Jeu St Eloi ** arrive au haras de Cercy

Élevage / 06.09.2018

Jeu St Eloi ** arrive au haras de Cercy

L’étalon Jeu St Eloi ** (Saint des Saints) vient d’arriver au haras de Cercy en vue de la prochaine saison de monte. Il était auparavant stationné au haras de l’Abbaye, chez Jean-Charles Escalé. Cet imposant cheval bai brun toisant 1,70m va entamer sa quatrième saison de monte en 2019. Andrée Cyprès nous a dit : « Nous l’avons ramené mercredi soir. Il a ses premiers yearlings cette année. C’est un beau modèle, très sculptural et il possède un courant de sang intéressant. C’est un fils de Saint des Saints et nous n’en avions pas jusqu’à présent à Cercy. Il y a des gagnants à tous les étages dans son papier, il donne du cadre. Nous avons déjà eu des demandes de réservation car c’est un cheval qui plaît. » Après trois ans au haras de l’Abbaye, la famille Détré souhaitait changer Jeu St Eloi de lieu de stationnement, et donc de région.

Un pedigree fait pour sauter. Jeu St Eloi a couru six fois et a pris cinq places en compétition. Dans le Prix Ventriloque, sur les haies, il est simplement tombé sur Bandito Conti ** (Saint des Saints), futur lauréat du Prix The Fellow (Gr3). À l’occasion de sa deuxième place dans cette course, nous lui avions octroyé une JDG Jumping Star. Il a couru en steeple à deux reprises, prenant deux deuxièmes places dans les Prix Katko et Samour à Auteuil. Jeu St Eloi est un magnifique cheval, doté d’un très beau modèle et d’un vrai papier d’obstacle. Il est fils de Saint des Saints et d'Ottolina (Saint Cyrien), une jument inédite. Jeu St Eloi est le frère du champion Oculi (Denham Red), lauréat des Prix Ferdinand Dufaure, Maurice Gillois (Grs1) et Congress (Gr2). Deuxième mère de Jeu St Eloi, La Main Heureuse (Rex Magna) a gagné huit courses, à Auteuil, Enghien, Clairefontaine et Lyon-Parilly notamment. Au haras, outre Ottolina, La Main Heureuse a donné Chikiwi (Saint Cyrien), la mère de Tyko (Robin des Champs), vainqueur du Prix Fifrelet (L), et d’Aimela (Sagamix). Cette dernière a produit The Saint James (Saint des Saints), deuxième du Prix Congress (Gr2), et Ella Royale (Royal Charter), la génitrice d’un certain Balko, gagnant des Prix Georges de Talhouët-Roy, Congress (Grs2) et Duc d’Anjou (Gr3), et de Piraya (Lost World), vainqueur du Prix Edmond Barrachin (Gr3). Jeu St Eloi est aussi l’oncle du bon Argentique (Saint des Saints), lauréat du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3).