KEENELANDS SEPTEMBER SALE  - Le cheikh Hamdan très actif dans la meilleure édition de la décennie

International / 13.09.2018

KEENELANDS SEPTEMBER SALE - Le cheikh Hamdan très actif dans la meilleure édition de la décennie

Le cheikh Hamdan A Maktoum a acheté sept yearlings, dont deux millionnaires, lors de la troisième session de septembre à Keeneland. La facture s’élève à 12,34 millions de dollars pour 19 achats. Et ce jeudi, quand ses émissaires auront signé le premier bon, il dépassera un cap historique. Depuis 2009, au moment où la crise économique a frappé les ventes de yearlings, Shadwell a acheté dans le monde entier 999 sujets pour un C.A. de 316,78 millions. Ces chiffres sont issus de l’excellente base de données de Bloodhorse. Et encore, on peut penser que de temps en temps, un yearling a échappé aux techniciens américains. Les sujets adjugés à différentes appellations de Shadwell (Estate, France, Australia, South Africa) dépassent donc le millier.

Proche de vingt millions en 2018. Un seul yearling adjugé à 131.000 $ permettra au cheikh Hamdan d’obtenir son meilleur score depuis 2009. Les résultats de cette année confirment que Keeneland septembre est l’un des marchés préférés des hommes de Shadwell. Lors des dix dernières éditions leurs investissements au Kentucky s’élèvent à 87,33 millions de dollars, c’est-à-dire 27,5 % de tout ce qui a été généré par ces vacations. Les vendeurs européens ne doivent pas pour autant se faire de soucis : le cheikh Hamdan aura encore de l’argent à investir après son retour de Keeneland. En 2017, les achats Shadwell ont atteint 44,25 millions pour 123 yearlings, et l’année précédente, ils avaient atteint 47,7 millions pour 139 sujets. Avant la dernière session du book 1, le cheikh s’est offert 46 lots pour 19,56 millions.

Deux millionnaires. Les deux top-lots de Shadwell ce mercredi sont un mâle et une femelle et ils ont atteint 1,2 million. Le poulain est un produit de Medaglia d’Oro (El Prado) et de Bunairgead (New Approach), une ancienne pensionnaire de Jim Bolger placée de Gr3 en Irlande. La pouliche est par War Front (Danzig), et sa mère, Betterbetterbetter (Galileo), placée de Gr3, est une demi-sœur des lauréates de Gr1 Yesterday (Sadler’s Wells) et Quarter Moon (Sadler’s Wells). Betterbetterbetter, qui avait fait carrière sous la férule d'Aidan O’Brien, est entrée dans la jumenterie de Mandy Pope suite à son achat pour 5,2 millions à la vente de Fasig-Tipton en novembre 2013.

Le top price pour Oxo Equine. Le top price de la troisième session a été payé par Oxo Equine, qui a posé une enchère de 1,4 million pour un American Pharoah (Pioneerof the Nile) issu de Bsharpsonata (Pulpit), gagnante de Gr2 et placée de Gr1, qui a un déjà trois black types sur cinq produits. Quatre autres millionnaires ont trouvé preneurs : il s’agit d’un Quality Road (Elusive Quality) acheté 1,1 million par une association entre Peter Brant et Three Chimneys, une Uncle Mo (Indian Ridge) qui a coûté le même prix à Godolphin, et un War Front (Danzig), lui aussi à 1,1 million, pour le China Horse Club et Maverick Racing. Stonestreet Farm, enfin, s’est adjugé pour 1,03 million une pouliche par Ghostzapper (Awesome Again), propre sœur de la lauréate de Gr1 Molly Morgan.

Vingt millionnaires, record d’après crise. Après trois sessions, on dénombre 20 lots millionnaires. C’est sept de plus qu’en 2017. Il ne s’agit pas du record mais c’est quand même le record de  la période de l’après crise. Pour retrouver mieux, il faut remonter à 2007, quand 32 sujets ont été adjugés pour un prix à sept chiffres. Il est impossible de comparer les résultats de cette année avec les statistiques de 2017, compte tenu du changement du format de la vente. Mais on peut noter qu’après trois sessions, le prix moyen est de 366.166 $, c’est-à-dire qu’il est en hausse de 27 %. Le chiffre d’affaires atteint 167,33 millions.

American Pharoah, leader des étalons. La course pour le titre platonique d’étalon tête de liste de la vente est favorable à American Pharoah, qui est arrivé à 15,07 millions pour 33 vendus. Il devance War Front, qui est à 13,41 millions pour 16 vendus, et Tapit, qui a généré un chiffre d’affaires de 12,83 millions, avec 19 sujets. Le prix moyen le plus élevé revient à War Front, avec 838.438 $. War Front est aussi celui qui compte le plus de millionnaires (5) parmi les dix sires qui ont eu au moins un lot adjugé à un prix à sept chiffres.