CRITÉRIUM DE LYON (L) - Certain Lad, à l’anglaise

Courses / 27.09.2018

CRITÉRIUM DE LYON (L) - Certain Lad, à l’anglaise

LYON-PARILLY, JEUDI

Certain Lad (Clodovil) s’est imposé tranquillement dans le Critérium de Lyon (L). À l’anglaise ! Placé en tête, il a mené à son rythme et, à l’entrée de la ligne droite, il a placé un brusque démarrage, prenant vite plusieurs longueurs d’avance. Le représentant de Christopher Richard Hirst s’impose de trois longueurs, n’étant pas inquiété par les bonnes fins de course des attentistes Kanuka (Footstepsinthesand) et Cala Tarida (Garswood), troisième à une longueur de Kanuka. Hooking (Lope de Vega), vu en épaisseur le nez au vent, n’a pas démérité mais a perdu sa place sur le podium dans les 100 derniers mètres, craquant pour finir.

Un poulain dur. Certain Lad est entraîné par Mick Channon. C’est un bon poulain, qui se présentait au départ de ce Critérium de Lyon avec de l’expérience et des titres. Certain Lad avait déjà couru une fois en France, prenant la cinquième place du Critérium du Fonds Européen de l’Élevage (L) où, bien qu’étant battu, il n’avait rien lâché jusqu’au bout. En Angleterre, il s’est classé troisième des Railway Stakes (Gr2) au mois de juin, quatrième, à distance, des Superlative Stakes (Gr2) du futur gagnant de Gr1 Quorto (Dubawi). Il restait sur une troisième place dans les Ascendant Stakes (L), en septembre à Haydock, en terrain lourd.

Il faudra revoir Kanuka, qui montait de catégorie après ses débuts victorieux à Vichy. La représentante de Jean-Claude Seroul débutait pour son nouvel entraîneur, Jérôme Reynier, et elle a bien couru pour prendre la deuxième place. Kanuka a été un peu surprise au moment du démarrage et a mis du temps à vraiment placer son accélération, mais sa fin de course est séduisante.

Le neveu de Jallota. Élevé par Barry Walters, Certain Lad a été acheté 13.000 Gns lors du book 3 de la vente de yearlings d’octobre Tattersalls, par Gill Richardson Bloodstock. C’est un fils de Clodovil et de Chelsey Jayne (Galileo), restée maiden. Certain Lad est pour le moment son meilleur produit. Chelsey Jane est bien née : c’est une fille de Lady Lahar (Fraam), gagnante des Futurity Stakes (Gr3) en Irlande, mais aussi deuxième du Prix de la Nonette, des Cherry Hinton Stakes (Grs2) et des Falmouth Stakes (Gr2, à l’époque). On retrouve de la vitesse dans cette famille puisque Lady Lahar est la mère du bon Jallota (Rock of Gibraltar), cheval capable de bien faire sur 1.200m et 1.400m, gagnant du Prix du Pin (Gr3) en 2016, mais aussi deuxième du Premio Vittorio Di Capua (Gr1, à l’époque), du Prix de la Porte Maillot et des John of Gaunt Stakes (Grs3), et troisième du Bet365 Mile de Sandown, des Joel Stakes (Grs2) ou encore des City of York Stakes (Gr3). Lady Lahar est aussi la mère de Classic Legend (Galileo), gagnante des Montrose Stakes (L).

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Clodovil

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Clodora

 

 

 

 

Cloche d’Or

CERTAIN LAD (M2)

 

 

 

 

 

 

Miswaki

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Chelsey Jane

 

 

 

 

 

Fraam

 

 

Lady Lahar

 

 

 

 

Brigadiers Bird