Pourquoi courir malgré les fortes chaleurs annoncées mardi à Auteuil ?

Courses / 14.09.2018

Pourquoi courir malgré les fortes chaleurs annoncées mardi à Auteuil ?

Pourquoi courir malgré les fortes chaleurs annoncées ?

La prochaine réunion sur l’hippodrome d’Auteuil se tiendra le mardi 18 septembre. Selon Météo France, il s’agira de la journée la plus chaude du mois de septembre. Riche de huit courses dont un Gr3 et une Listed, elle pourrait cependant réunir un faible nombre de partants au vu des températures annoncées. Certains entraîneurs ont demandé à France Galop de reporter les courses à plus tard, dans le but d’éviter que leurs chevaux ne souffrent de la chaleur. Mais leur requête n’a pas été entendue par les instances dirigeantes. Entraîneur à Chantilly, Marcel Rolland nous a dit : « Mardi prochain, la réunion d’Auteuil commencera à 11 h 30. Or, cette journée s’annonce comme la plus chaude de septembre. Nous connaissons les risques que comporte le fait de courir en obstacle par 30 degrés. Les entraîneurs susceptibles d’avoir des partants le jour J ont demandé à France Galop de reporter la réunion à une date ultérieure, mais ils ont refusé. C’est extrêmement dommage, car le risque d’avoir de nombreux non-partants le jour même, sans compter les chevaux qui disparaîtront de la liste des engagés ce samedi, est bien réel. »

La réaction de France Galop. Par l’intermédiaire d’un communiqué, France Galop a déclaré : « Plusieurs entraîneurs publics se sont inquiétés auprès des services des courses de France Galop des conditions climatiques dans lesquelles la réunion du mardi 18 septembre allait se dérouler.

En effet, les prévisions météorologiques font état d’un possible et unique pic de température proche de 30 °C ce jour-là en début d’après-midi. Certains socioprofessionnels souhaitaient donc que la réunion soit déplacée pour éviter d’exposer les chevaux à de gros efforts dans des conditions trop pénibles.

Cependant, France Galop a choisi de ne pas accéder à cette requête, pour plusieurs raisons. D’abord, il ne s’agit pas d’une période caniculaire prolongée. Les températures mardi matin seront inférieures à 20 °C.

Il est courant de courir en obstacle, à Auteuil et partout en France, même en été lorsqu’il fait chaud comme mardi. Le meeting de Craon, celui de Pompadour, à Vichy et bien sûr à Clairefontaine en témoignent chaque année. Plusieurs réunions se sont déroulées cet été dans des conditions plus chaudes encore.

Le fait qu’on atteigne ces températures en septembre est moins courant, mais s’il fallait reporter toutes les réunions d’obstacle exposées à des températures certes chaudes, mais pas caniculaires, il deviendrait vite impossible de préserver le programme estival de la discipline.

Plus simplement, la réunion de ce mardi à Auteuil s’inscrit dans un programme élargi, dont chaque date compte. Le déplacement d’une seule réunion peut avoir des conséquences importantes sur le bon ordonnancement de l’ensemble du programme.

Mardi, deux courses de 3ans et une course de Gr3 sont au programme. Elles seront programmées en début de réunion, avant le pic de chaleur. La zone de réception d’Auteuil, située à la sortie des pistes, est équipée de brumisateurs qui permettent aux chevaux de récupérer dans les meilleures conditions. Tout sera mis en œuvre, comme à chaque réunion sur l’hippodrome d’Auteuil, pour que les chevaux puissent s’exprimer dans de bonnes conditions.

La piste va être préparée pour obtenir un terrain de l’ordre de 3,9, comparable à celui proposé jeudi 13 septembre.

Enfin, si dimanche des prévisions faisaient état d’un réchauffement plus important que prévu aujourd’hui, France Galop se réserve la possibilité d’avancer le début de la réunion pour qu’un maximum de partants bénéficie de la relative fraîcheur matinale. »