Persian King pourrait se laisser tenter par Newmarket

Courses / 18.09.2018

Persian King pourrait se laisser tenter par Newmarket

Battu seulement par Anodor (Anodin) lors de ses débuts, dans le Prix de Crèvecœur (Inédits), Persian King (Kingman) s’est depuis imposé deux fois d’affilée, en très bon poulain, sur le parcours des 1.600m de Chantilly. Il est engagé dans le Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), mais il pourrait ne pas courir en cas d’assouplissement de la piste. Son entraîneur, André Fabre, a déclaré à nos confrères d’At the Races : « Je suis un peu inquiet à propos du terrain. S’il se met à pleuvoir lors du week-end de l’Arc, Persian King ne courra pas à ParisLongchamp. Il a comme autre option les Autumn Stakes (Gr3) à Newmarket. Je ne pense pas le courir dans les Dewhurst Stakes (Gr1), car ce serait un trop grand palier à franchir, mais j’aime courir mes 2ans à Newmarket, qui est le meilleur hippodrome au monde. Si vous pensez avoir un cheval pour les 2.000 Guinées, c’est toujours bien de faire une première tentative à Newmarket. J’aime beaucoup Persian King, j’ai été enthousiasmé par la façon dont il a accéléré. Je sais que les gens se demandent toujours ce qu’il a battu, mais il n’aurait pas pu faire beaucoup plus. » Persian King est coté à 16/1 pour les 2.000 Guinées 2019.