PRIX DE LIANCOURT (L) - Maroubra et le grand moment de Joséphine Soudan

Courses / 02.09.2018

PRIX DE LIANCOURT (L) - Maroubra et le grand moment de Joséphine Soudan

PARISLONGCHAMP, DIMANCHE

C’était le jour des premières ! Une heure après la première victoire de Groupe de Jane Soubagné, Joséphine Soudan a remporté sa première Listed grâce au succès de Maroubra (Lawman) dans le Prix de Liancourt (L). La représentante de Jean-Louis Bouchard s’est imposée d’une encolure, après avoir été vue dans le sillage de Tempel (Deep Impact), qui a mené à un train très peu soutenu. Maroubra s’est bien relancée dans la ligne droite et n’a rien lâché, résistant à l’attaque des attentistes Ligne d’Or (Dansili) et Shahnaza (Azamour).

Peut-être le Royallieu. Maroubra avait été jugée digne de courir le Prix Vanteaux (Gr3), où elle avait conclu dernière décollée. Il ne fallait pas la juger sur cette sortie. La pouliche a de la qualité mais a eu besoin de temps. Après une quatrième place dans une Classe 1 à ParisLongchamp, en juin, elle s’est imposée au mois d’août à Clairefontaine-Deauville dans une Classe 2. Joséphine Soudan nous a dit : « Elle court super ! C’est la première yearling que j’ai reçue, monsieur Bouchard m’a soutenue dès mon installation et je l’en remercie. Elle a montré des moyens à 2ans à Angers, en remportant son maiden. Ensuite, elle a été battue à 3ans pour sa rentrée. Nous avons couru le Vanteaux, mais elle n’était pas prête et a pris dur, même si son jockey a vite posé les mains et l’a respectée. C’est vraiment une super pouliche. Nous allons voir comment elle récupère mais elle pourrait aller vers le Prix de Royallieu. Aujourd’hui, elle était prête mais j’espère qu’elle a encore un petit peu de marge. »

La confiance de Jean-Louis Bouchard. Jean-Louis Bouchard était présent, ému et heureux de voir Joséphine Soudan décrocher sa première victoire black type. Propriétaire et entraîneur se sont livrés à un dialogue que nous restituons ici.

Jean-Louis Bouchard. - J'ai travaillé avec Joséphine lorsqu’elle était chez Pascal Bary et elle travaillait très bien ! Lorsqu’elle s’est installée, nous lui avons donc acheté un yearling. C’était Maroubra. Gérard Larrieu et moi lui avons montré la pouliche dans le box et nous lui avons dit que nous l’avions achetée 10.000 €…

Joséphine Soudan. – Ils m’ont dit cela et quand j’ai vu Maroubra, je n’ai pas osé dire grand-chose, j’avais peur d’avoir l’air bête. Mais je me suis dit intérieurement que ce n’était pas possible ou qu’ils avaient fait une très bonne affaire !

J.-L. B. - En vérité, nous l’avions achetée 100.000 € mais nous ne voulions pas lui mettre la pression ! Nous avons couru le Prix Vanteaux avec elle alors qu’elle n’était pas prête. J’ai insisté pour courir cette épreuve, c’est un peu de ma faute. Ensuite, elle a fait de la croissance. Nous savions qu’elle avait de la qualité et que si elle retrouvait cette qualité, elle pouvait remporter une belle course. Joséphine a su la retrouver !

J.S. - Et son propriétaire a su être patient aussi !

J.-L. Bouchard. - Oui mais c’est plus facile d’être patient quand on a de bons chevaux. Maroubra fait partie des douze yearlings achetés et, parmi eux, sept sont bons ! J’ai gagné six courses à Deauville ! Je pouvais me permettre de lui donner du temps… Quand on a qu’un ou deux chevaux, c’est forcément plus difficile !

Shahnaza devrait progresser sur sa rentrée. Pouliche imposante, Shahnaza effectuait sa rentrée dans ce Prix de Liancourt. Elle n’avait pas couru depuis sa septième place dans le Prix de Diane Longines (Gr1), dans laquelle elle s'était fait mal. La représentante de Son Altesse l’Aga Khan devrait progresser sur cette sortie. Elle a parfois été un peu brillante à l’arrière-garde, dans une course qui n’a pas avancé. Sa fin de course est bonne. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a dit : « Elle manquait un peu de condition et faisait une rentrée en vue du week-end de l'Arc. Nous allons voir comment elle rentre de sa course. »

Le produit d’une propre sœur de Silverfield. Comme son père, Lawman (Invincible Spirit), étalon à Ballylinch Stud, Maroubra a été élevée par Petra Bloodstock Agency. Elle a été achetée 100.000 € en octobre 2016 par Gérard Larrieu (Chantilly Bloodstock). Mirrorblack (Clodovil), sa mère, n’a pas réussi à monter sur le podium en six sorties. Son premier produit, Muntasira (Kendargent), est non placé en trois courses. Maroubra est le deuxième. Le troisième, Mirando (Motivator) est placée à deux reprises cette année, à 2ans, à Vittel et Wissembourg. La deuxième mère a donné Silverfield (Clodovil), ex-San Marino Grey, deuxième des Prix Jean Prat (Gr1) et Paul de Moussac (Gr3). La troisième mère, Misbegotten (Baillamont) a remporté le Prix Finlande (L) et s’était classée deuxième du Prix de l’Opéra (Gr2, à l’époque). Il s’agit de la famille de Not Just Swing (King’s Best), lauréat du Prix d’Hédouville (Gr3) et du Grand Prix du Sud-Ouest (L).

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Lawman

 

 

 

 

 

Gulch

 

 

Laramie

 

 

 

 

Light the Lights

MAROUBRA (F3)

 

 

 

 

 

 

Danehill

 

 

Clodovil

 

 

 

 

Clodora

 

Mirrorblack

 

 

 

 

 

King’s Best

 

 

Montagne Magique

 

 

 

 

Misbegotten


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’12’’29

De 1.000m à 600m : 25’’45

De 600m à 400m : 12’’50

De 400m à 200m : 11’’56

De 200m à l’arrivée : 12’’15

Temps total : 2’13’’95