup de deux très difficile que va tenter Recoletos (Whipper) ce dimanche.

Les places à la corde, le moment crucial. Carlos-Laffon-Parias le sait bien et il attend un moment très important, le tirage au sort des places à la corde prévu ce vendredi : « Sur les 1.600m grande piste de ParisLongchamp, les places à la corde jouent un rôle primordial. Cela devient encore plus important dans une course avec dix ou douze partants et en bon terrain. C’est pour cette raison que Recoletos, qui a bien récupéré de son effort dans le Prix Jacques Le Marois, sera au départ accompagné d’Oriental (Smart Strike), qui peut l’aider dans sa tâche. »

Sans Alpha Centauri, tous en mêlée. Un Moulin à plus de dix partants n’est pas très fréquent. Ce seuil n’a été dépassé que quatre fois dans les vingt dernières années et, à trois reprises, une pouliche de 3ans s’est imposée. Carlo Laffon-Parias explique : « Alpha Centauri (Mastercraftsman) est la plus forte d’Europe sur le mile et c’est bien logique que tous les autres bons milers cherchent à l’éviter. Cela explique le nombre de partants, mais la course est de très bon niveau, avec un gagnant des Sussex Stakes (Gr1) comme Lightning Spear (Pivotal) et son dauphin Expert Eye (Acclamation), un paquet de bons 3ans dont deux gagnants de Gr1 comme Intellogent ** (Intello) et Without Parole (Frankel). Les deux pouliches de 3ans Wind Chimes (Mastercraftsman) et Homérique ** (Exchange Rate) viennent de gagner de belle manière et sont redoutables, même face aux mâles. »

Shaman rallongé dans le Prix des Chênes. Carlos Laffon-Parias sera doublement représenté aussi dans le Prix des Chênes mais ses deux poulains, Insandi (Anodin) et Shaman (Shamardal), sont au départ pour deux différents propriétaires. C’est l’élève de l’écurie Wertheimer & Frère qui possède la meilleure chance sur le "papier". Il vient de se classer deuxième du Prix François Boutin (L). L’entraîneur nous a confié : « Je pense qu’il a bien couru. Nous avions décidé de le cacher parce que les 1.400m en ligne droite sont un exercice très dur pour un poulain effectuant sa deuxième sortie. Il a bien fini et a trouvé sur son chemin une pouliche qui a terminé vite [Pure Zen, ndlr]. Les deux premiers sont loin devant les autres. Les 1.600m avec tournant de ParisLongchamp vont lui convenir, il est en belle condition et cette course nous apprendra beaucoup de choses. Il peut aller devant, comme il l’a fait lors de ses débuts, ou attendre. »

Insandi mérite sa place. Le deuxième pensionnaire de Carlos Laffon-Parias, Insandi, a déçu en dernier lieu à Clairefontaine, dans une Classe 1, après un succès courageux lors de ses débuts à Deauville : « Il avait bien travaillé avant la course et a eu un parcours similaire à celui de ses débuts, mais il n’a pas accéléré. Il n’y a pas d’explications… Sauf que Clairefontaine, c’est Clairefontaine et il n’a peut-être pas aimé la piste. Insandi a de nouveau bien travaillé et je pense qu’il mérite une autre chance. »