GRAND CRITÉRIUM DES 12,5 % (CLASSIC I) - Genmoss, leader incontestée de sa génération

Courses / 24.09.2018

GRAND CRITÉRIUM DES 12,5 % (CLASSIC I) - Genmoss, leader incontestée de sa génération

MONT-DE-MARSAN, DIMANCHE

Les supporters de Genmoss (Gentlewave) n’ont pas tremblé dans ce Grand Critérium des 12,5 % (Classic I). La grande favorite a remporté dans un canter l’épreuve préparatoire au Grand Prix des Pouliches à 12,5 %. Brillante en partant, la représentante de Pierre Pilarski et du haras du Bosquet s’est élancée en tête avant de se placer en troisième position côté corde, dans le sillage de l’animatrice, Bam Boléa (Hasawood de Bordes). Une fois cachée, Genmoss s’est posée sous la main de son jockey. Décalée par Gabriel Bon dans la phase finale, elle n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer, son partenaire n’ayant même pas besoin de la solliciter. Bam Boléa conserve la deuxième place à une longueur et quart de la gagnante, tandis que Farnèse de Lagarde (Benevolo de Paban) conclut troisième après une course d’attente.

Pierre Pilarski prend goût aux anglo-arabes. Genmoss conserve donc son invincibilité et ce nouveau succès a dû apporter du baume au cœur de son entraîneur, Didier Guillemin. Son champion Paban de France (Benevolo de Paban) a en effet connu une défaite cuisante samedi, dans le Grand Prix des Anglo-Arabes (Course A), pour la première fois de sa carrière. Genmoss s’annonce bien partie pour remporter le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %, le 21 octobre. Son copropriétaire, Pierre Pilarski, vient récemment d’investir dans un deuxième anglo-arabe.

Née pour gagner le Grand Prix des Pouliches. Genmoss est issue d’une bonne souche du haras du Bosquet. Son père, Gentlewave (Monsun), fait la monte au haras du Lion. Sa mère, Mossaka (Fast), a gagné la Poule d’Essai des 25 % et le Grand Prix des Pouliches, la grande course des femelles de cette race. À ce jour, les sept produits de Mossaka vus en course ont tous gagné en plat. Mossalis (Annapolis) avait été battue du minimum dans la Poule d’Essai des 25 %. Tout comme sa sœur Mosacha (Zamouncho). Mais cette dernière fut tête de liste de sa génération, avec quatre victoires dont le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %. Chesnette (R B Chesne), la deuxième mère, a produit Cherco (Lavirco), le meilleur mâle de sa génération en plat, à 3ans. Il s’est par la suite imposé dans les bonnes courses d’obstacle réservées aux anglos et compte douze victoires pour plus de 250.000 € de gains. Sur les haies d’Auteuil, il a remporté le Prix Hubert de Navailles. La propre sœur de Cherco a produit la bonne Maelana (Annapolis). Cette lauréate de cinq courses a notamment gagné le Grand Prix des Pouliches à 12,5 %. Chesnette était la sœur d’El Soprano (Concertino). Après avoir écrasé sa génération en 1983, ce dernier fut exporté au Japon.

 

 

 

Königsstühl

 

 

Monsun

 

 

 

 

Mosella

 

Gentlewave

 

 

 

 

 

Saumarez

 

 

Saumareine

 

 

 

 

Charming Queen

GENMOSS (F3)

 

 

 

 

 

 

Valdrague

 

 

Fast

 

 

 

 

Ferdesia

 

Mossaka

 

 

 

 

 

R B Chesne

 

 

Chesnette

 

 

 

 

La Bidassoa