PRIX ROBERT LEJEUNE (L) - Beaumec de Houelle prend sa revanche sur Porto Pollo

Courses / 24.09.2018

PRIX ROBERT LEJEUNE (L) - Beaumec de Houelle prend sa revanche sur Porto Pollo

AUTEUIL, LUNDI

Beaumec de Houelle (Martaline) a effectué un retour gagnant dans le Prix Robert Lejeune (L), dominant sûrement Porto Pollo (Manduro). Le représentant de JDG Bloodstock Services a ainsi pris sa revanche sur celui d’Antoine Bardini, qui l’avait battu dans le Prix Aguado (Gr3) au printemps. Bien parti, il a galopé dans le dos de l’animateur, Polirico ** (Cokoriko), passant en tête lorsque ce dernier a penché à la haie du Pavillon. Le poulain de Jacques Détré est ensuite revenu au commandement et Beaumec de Houelle l’a suivi dans son effort. Entre les deux dernières haies, le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé allait facilement et son jockey, Pierre Dubourg, a temporisé avant de le lancer sur le plat. Porto Pollo l’a attaqué le long de la grille des tribunes et il y a eu une belle lutte, leurs deux jockeys s’efforçant de garder leur cravache au chaud. Dans les cent derniers mètres, Beaumec de Houelle s’est assuré l’ascendant pour l’emporter facilement. À son retour de piste, Pierre Dubourg nous a déclaré : « Aujourd’hui, il a fait une drôle de course. Je l’ai eu détendu tout le long. Au moment où il a pris la tête, je l’avais bien relax. Sur le plat, il a enclenché sérieusement et a très bien accéléré. Je pense qu’il est meilleur qu’au printemps. » Lauréat de trois de ses quatre sorties sur les haies, Beaumec de Houelle, qui est encore entier, comme Goliath du Berlais, sera l’un des favoris du Prix Cambacérès (Gr1).

Bonne rentrée de Porto Pollo, déception de Polirico. Porto Pollo a évolué en quatrième position et sans que son jockey, David Gallon, soit dur, il a produit un bel effort pour revenir arracher la deuxième place à Doctor Squeeze (Doctor Dino), lequel court très bien à ce niveau. Compagnon d’entraînement de Porto Pollo, Polirico a failli se dérober devant la haie du Pavillon, passant de premier à dernier. Puis il est revenu en tête au début de la ligne d’en face. Logiquement, à la fin, il a demandé à souffler, finissant quatrième. Entraîneur de Porto Pollo et Polirico, François Nicolle nous a déclaré : « Porto Pollo a mis un petit coup de rein pour finir, mais il n'a pas été aussi percutant qu'en dernier lieu. Ceci dit, la course n'a pas été rythmée et cela n'a pas servi ses intérêts. J'aurais préféré qu'il y ait du train. Il va aller sur le Prix Cambacérès. Quant à Polirico, il m'a beaucoup déçu aujourd'hui. Il a penché pendant le parcours et il n'était pas à son travail. »

Une mère placée de Listed. Élevé par Franck Leblanc, Beaumec de Houelle est un fils de Martaline, étalon au haras de Montaigu, et de Zandalee (Trempolino), troisième des Prix d’Iéna (L) et Sagan (Listed à l’époque). Zandalee s’est aussi imposée sur les steeples d’Auteuil et de Fontainebleau et sur les haies d'Enghien et d'Auteuil. Beaumec de Houelle est le frère de Kendalee (Kendargent), lauréate du Prix Nivolet à Enghien. Il est aussi le neveu de Powder Card (Ultimately Lucky), gagnante sur les balais d’Enghien. Celle-ci a produit Another Sensation (Martaline), deuxième du Prix Wild Monarch (L), et Powder Tremp (Trempolino), la génitrice du prometteur Powder Path XX (Coastal Path).

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

BEAUMEC DE HOUELLE (M3)

 

 

 

 

 

 

Sharpen Up

 

 

Trempolino

 

 

 

 

Tréphine

 

Zandalee

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Areej

 

 

 

 

Only a Native