Le mot de la fin - DS

Le Mot de la Fin / 14.09.2018

Le mot de la fin - DS

Le mot de la fin : DS

En 1955, Citroën lance sa célèbre DS. Ce sera un très grand succès commercial jusqu’en 1975. La star de sa génération. Et après ? Eh bien, Citroën a cessé de produire des DS et fait évoluer sa gamme, jusqu’à la transformer. Si Citroën en était resté à la DS, la marque aurait fait faillite depuis longtemps. Combien de Français achèteraient encore une DS aujourd’hui ?

Certes, elle se vend toujours… mais uniquement à des collectionneurs. Ils sont rares (nettement moins nombreux que les acheteurs de DS neuves entre 1955 et 1975) et leurs emplettes ne rapportent pas un centime à Citroën.

Les courses, c’est pareil. Si nous persistons à ne pas changer le produit "courses et paris", nous mourrons. Seuls viendront encore aux courses ou au guichet quelques "collectionneurs", qui ne seront ni nombreux ni rentables.

Autour de nous, l’environnement concurrentiel s’est incroyablement développé : en nombre et en qualité. Ceux qui pensent que nous pouvons résister à cette lame de fond sans rien changer sur le fond se trompent gravement. La situation ne s’améliorera pas d’elle-même.

Mayeul Caire