PREIS VON EUROPA (GR1) - Le grand jour de Clément Lecœuvre et Khan

International / 23.09.2018

PREIS VON EUROPA (GR1) - Le grand jour de Clément Lecœuvre et Khan

 COLOGNE (DE), DIMANCHE

Le jockey français Clément Lecœuvre a connu le plus beau jour de sa carrière ce dimanche, à Cologne. Sa victoire dans le Preis von Europa (Gr1), en selle sur Khan (Santiago), est une immense surprise. Le jockey décroche un premier succès à ce niveau. Le pensionnaire d’Henk Grewe comptait un seul succès dans sa carrière, dans un maiden, en mai 2017, à Strasbourg, mais il a toujours été estimé par son entourage qui l’avait couru dans le Derby allemand et plusieurs autres Grs1. Le départ a été donné aux élastiques pour des raisons de sécurité – le parcours de Cologne implique deux passages  – sur une piste devenue lourde. C’est dans ce scenario un peu irréel que Khan a enfin trouvé les conditions pour exprimer son talent. Il a galopé près de l’animateur, Veneto (New Approach), et il est parti de loin. Les adversaires sont venus sur lui à 400m du poteau, mais Clément Lecœuvre lui a demandé de tout donner. Khan est alors reparti de plus belle pour rallier le poteau avec six longueurs d’avance sur Walsingham (Campanologist), qui d’est emparé de la deuxième place devant Windstoss (Shirocco). Le grand favori, Torcedor (Fastnet Rock), un candidat à la Melbourne Cup (Gr1), s’est enlisé dans la boue. Il termine dernier.

Direction le Canada.  Henk Grewe n’était pas surpris du succès de Khan. Il a expliqué : « En principe, je pensais courir le St Leger, mais heureusement, le racing manager, Holger Faust, a insisté pour aller vers ce Gr1. Clément Lecœuvre a monté une course magnifique ». Holger Faust, racing manager de Darius Racing, a ajouté : « J’avais  cette course en tête depuis longtemps. Tout s’est passé comme on s’y attendait et le poulain a bien gagné. Je pense qu’il est encore capable de progresser et il peut aller sur le Canadian International (Gr1). »

Le frère de Kamsin. Holger Faust est aussi l’éleveur de Khan, un produit du Gestüt Karlshof, le haras familial. Darius Racing a déboursé 37.000 € pour acheter le poulain aux breeze up Arqana. Il n’avait pas le profil du poulain de breeze up : son père, Santiago (Highest Honor), est un lauréat des 2.000 Guinées en Allemagne, et la mère, Kapitol (Winged Love), a produit le lauréat du Derby allemand et étalon au haras d’Étreham Kamsin (Samum) et la placée de Gr1 Kapitale (Dubawi).