PRIX ROMAN OAK -  Kaplina avec la manière

Courses / 12.09.2018

PRIX ROMAN OAK - Kaplina avec la manière

COMPIÈGNE, MERCREDI

Kaplina (Kap Rock) se présentait dans le Prix Roman Oak avec un profil intéressant. Gagnante à Niort en débutant, puis deuxième à Clairefontaine, elle faisait partie des pouliches en vue. Rapidement installée aux commandes par son jockey, Thomas Beaurain, elle a galopé posée, sautant bien, sauf la dernière haie de la ligne d’en face. Malgré tout, elle n’a pas perdu beaucoup de terrain et s’est bien relancée. Arrivée en tête dans la ligne droite, elle a été menacée entre les deux dernières haies. Mais à 100m du but, la pensionnaire de Donatien Sourdeau de Beauregard a produit un bon coup de rein, se détachant pour l’emporter aisément. Trésor du Roume (Medecis) a tracé une belle fin de course pour terminer deuxième devant Sunka Reine (Lord du Sud).

Jockey de Kaplina, Thomas Beaurain nous a dit : « C’est une bonne pouliche. Elle avait bien gagné à Niort. Le lot était bien composé aujourd’hui et elle manquait d’expérience. Mais elle a gagné plaisamment. Elle peut confirmer en terrain lourd car elle a de l’action et galope du genou. Je pense qu’elle pourra aussi aller à Auteuil car elle est maniable. Nous essaierons une bonne course sur les haies et elle ira sur le steeple si elle est barrée en haies. »

La sœur d’Oculi. Élevée par Pierre Senamaud et Didier Giethlen, Kaplina est une fille de Kap Rock, étalon au haras de la Hêtraie, et d’Ottolina (Saint Cyrien), une jument inédite. Elle est la sœur du champion Oculi (Denham Red), lauréat des Prix Ferdinand Dufaure, Maurice Gillois (Grs1) et Congress (Gr2), et de l’étalon Jeu St Eloi (Saint des Saints). Deuxième mère de Kaplina, La Main Heureuse (Rex Magna) a gagné huit courses, à Auteuil, Enghien, Clairefontaine et Lyon-Parilly notamment. Au haras, outre Ottolina, La Main Heureuse a donné Chikiwi (Saint Cyrien) – mère de Tyko (Robin des Champs), vainqueur du Prix Fifrelet (L), et d’Aimela (Sagamix), qui a produit The Saint James (Saint des Saints), deuxième du Prix Congress (Gr2) – et Ella Royale (Royal Charter), la génitrice d’un certain Balko, gagnant des Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), Congress (Gr2) et Duc d’Anjou (Gr3), et de Piraya (Lost World), vainqueur du Prix Edmond Barrachin (Gr3). Kaplina est aussi la tante du bon Argentique (Saint des Saints), lauréat du Prix Robert de Clermont-Tonnerre (Gr3).

 

 

 

No Lute

 

 

Vidéo Rock

 

 

 

 

Pauvresse

 

Kap Rock

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kaprika

 

 

 

 

Lady Corteira

KAPLINA (F3)

 

 

 

 

 

 

Luthier

 

 

Saint Cyrien

 

 

 

 

Sèvres

 

Ottolina

 

 

 

 

 

Rex Magna

 

 

La Main Heureuse

 

 

 

 

Calinta