PRIX ECLIPSE (GR3) - Sporting Chance, un pas après l’autre

Courses / 17.09.2018

PRIX ECLIPSE (GR3) - Sporting Chance, un pas après l’autre

 MAISONS-LAFFITTE, LUNDI

Pour sa première sortie en France, le représentant d’Abdulla Al Mansoori Sporting Chance (Kodiac) s’est imposé de bout en bout dans ce Prix Eclipse (Gr3). Prenant rapidement la tête du peloton, au milieu de la piste, le poulain s’est collé le long du rail dans la phase finale. Attaqué par Space Traveller (Bated Breath) et Graignes (Zoffany) dans les derniers mètres, Sporting Chance s’est relancé et s’est imposé sûrement d’une longueur un quart devant Space Traveller. Graignes prend la troisième place, une demi-longueur derrière.

Peut-être un Gr2 avant du repos. Vainqueur de Listed en dernier lieu, à Ripon, Sporting Chance va désormais continuer à grimper les échelons petit à petit, comme nous l’a expliqué Philip Robinson, racing manager pour le propriétaire, Abdulla Al Mansoori. Il nous a dit : « C’est un cheval qui ne cesse de progresser. Il gagne en confiance. Nous avons décidé de venir courir ici après ce qu’il montrait le matin. Le terrain bon, bon souple, est parfait pour lui. Nous allons faire les choses une à une avec lui, peut-être courra-t-il une autre épreuve avant de prendre du repos et de revenir l’an prochain. Aujourd’hui, il a vraiment bien fini sa course, peut-être qu’il tiendrait sur 1.400m. Nous allons voir les autres possibilités avec Simon [Crisford, ndlr]. » Sporting Chance est engagé dans les Dubai Duty Free Mill Reef Stakes (Gr2, 1.200m, 22/09) à Newbury.

Space Traveller se rachète. Space Traveller a attendu pendant le parcours avant d’être décalé à 200m du but, ce qui a quelque peu gêné Sexy Metro ** (Diamond Green), alors poussé vers l’extérieur. Le pensionnaire de Richard Fahey a ensuite bien accéléré pour conclure deuxième de l’épreuve. Septième des Al Basti Equiworld Gimcrack Stakes (Gr2), Space Traveller se rachète aujourd’hui en devançant d’une demi-longueur Graignes.

La meilleure performance de sa carrière. Peu expérimenté, Graignes a galopé en queue de peloton avant d’accélérer en pleine piste et de bien finir à la troisième place, pour la troisième sortie de sa carrière. Yann Barberot, entraîneur de Graignes, nous a dit : « Il confirme ce que je pensais de lui. C’est un bon poulain. Nous l’avons fait monter prudemment, car cela ne s’était pas très bien passé en dernier lieu. Je voulais qu’il ait une bonne leçon et il a eu un très beau passage. Son jockey m’a dit que c’était un vrai cheval de vitesse. Il n’ira pas au-delà de 1.200m. Il y a plusieurs possibilités pour la suite, il faut que j’en parle avec son propriétaire, mais le poulain nous le dira. Il nous a montré qu'il avait le niveau. » Gagnant pour ses débuts à Deauville, début juillet, il s’était ensuite classé quatrième, tout proche d’une Classe 1.

Pedigree http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Sporting-Chance.pdf

La famille de Poet’s Voice. Sporting Chance a été élevé par Ropsley Bloodstock et St. Albans Bloodstock. Il a été acheté yearling pour 41.000 guinées, lors du book 2 de Tattersalls, par Con Marnane, alors qu’il était présenté par Whatton Manor Stud. Stroud Coleman Bloodstock l’a ensuite acquis pour 88.000 £ à la breeze up d’Ascot. Ce fils de Kodiac, qui officie à Tally-Ho Stud en Irlande, est issu d’Elpida (Giant’s Causeway). C’est le premier produit de cette gagnante d’une course sur 2.400m, qui a ensuite eu un mâle yearling de Champs Élysées. Elle a été saillie cette année par Ardad.

Le deuxième mère d’Elpida a produit Poet’s Voice (Dubawi). Ce gagnant des Queen Elizabeth II Stakes (Gr1) mais aussi des Champagne Stakes et du Celebration Mile (Grs2) est désormais étalon chez Darley et officie à Dalham Hall Stud.

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Kodiac

 

 

 

 

 

Kris

 

 

Rafha

 

 

 

 

Eljazzi

SPORTING CHANCE (M2)

 

 

 

 

 

 

Storm Cat

 

 

Giant’s Causeway

 

 

 

 

Mariah’s Storm

 

Elpida

 

 

 

 

 

Seeking the Gold

 

 

Swan Nebula

 

 

 

 

Bright Tiara