PRIX DIRICKX - GRAND PRIX DE LA VILLE DE CRAON-MAYENNE - 11e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - Maifalki offre une première victoire française à Robert Jason Ward

Courses / 03.09.2018

PRIX DIRICKX - GRAND PRIX DE LA VILLE DE CRAON-MAYENNE - 11e ÉTAPE DU DÉFI DU GALOP (L) - Maifalki offre une première victoire française à Robert Jason Ward

CRAON, LUNDI

L’entraîneur anglais Robert Jason Ward a présenté son premier partant français samedi, à Craon, dans le Prix Haras de Montfort & Préaux - Critérium de l’Ouest (L) : Wee Jim (Canford Cliffs) a conclu cinquième. Son deuxième partant était Maifalki (Falco) et il a remporté le Prix Dirickx - Grand Prix de la Ville de Craon-Mayenne (L) ce lundi. Cet élève du haras des Granges, acquis à Osarus, avait gagné plusieurs petits handicaps en Angleterre. Il montait franchement de catégorie, mais, bien monté par Alexis Badel, il a passé un vrai palier pour s’offrir une première victoire de Listed. French King (French Fifteen) a longtemps fait illusion pour conclure deuxième devant Alignement (Pivotal). Finalement, cette onzième étape du Défi du Galop n’aura donc pas bouleversé le classement du challenge européen.

Une première Listed aussi pour Robert Jason Ward. Installé depuis 2010 à Middleham, dans le Yorkshire, Robert Jason Ward descend d'une grande famille hippique anglaise. Son père a entraîné un millier de gagnants, son grand-père a été champion jockey en plat et son arrière-grand-père a été le premier jockey à enlever le Grand National (Gr3) deux années de suite. Après avoir été lui-même jockey, Robert Jason Ward a été l’assistant entraîneur de James Fanshawe à Newmarket, mais il a aussi travaillé pour Christiane Head-Maarek en France, Patrick Biancone aux États-Unis, Dave Bell à Toronto et New York, Mick O’Toole en Irlande et Peter Lautner en Allemagne. Ce lundi, il a décroché sa première Listed. Il nous a déclaré : « Nous sommes venus à Craon car nous avions un 2ans, Wee Jim, auquel la distance du Prix Haras de Montfort & Préaux - Critérium de l’Ouest (L) convenait parfaitement. Nous pensions que le parcours de Craon conviendrait aussi à Maifalki. C’est vraiment agréable de venir et de gagner, d’autant que cela coûte de l’argent de se déplacer. Mais les gens vont voir que c’est possible de venir et de gagner. J’ai été jockey et j’ai beaucoup voyagé. Ce n’est pas si compliqué de voyager en Norvège, Suède, Irlande, Allemagne ou France. Nous sommes finalement assez proches. Je reviendrai sûrement courir en France. »

French King fait longuement illusion. French King a eu un bon parcours et il est passé à l’attaque dès l’entrée de la ligne droite. Il a pris facilement l’avantage et nous pensions alors qu’il allait réaliser une vraie démonstration. Mais Maifalki l’a accroché pour finalement le dominer de peu, à la fin. French King demeure néanmoins un cheval capable de gagner le Défi du Galop dans le futur. Alignement a entamé son effort dans le tournant final et il l’a bien prolongé pour conclure troisième devant Cnicht (Silver Frost), le vainqueur de la Copa de Oro (L).

Osarus et le haras des Granges, un duo qui fonctionne. Maifalki rajoute encore une ligne au palmarès des chevaux vendu par Mathieu Daguzan-Garros lors des vacations Osarus. Il prend ainsi la suite de Djoko (deuxième des Prix de la Californie et Policeman, Ls),  Indécence Choisie (troisième du Critérium de Lyon, L), Anima Rock (deuxième du Critérium du Béquet - Ventes Osarus, L), Birdparker (deuxième du Prix Alain et Gilles de Goulaine, L)… Pour la vente de yearling 2018, le haras des Granges a onze lots inscrits au catalogue.

Un petit-fils d’une gagnante de la Vallée d’Auge. Élevé par Mathieu Daguzan-Garros et Christian Sainte-Marie, Maifalki a été vendu 11.000 € par le haras des Granges à Lamont Racing, lors de la vente de yearlings d’Osarus. C’est un fils de Falco (Pivotal), étalon au haras du Grand Chesnaie, et de Makila (Entrepreneur), une jument inédite qui a donné Macondo (Kendor), deuxième du Grand Prix de Bordeaux (L), et Docteur Buzz (Dr Fong), qui a pris plus de 170.000 € de gains. Makila est aussi la deuxième mère de Snow Bell (Kendargent), gagnante du Prix des Lilas (L). Deuxième mère de Maifalki, Maggi for Margaret (Shavian) a remporté le Prix de la Vallée d’Auge (L). Elle a donné notamment Cadeau for Maggi (Cadeaux Généreux), vainqueur du Prix Servanne (L).

 

 

 

Polar Falcon

 

 

Pivotal

 

 

 

 

Fearless Revival

 

Falco

 

 

 

 

 

Unbridled

 

 

Icelips

 

 

 

 

Sea Hill

MAIFALKI (H5)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Entrepreneur

 

 

 

 

Exclusive Order

 

Makila

 

 

 

 

 

Shavian

 

 

Maggi for Margaret

 

 

 

 

Feather Flower