Just Wonderful et Ten Sovereigns, pour les Grs1

International / 01.09.2018

Just Wonderful et Ten Sovereigns, pour les Grs1

CURRAGH (IE), SAMEDI

Aidan O’Brien a remis l’église au centre du village. L’entraîneur irlandais a remporté les deux Groupes de la réunion de ce samedi au Curragh, avec deux juniors qui ont prouvé qu’ils étaient capables d’évoluer sans problème au niveau Gr1. Ses pensionnaires (au féminin) se sont emparées du podium des Flame of Tara Stakes (Gr3), sur 1.600m, avec en tête Just Wonderful (Dansili), qui peut nous rendre visite à ParisLongchamp. Ten Sovereigns (No Nay Never) s’est quant à lui promené dans les Round Tower Stakes (Gr3) sur 1.200m, sept jours après ses débuts impressionnants. Le maître de Ballydoyle nous a aussi présenté Sydney Opera House (Australia), un frère du héros de la Melboune Cup Rekindling (High Chaparral), qui a gagné en bon poulain le Maiden sur 1.600m.

Direction le Prix Marcel Boussac. Just Wonderful a dominé les Flame of Tara Stakes (Gr1) à la manière d’une pouliche de Gr1. Donnacha O’Brien a attendu le poteau des derniers 400m pour demander l’accélération à sa pouliche. Elle s’est lancée à la chasse de l’animatrice Peach Tree (Galileo) et l’a déposée en trois foulées. Aidan O’Brien a déclaré : « J’avais quelques interrogations sur sa tenue mais elle le fait très bien. Donnacha est très content : elle s’est endormie et a terminé en trombe. Le Total Prix Marcel Boussac (Gr1) est une course pour elle. Je ne pense pas qu’elle fera plus de 1.600m, mais est très bonne. »

La souche d’Urban Sea. Just Wonderful est le deuxième gagnant de Wading (Montjeu), qui a couru trois fois à 2ans en remportant les Rockfel Stakes (Gr2). La deuxième mère, Cherry Hinton (Green Desert), est une poulinière précieuse dans la jumenterie Coolmore. C’est une fille de la grande Urban Sea (Miswaki). Elle a produit la lauréate des Irish Oaks Bracelet (Montjeu) et la gagnante des Belmont Oaks (Gr1) Athena (Camelot). Wading est partie pour les États-Unis et a donné un yearling par War Front (Danzig) et un foal par American Pharoah (Pioneerof The Nile).

Ten Sovereigns vers les Middle Park. Ten Sovereigns, sur le "papier", courait en liberté dans les Round Tower Stakes et il a survolé la course comme on s’y attendait. Il a battu de trois grandes longueurs – et sans forcer son talent – Bruce Wayne (Slade Power), avec un bon chrono à la clé (1’12”02). C’est un candidat aux Middle Park Stakes, comme l’a confirmé son entraîneur : « Il avait couru la semaine dernière et nous avons décidé de le présenter ici parce qu’il lui fallait un autre parcours avant d’aller sur les Middle Park. Il a bien gagné et il est en grande forme. »

Un deuxième Groupe pour No Nay Never. Ten Sovereigns a été acheté 200.000 Gns yearling à Tattersalls. Il est le deuxième gagnant de Groupe de No Nay Never (Scat Daddy), qui a donné aussi six autres black types. Sa mère, Seeking Solace (Exceed and Excel), placée du Prix de la Seine (L) sous la férule d’André Fabre et pour Godolphin, a été vendue 65.000 Gns chez Tattersalls July en 2011. Elle a donné un autre gagnant sur quatre produits. Seeking Solace a une pouliche par No Nay Never, propre sœur de Ten Sovereigns, en vente dans le book 1 de la vente de yearlings d’octobre de Tattersalls, et une pouliche foal par le même étalon.