PRIX JEAN PROUVE - Nimix de Juilley débute victorieusement à 4ans

Courses / 20.09.2018

PRIX JEAN PROUVE - Nimix de Juilley débute victorieusement à 4ans

STRASBOURG, JEUDI

Nimix de Juilley (Al Namix) faisait partie des inédits en lice dans le Prix Jean Prouve. Mais le représentant de Julien Paulen, qui l’entraîne, a dominé quelques chevaux de valeur pour débuter sa carrière par un succès. Pourtant, l’histoire avait mal commencé puisque Nimix de Juilley avait désarçonné son jockey, Jimmy Zerourou, au rond de présentation. Mais une fois en piste, il est bien parti, galopant en position d’attente avant de se rapprocher au dernier passage en face. Il a alors pris les commandes de la course, emmené par son braquet. Entré en tête dans la ligne droite, sous la menace d’Elegant Star (Kapgarde), il est parti de loin sur la dernière haie, faisant une faute. Mais la pensionnaire de David Cottin en a fait une également. Sur le plat, Nimix de Juilley a été courageux pour repousser l’offensive d’Elegant Star. Grand sauteur, tardif, il doit pouvoir monter les paliers.

Encore de la marge. Son jockey a déclaré au micro d’Equidia : « Son entraîneur m’avait prévenu qu’il était un peu spécial. J’ai voulu partir cool, mais il a tout de suite été sur son mors. Malgré sa grande action, j’ai essayé de le cacher et après quelques haies, cela s’est ouvert devant nous. Je l’ai laissé avancer en essayant de le cacher. Puis je l’ai laissé galoper en face. Je pense qu’il peut aller plus vite que ça. Il est encore un peu imparfait dans ses sauts, c’est une motte de terre glaise à façonner ! » Nimix de Juilley a fait briller l’entraînement de Julien Paulen, un permis d’entraîner installé avec quatre chevaux à Strasbourg et qui est gérant de la filiale française d'une société allemande d'agro-alimentaire dans la vie de tous les jours. Il s’était déjà distingué cette année avec Minigri de Juilley (Gris de Gris), vainqueur à Moulins et Aix-les-Bains.

Elegant Star a conservé la deuxième place, finissant devant Misti d’Aspe (Muhaymin), laquelle a tracé un parcours sage au cœur du peloton, avant de regagner du terrain dans le dernier kilomètre, faisant illusion pour le premier accessit à la fin.

Une mère placée du Camille Duboscq. Coélevé par Pascale Serre-Combe et Yves Trincot, Nimix de Juilley est un fils d’Al Namix, étalon au haras de Mirande, et d’Halbina de Juilley (Épervier Bleu), troisième du Prix Camille Duboscq (L), lauréate en plat et en haies et placée en steeple. Nimix de Juilley est le deuxième vainqueur de sa mère après Halban de Juilley (Sleeping Car).

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Al Namix

 

 

 

 

 

Lead on Time

 

 

Dirigeante

 

 

 

 

Daytona

NIMIX DE JUILLEY (H4)

 

 

 

 

 

 

Paris Jour

 

 

Beyssac

 

 

 

 

Dori

 

Halbina de Juilley

 

 

 

 

 

Épervier Bleu

 

 

Halba de Juilley

 

 

 

 

Star des Ongrais