PRIX DE LA MARE AUX OISEAUX (MAIDEN) - Suphala apprend pas à pas

Courses / 01.09.2018

PRIX DE LA MARE AUX OISEAUX (MAIDEN) - Suphala apprend pas à pas

CHANTILLY, SAMEDI

Suphala (Frankel) apprend son métier, gentiment mais sûrement. La représentante de Lady Bamford a ouvert son palmarès dans ce Prix de la Mare aux Oiseaux (Maiden), s’imposant de deux longueurs après avoir été vue dans le groupe de tête. Elle devance Lady Neartica (Kodiac), vue sur la ligne de tête, et Lucky Jolie (More than Ready), qui a eu un peu de mal à suivre et échoue finalement au balancier pour la deuxième place.

En progrès. Les trois pouliches proviennent de la ligne du Prix des Marettes (Inédites). Autant Persian King (Kingman), dans le Prix des Terriers de Houx (Maiden), a donné un coup de boost au Crévecœur, autant il est difficile de dire que la ligne des Marettes confirme. Suphala avait conclu dixième des Marettes, mais n’avait pour ainsi dire pas couru. Elle était partie lentement et, après avoir hérité du 15 dans les stalles, elle avait été vite hors course. Sa ligne droite n’était pas mauvaise pour autant, la pouliche concluant bien sans être sollicitée. Lucky Jolie concluait quant à elle deuxième des Marettes et on attendait mieux d’elle ce samedi. Lady Neartica était troisième à Deauville. Quant à Madeleine Must (Motivator), la note des Marettes – cinquième enfermée –, elle se contente d’une lointaine cinquième place ce samedi, après avoir beaucoup tiré.

Suphala a le droit de progresser encore dans le futur. Son jockey, Pierre-Charles Boudot, nous a dit : « Dans le Prix des Marettes, elle s’est montrée un peu timide. Aujourd’hui, elle est par contre bien sortie de sa stalle et nous avons tout de suite pu nous placer dans le sillage d’une de ses adversaires. C’est une pouliche qu’il faut aider un peu dans un parcours : elle peut se reprendre ou se mettre sur le mors. Ce qu’elle fait aujourd’hui est encourageant pour le futur et elle va certainement pouvoir progresser. »

Un croisement efficace. Le croisement Frankel (Galileo), étalon à Juddmonte, sur une fille de Kingmambo (Mr Prospector) fonctionne très bien. Il est déjà à l’origine de quatre black types : Eminent (Prix Guillaume d’Ornano-Logis Saint-Germain, Gr2, 3e des QIPCO Irish Champion Stakes, Gr1), Last Kingdom (Prix Daphnis, Gr3), Sun Maiden (GB) (3e des Ribblesdale Stakes, Gr2) et Frankel Light (Prix La Sorellina - Tattersalls, Listed).

Une descendante de Sophisticat. Élevée par le haras d’Etreham, Suphala a été achetée 650.000 € à Arqana par Charles Gordon-Watson. C’est une fille de Sefroua (Kingmambo), gagnante du Prix de Lieurey (L), deuxième du Prix des Lilas (L) et du Prix Amandine (L). Au haras, Sefroua a déjà donné Sivolière (Sea the Stars), gagnante du Critérium du Béquet (L) et troisième du Prix du Calvados (Gr3). La deuxième mère, Sophisticat (Storm Cat) est gagnante des Coronation Stakes (Gr1) et du Prix de la Grotte (Gr3). Deuxième des Cheveley Park Stakes (Gr1), elle s’était classée troisième de la Poule d’Essai des Pouliches et des Moyglare Stud Stakes (Grs1). Outre Sefroua, elle a donné Pursuit of Glory (Fusaichi Pegasus), troisième des Cheveley Park Stakes (Gr1). La troisième mère est la championne américaine Serena’s Song (Rahy). Meilleure 3ans de la saison 1995 aux États-Unis, elle s’était imposée dans les Mother Goose Stakes, Haskell Invitational Stakes, Santa Anita Oaks, Hollywood Starlet Stakes, Beldame Stakes, Hempstead Handicap, Oaks Leaf Stakes, Las Virgenes Stakes,  Santa Monica Handicap, Santa Maria Handicap et Gazelle Handicap (Grs1) ! Elle est à l’origine de Vocalised (le mystérieux étalon de Jim Bolger) et d’Honor Code (Metropolitan Handicap & Whitney Stakes, Gr1), le meilleur cheval d’âge américain en 2015.

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Frankel

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Kind

 

 

 

 

Rainbow Lake

SUPHALA (F2)

 

 

 

 

 

 

Mr Prospector

 

 

Kingmambo

 

 

 

 

Miesque

 

Sefroua

 

 

 

 

 

Storm Cat

 

 

Sophisticat

 

 

 

 

Serena’s Song

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 600m : 1’02”17

De 600m à 400m : 12”49

De 400m à 200m : 11”59

De 200m à l’arrivée : 11”37

Temps total : 1’37”62