PRIX HENRI GLEIZES - Lou Buck’s **, la tête vers le Maurice Gillois

Courses / 13.09.2018

PRIX HENRI GLEIZES - Lou Buck’s **, la tête vers le Maurice Gillois

AUTEUIL, JEUDI

Lou Buck’s ** (Buck’s Boum) a fait quelque chose pour s’imposer dans le Prix Henri Gleizes et ainsi rester invaincu en deux sorties en steeple à Auteuil. Le représentant de la casaque de Jacques Détré n’a pas eu la tâche facile, mais sa remontée du peloton pour gagner a semblé l’être. C’est la force des très bons éléments : rendre facile ce qui ne le paraît pas. Ce Prix Henri Gleizes a été animé à vive allure par Rosane de Véguy (Della Francesca) et Colpo di Stato (Stormy River). Ce dernier a penché au saut du bull-finch, manquant de gêner Lou Buck’s. Mais le partenaire de Bertrand Lestrade, imperturbable, est resté parmi les derniers, semblant pris de vitesse. Au bout de la ligne d’en face, il a commencé à refaire son retard, le long de la corde. À la sortie du dernier tournant, il s’est annoncé, toujours à la corde, pour arriver sur la ligne de tête. Il a pris le meilleur après la double barrière et a creusé un petit écart. Sur le plat, il a maintenu le bon finisseur Montgeroult (Kapgarde) à distance.

Sauf si Whetstone y va… Son entraîneur, Guillaume Macaire, nous a déclaré : « La distance était un peu courte, surtout avec le rythme. Au printemps, nous l’avons couru en haies pour prendre du métier, tout en pensant qu’il pouvait être potentiellement un cheval pour le Prix Maurice Gillois (Gr1). Nous réfléchirons au futur, car Whetstone ** (Saint des Saints) doit faire sa rentrée mardi, et pour lui passer sur le corps, ce ne sera pas évident. Il a deux choix de courses possibles et nous aviserons. Nous ne sommes pas encore au Gillois ! »

Pour l’avenir, il faudra retenir Montgeroult, qui a fini très plaisamment à la deuxième place, sans avoir une course dure. Il a devancé l’animatrice Rosane de Véguy, courageuse, et Ecbatane (Balko), qui a fait une bonne rentrée après en avoir beaucoup fait devant.

Le neveu de Juntico. Élevé par Thierry Cyprès, Lou Buck’s est un fils de Buck’s Boum, étalon au haras d’Enki, et de Loucessita (Pistolet Bleu), gagnante en débutant à Pau, lauréate de six de ses quinze courses en obstacle et deuxième du Grand Steeple-Chase de Lyon (L). C’est le frère de trois lauréats : Lou du Pont (Saint des Saints), Poliblue (Poliglote) et Tenacious (Trempolino). Deuxième mère de Lou Buck’s, Junta (Cariellor) a débuté victorieusement, à Pau également. Elle a produit Juntico (Robin des Champs), vainqueur du Prix Juigné (Gr3), Azulejo (Pistolet Bleu), gagnant du Grand Steeple de Lyon et du Prix Richard et Robert Hennessy (L), et Jarro (Pistolet Bleu), troisième du Prix d’Indy (Gr3). C’est la souche de Latran (Pistolet Bleu) et de Free World (Lost World), deux chevaux de Groupe.

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Buck’s Boum

 

 

 

 

 

Le Glorieux

 

 

Buck’s

 

 

 

 

Buckleby

LOU BUCK’S ** (H4)

 

 

 

 

 

 

Top Ville

 

 

Pistolet Bleu

 

 

 

 

Pampa Bella

 

Loucessita

 

 

 

 

 

Cariellor

 

 

Junta

 

 

 

 

Just Abroad