Mise en examen de Guy Cherel : son avocate explique

Courses / 19.09.2018

Mise en examen de Guy Cherel : son avocate explique

Jour de Galop. – Que reproche-t-on à Guy Cherel ?

Florence Gaudillière. – L’enquête, lancée suite à une dénonciation anonyme, repose essentiellement sur des faits anciens consistant en des décisions infligées par France Galop à monsieur Cherel en 2013 et 2016 et concernant notamment un cheval contrôlé positif à la suite de traitements parfaitement autorisés et effectués sous contrôle vétérinaire, où seule la question du délai de rémanence était en jeu.

Cette question est d'ailleurs cruciale puisque de nombreux entraîneurs rencontrent cette difficulté dans la mesure où ni les vétérinaires ni les laboratoires ne sont capables de donner des délais fiables.

Certains de ses chevaux ont-ils été contrôlés positif ces derniers temps ?

Tous les chevaux prélevés par la police sont négatifs, de même que tous les chevaux contrôlés par France Galop, tant à l'effectif que les chevaux gagnants ou placés de monsieur Cherel. Ce qui est très inquiétant pour le monde des courses dans sa globalité, c’est la façon dont l’enquête a été menée. On a fait intervenir des laboratoires, des vétérinaires et des pharmaciens extérieurs aux courses, qui l’ont pas l’habitude de traiter des chevaux. C’est une suspicion globale envers le monde des courses.

Retrouvez la suite de cet article ce soir, dans JDG.
Si vous n'êtes pas abonné, cliquez ici