PRIX KARGAL -  Goliath du Berlais, un géant sur les gros obstacles

Courses / 24.09.2018

PRIX KARGAL - Goliath du Berlais, un géant sur les gros obstacles

AUTEUIL, LUNDI

Doté d’un modèle impressionnant, Goliath du Berlais (Saint des Saint) semblait un ton en-dessous des meilleurs hurdlers au printemps, mais il a tout pour devenir un géant dans la discipline du steeple-chase. Auteur de débuts victorieux sur les gros obstacles lors de la réouverture d’Auteuil, le représentant de Stéphane Szwarc et Palmyr Racing a de nouveau réalisé une véritable démonstration ce lundi, sur une piste jugée très souple. Il a pris la tête au saut de la double barrière, tandis que Pic d’Orhy ** (Turgeon) est tombé à la réception de cet obstacle. Goliath du Berlais s’est montré, quant à lui, parfait dans ses sauts. Rejoint en tête par le cheval en liberté devant les tribunes, il a rapidement pris du champ sur ses adversaires, tout en restant sérieux sur les obstacles. Le pensionnaire de Guillaume Macaire avait déjà course gagnée entre les deux dernières difficultés et il s’est imposé sans forcer son talent, ralliant le poteau avec huit longueurs d’avance sur Fantastic Sivola (Noroît), qu’il avait déjà devancé dans le Prix Weather Permitting (steeple-chase). Last Sparkler (Rip van Winkle) a fourni une fin de course remarquée pour venir s’emparer de la troisième place et devrait encore progresser sur cette sortie.

Un poulain taillé pour le Congress. Goliath du Berlais s’annonce donc comme le grand favori du prochain Prix Congress (Gr2). Invaincu en deux sorties sur le steeple-chase, il pourrait bien offrir un deuxième succès dans cette épreuve à son copropriétaire, Stéphane Szwarc. Ce dernier avait en effet remporté l’édition 2013 grâce à Bébé Star (Poliglote), qui s’était accidenté mortellement à 4ans dans le Prix Orcada (Gr3).

Une mère lauréate du Bournosienne. Comme son nom l’indique, Goliath du Berlais a été élevé par Jean-Marc Lucas. C’est un fils de Saint des Saints, étalon au haras d’Étreham, et de King’s Daughter (King’s Theatre), lauréate du Prix Bournosienne (Gr3) et multiple placée de Groupe sur les haies d’Auteuil. Cette dernière est la sœur de deux vainqueurs : Brother du Berlais (Saint des Saints) et Son du Berlais (Muhtathir). Deuxième mère de Goliath du Berlais, Bint Bladi (Garde Royale) s’est imposée dans le Prix Bois Rouaud. Elle a été exportée en Irlande. Outre King’s Daughter, elle a donné Patent Pending (Double Bed), un très bon cheval de plat. Goliath du Berlais appartient à la souche de Tarta Whisky (King of Macedon), mère de Five Fishes (Mujtahid), lauréate du Prix Coronation (L) et deuxième du Prix Corrida (Gr3 à l’époque), Sawasdee (Nikos), French Flag (Diamond Shoal) et Call me Sam (Kaldoun). Que des chevaux black types en plat !

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Saint des Saints

 

 

 

 

 

Pharly

 

 

Chamisène

 

 

 

 

Tuneria

GOLIATH DU BERLAIS (M3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

King’s Theatre

 

 

 

 

Regal Beauty

 

King’s Daughter

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Bint Bladi

 

 

 

 

Tkisam