PARISLONGCHAMP, DIMANCHE - PRIX DE FONTENOY (INÉDITS)  Syrtis, avec encore de la marge

Courses / 02.09.2018

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE - PRIX DE FONTENOY (INÉDITS) Syrtis, avec encore de la marge

Syrtis (Frankel) ne s’est pas imposé de beaucoup dans le Prix de Fontenoy (Inédits) : une demi-longueur le sépare de Starmaniac (Sea the Stars), son dauphin. Mais le représentant de Godolphin a gagné en poulain ayant certainement de la marge. Venu progressivement en tête, il a mené à son rythme. Dans la ligne droite, il a repoussé courageusement toutes les attaques : d’abord celle de son camarade d’entraînement et de couleurs Southern Rock (New Approach), brillant dans le parcours, puis celle de Starmaniac, quatrième au fil de la course. Mais l’attaque de ce dernier n’a fait que pousser Syrtis. Southern Rock a coincé pour finir et prend la troisième place à une longueur trois quarts.

Des 2ans destinés à évoluer. Syrtis n’est pas taillé en 2ans. Poulain assez puissant, il était encore un peu rond. Mais il a montré ce dimanche avoir un bon tempérament. Très calme en tête de la course, appliqué, il a fait ce qu’on lui demandait. Lisa-Jane Graffard, représentante en France de Godolphin, nous a dit : « C’est un gentil poulain, brave et honnête. Il a répondu aux demandes de son jockey. Syrtis a certainement encore de la marge physiquement, il est encore un peu rond. Quant à Southern Rock, il s’est montré très immature et a beaucoup tiré. »

Deuxième, Starmaniac n’est pas un précoce non plus. Il appartient à une famille d’éléments qui vieillissent bien. Sa mère, Plumania ** (Anabaa), avait atteint son meilleur niveau à 4ans et ses produits se révèlent eux-aussi sur le tard. Maniaco (Galileo) avait décroché sa plus belle victoire à la fin de son année de 3ans et Plumatic ** (Dubawi) est en train de suivre cette voie. Il tentera d’ailleurs de décrocher son premier Gr1 dimanche prochain, dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Pierre-Yves Bureau, qui manage les intérêts de l’écurie Wertheimer & Frère, nous a dit : « Il débute bien, sagement. On sait qu’il appartient à une famille qui évolue beaucoup avec l’âge, il n’est pas précoce. »

Une mère lauréate des Prix de Bonneval et Cor de Chasse. Syrtis a été élevé par l’écurie Monceaux. Godolphin l’a acquis 350.000 €, en août 2017, à Arqana. Son propre frère a fait monter les enchères jusqu’à 600.000 € à la vente d’août 2018.

Son père, Frankel (Galileo), est passé du statut de crack à celui d’étalon très recherché. Déjà père de 22 gagnants de Groupe, il compte quatre lauréats de Gr1, dont deux en Europe, Cracksman (Coronation Cup, Epsom Downs, Champion Stakes & Prix Ganay, Grs1) et Without Parole (St James’s Palace Stakes, Gr1). Sa mère, Sabratah (Oasis Dream), était une bonne jument de vitesse. Elle avait notamment gagné les Prix de Bonneval et Cor de Chasse (Ls), mais avait aussi décroché la troisième place du Prix de Seine-et-Oise (Gr3). Elle a déjà produit Muttrah Fort (Dubawi), acheté 650.000 € sur ce ring, qui a depuis gagné trois courses en France, dont le Grand Handicap des Sprinters à Deauville. La deuxième mère, Marika (Marju), est montée sur le podium des Cecil Frail Stakes, des Chartwell Stakes et des Flying Fillies’ Stakes (Ls). Elle a aussi donné Raw Impulse (Makfi), gagnant de Stakes en Australie. La troisième mère, Nordica (Northfields), est gagnante de Listed et a donné Sueboog (Darshaan), gagnante des Fred Darling Stakes (Gr3) et troisième des Nassau Stakes (Gr2, à l’époque). Elle a donné Best of the Bests (Machiavellian), lauréat du Prix d’Ispahan (Gr1), du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2), des Solario Stakes (Gr3) et de l’Al Maktoum Challenge Round 2 (Gr3).

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

SYRTIS (M2)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Oasis Dream

 

 

 

 

Hope

 

Sabratah

 

 

 

 

 

Marju

 

 

Marika

 

 

 

 

Nordica


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 42’’31

De 1.000m à 600m : 25’’16

De 600m à 400m : 12’’77

De 400m à 200m : 11’’61

De 200m à l’arrivée : 11’’81

Temps total : 1’43’’66