JUDDMONTE MIDDLE PARK STAKES (GR1) - Ten Sovereigns, et de trois pour Ballydoyle !

International / 29.09.2018

JUDDMONTE MIDDLE PARK STAKES (GR1) - Ten Sovereigns, et de trois pour Ballydoyle !

JUDDMONTE MIDDLE PARK STAKES (GR1)

Ten Sovereigns, et de trois pour Ballydoyle !

Un pinhooker irlandais nous avait dit avec un grand sourire, quelques minutes avant le Darley Prix Morny (Gr1) : « Si les autres veulent gagner des courses, il faut qu’ils bougent maintenant, parce que d’ici quelques semaines, les 2ans de Ballydoyle vont revenir et la fête sera finie… » Il avait raison. Ce samedi à Newmarket, les juniors d’Aidan O’Brien ont tout raflé et Ten Sovereigns (No Nay Never) a placé la cerise sur le gâteau en remportant les Juddmonte Middle Park Stakes (Gr1). Il est le sixième gagnant de Middle Park Stakes pour son entraîneur et fort probablement le meilleur après son grand-père Johannesburg (Hennessy), qui s’était imposé en 2001.

Ils ont fait le trou. Donnacha O’Brien a monté le poulain comme il faut faire avec un grand favori. Il a attendu très près des animateurs et il a attaqué de bonne heure. Ten Sovereigns a pris l’avantage à 400m du poteau, mais le gros du travail était encore à faire. Jash (Kodiac) est venu l’attaquer dans les 200 derniers mètres, mais il a trouvé une bonne réplique. Les deux se sont détachés de trois longueurs et demie. Ten Sovereigns a gardé une demi-longueur, alors que Rumble Inthejungle (Bungle Inthejungle) a eu raison de Marie’s Diamond (Footstepsinthesand) pour la troisième place.

Un rating de 121, proche de Quorto. Ten Sovereigns a impressionné le handicapeur de Racing Post qui lui a donné un rating de 121, une livre de moins que Quorto (Dubawi) et trois de plus que Too Darn Hot (Dubawi). D’après son entraîneur, le poulain peut imiter Quorto, c’est-à-dire partir au repos en attendant sa saison de 3ans, en laissant à Too Darn Hot le rôle de favori dans les Dewhurst Stakes (Gr1) qui sont dans deux semaines. Aidan O’Brien a expliqué : « Je ne pense pas que courir les Dewhurst soit la bonne chose pour le poulain. On lui a mis beaucoup de pression en début de carrière. Pour se montrer gentil avec lui, il faudrait le mettre dans le coton et attendre 2019. »

Un doute sur les Dewhurst. Les bookmakers continuent à garder Ten Sovereigns dans l’ante-post pour les Dewhurst et ils proposent le poulain à 8/1, deuxième favori derrière Too Darn Hot, dans les 2.000 Guinées. Et pourtant Aidan O’Brien ne mettra pas sa pièce sur lui… Il a ajouté : « Je ne pense pas qu’il tiendra plus que 1.600m et déjà, il faut voir s’il tiendra le mile. » Un sage bookmaker le propose favori à 5/1 dans la Commonwealth Cup (Gr1) à Royal Ascot et imagine pour lui un avenir sur le sprint.

Jash, rendez-vous dans les Guinées. Jash est sorti grandi de la défaite. Il a donné chaud au favori et son entraîneur, Simon Crisford, pense déjà à une revanche : « Il est battu par plus fort sur cette distance, mais je pense que mon poulain est bien meilleur sur 1.600m. Il doit encore prendre de la force, ce qu’il fera cet hiver, et il sera préparé pour les 2.000 Guinées. »

No Nay Never, un premier Gr1. Le succès de Ten Sovereigns a presque assuré à son père No Nay Never (Scat Daddy) la couronne de Champion First Crop Sire en Angleterre et Irlande. Le jeune étalon compte 22 gagnants sur 46 partants, et aux gains, il a plus du double que son poursuivant Charm Spirit (Invincible Spirit). Ten Sovereigns est son premier lauréat de Gr1 et il a été acheté 200.000 Gns à Tattersalls. Le poulain est élevé par Camas Park Stud en association avec Lynch Bages et Summerhill. Sa mère, Seeking Solace (Exceed and Excel), placée du Prix de la Seine (L) sous la férule d’André Fabre et pour Godolphin, a été vendue 65.000 Gns chez Tattersalls en juillet 2011. Elle a donné un autre gagnant sur quatre produits.

Seeking Solace a une pouliche par No Nay Never, propre sœur de Ten Sovereigns, en vente dans le book 1 de Tattersalls et une foal par le même étalon.