PRIX ALEXANDRE ZAFIROPOULO (Classe 2) - Prince Hamlet, encore la ligne du Crèvecœur

Courses / 28.09.2018

PRIX ALEXANDRE ZAFIROPOULO (Classe 2) - Prince Hamlet, encore la ligne du Crèvecœur

MARSEILLE BORELY, VENDREDI

Pour ses premiers pas, Prince Hamlet (Sommerabend) s’était classé troisième du Prix de Crèvecœur (Inédits) derrière Anodor (Anodin), futur lauréat du Prix des Chênes (Gr3), et Persian King (Kingman), qui va bientôt tenter de faire parler sa classe au niveau Groupe. La ligne du Crèvecœur 2018 ne cesse de se renforcer. Prince Hamlet a remporté sa deuxième sortie – un Maiden au Croisé Laroche – de quatre longueurs. Et il confirme encore sa valeur en remportant une Classe 2 dans un beau style ce vendredi à Marseille.

À suivre en 2019. Dans une épreuve animée par Evasive Night (Evasive), le futur lauréat a galopé au troisième rang à la corde. Stéphane Pasquier n’a eu besoin que d’une seule claque pour que le représentant de l’écurie Pandora Racing et d’Ahmed Mouknass crée la différence dans la phase finale. Il s’impose de manière autoritaire, avec quatre longueurs d’avance sur Capitole (Born to Sea). Talk or Listen (Alhebayeb) est troisième à une longueur et demie. Après la victoire son pensionnaire, Mauricio Delcher-Sanchez nous a confié : « C’est un poulain qui nous plaît beaucoup et nous lui donnons des parcours faciles cette année pour le préserver en vue de son année de 3ans. Il est immature, avec un peu de caractère. Prince Hamlet va peut-être courir une autre course d’ici à la fin de l’année, mais pas au niveau black type. Nous allons essayer de lui trouver une Classe 1 en région parisienne. Nous l’estimons beaucoup. »

La forme de Saint Arnoult. La victoire de Prince Hamlet devrait triplement ravir les animatrices du haras de Saint Arnoult. L’élevage de Larissa Kneip et Sandrine Grevet réalise en effet une belle saison 2018 en piste, avec notamment Jackfinbar (Prix de Lutèce, Gr3), Mascha (deuxième du Prix de Psyché, Gr3) et Junius Brutus (deuxième des 188Bet Casino Sirenia Stakes, Gr3). Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, elles vont présenter la sœur de Prince Hamlet – par Stormy River – à la vente d’octobre. Elle portera le numéro 590. Enfin, ce succès apporte une pierre de plus à l’édifice que représente la carrière d’étalon de Sommerabend (Shamardal). L’étalon de Saint Arnoult n’a que 13 partants individuels à ce jour et quatre ont déjà gagné.

La famille de Legends of War. Marc-Antoine Berghgracht a déniché Prince Hamlet pour 15.000 € en décembre 2016 à Deauville. Calle A Venise (Invincible Spirit), sa mère, n’a pas couru mais elle a déjà donné un gagnant avec son premier produit vu en piste. En effet, Cabaleiro (Literato) a gagné les 2.000 Guinées suisses. En France, il était monté en valeur 37. Sous la deuxième mère, on retrouve Maxxi Arte (Danehill Dancer), gagnante de Listed aux États-Unis, sur 1.600m gazon, mais aussi et surtout Legends of War (Scat Daddy), qui s’est classé deuxième des Gimcrack Stakes (Gr2) en 2018. À partir de la troisième mère, on retrouve une famille Aga Khan, celle de Linngari (Premio Vittorio di Capua et Grosser Dallmayr Preis Bayerisches Zuchtrennen, Grs1) et Mont Ormel (Grand Prix de Paris, Gr1).

 

 

 

Giant’s Causeway

 

 

Shamardal

 

 

 

 

Helsinki

 

Sommerabend

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Sommernacht

 

 

 

 

Shona

PRINCE HAMLET (M2)

 

 

 

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Calle A Venise

 

 

 

 

 

Shardari

 

 

Liyana

 

 

 

 

Lisana