PRIX THE FELLOW - MARQUISE DE MORATALLA (GR3) - Cat Tiger, cinq jours après Galop Marin

Courses / 18.09.2018

PRIX THE FELLOW - MARQUISE DE MORATALLA (GR3) - Cat Tiger, cinq jours après Galop Marin

AUTEUIL, MARDI

Cinq jours après la victoire de Galop Marin (Black Sam Bellamy) dans le Prix de Compiègne (Gr3), premier Groupe de l’automne à Auteuil, la famille Papot, Dominique Bressou et Morgan Regairaz ont remis le couvert dans le deuxième Groupe du second semestre, le Prix The Fellow - Marquise de Moratalla (Gr3). Le trio s’est distingué avec Cat Tiger (Diamond Boy), un bon cheval auquel on ne peut rien reprocher depuis son passage sur le steeple.

Vite en tête, il a été relayé par son compagnon de couleurs Espion Collonges (Anzillero) au début de la piste intérieure. Ce dernier a fait une faute sérieuse au gros open-ditch, son jockey tombant peu après. Cat Tiger est repassé au commandement, profitant de son braquet. Entré avec des ressources à l’entrée de la ligne droite, il est reparti sous les attaques entre les deux derniers obstacles, puis s’est détaché sur le plat pour l’emporter aisément. Jamais plus loin que troisième sur les gros obstacles et troisième du Prix La Périchole (Gr3), Cat Tiger est un poulain sur la montante qui peut viser un bon résultat derrière Whetstone ** (Saint des Saints), forfait à cause de la chaleur mardi, et Lou Buck’s ** (Buck’s Boum), dans le Prix Maurice Gillois (Gr1).

Un poulain qui se bonifie avec le temps. Quelques minutes après la photo souvenir, Dominique Bressou, entraîneur de Cat Tiger, nous a déclaré : « Cat Tiger se bonifie avec le temps, il s’endurcit et s’améliore. Le fait que Whetstone n’ait pas couru nous a aidés. Je suis assez content de la performance de mon pensionnaire. Il a devancé Évidence Madrik, qui est une bonne pouliche. Il gagne avec de la marge, ce qui va lui donner du moral, tout comme à son entourage ! C’est un bon cheval, bon sauteur, qui ne sera pas gêné par le terrain lourd. Il était prêt pour ce Gr3 car j’aime présenter des chevaux prêts pour leur rentrée, sinon ils ont des courses dures. Rendez-vous maintenant dans le Prix Orcada (Gr3). »

Une Évidence Madrik plus calme. L’an dernier, tout comme au premier semestre, Évidence Madrik (Sageburg) avait tendance à se montrer tendue. Maintenue en dernière position, elle a bien sauté avant de faire mouvement sur la piste intérieure. Elle a fait un bon effort entre les deux derniers obstacles, mais n’a pu inquiéter Cat Tiger sur le plat. Plus posée dans le parcours, la pouliche d’Emmanuel-Julien Leclerc devrait bénéficier de ce changement de comportement durant l’automne.

Espoir Royal, un vrai cheval de 4.400m. Sans options dans le programme, Espoir Royal (Martaline) a tenté sa chance dans ce Gr3. Vite dans le groupe de tête en sautant bien, il a fait bonne contenance dans la ligne droite, repartant bien sur le plat, malgré les attaques, pour se classer troisième. Son entraîneur, Marcel Rolland, nous a dit : « Je suis ravi. C'était sa première tentative au niveau Groupe, mais surtout sa première tentative sur une distance aussi longue. Il nous montre que c'est plus un cheval de 4.400m que de 3.500m. L'état du terrain lui est indifférent. Je ne sais pas encore quelle sera la suite de son programme. » Love Max (Linda’s Lad) a eu un bon comportement à ce niveau pour accrocher la quatrième place devant Kapkiline (Kapgarde), qui a fait un bon bout sur le plat, malgré deux fautes à la rivière des tribunes et au gros open-ditch. La favorite, Santa Diana (Saint des Saints), n’a pu se montrer dangereuse dans le parcours après avoir évolué au centre du peloton.

Pedigree : http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Cat-Tiger.pdf

Le premier Groupe français de Diamond Boy. Élevé par Jean-Charles Haimet et le haras de La Croix Sonnet, Cat Tiger est un fils de Diamond Boy, qui a débuté sa carrière en France avant d’être exporté en Irlande, à Kilbarry Lodge Stud. C’est d’ailleurs le premier vainqueur de Groupe de son père en France. La mère de Cat Tiger, Miss Canon (Cadoudal), s’est placée en haies et en steeple à Paris. Cat Tiger est son meilleur produit. Elle a également donné Mister Smart (Smadoun), qui a pris plus de 300.000 € de gains en plat. Miss Canon n’est autre que la sœur d’une certaine Uberaba (Garde Royale), quadruple lauréate à Auteuil sur les haies et surtout mère de l’étalon Vision d’État (Chichicastenango).

 

 

 

Tip Moss

 

 

Mansonnien

 

 

 

 

Association

 

Diamond Boy

 

 

 

 

 

Glint of Gold

 

 

Gold or Silver

 

 

 

 

Blue Stone

CAT TIGER (H4)

 

 

 

 

 

 

Green Dancer

 

 

Cadoudal

 

 

 

 

Come to Sea

 

Miss Canon

 

 

 

 

 

Garde Royale

 

 

Uberaba

 

 

 

 

Île d’Amour