PRIX YVES LALLEMAN (MAIDEN) - Got Wind ne laisse aucune chance à ses adversaires

Courses / 22.09.2018

PRIX YVES LALLEMAN (MAIDEN) - Got Wind ne laisse aucune chance à ses adversaires

PRIX YVES LALLEMAN (MAIDEN)

Got Wind ne laisse aucune chance à ses adversaires

Pour la troisième sortie de sa carrière, Got Wind (Olympic Glory) a ouvert son palmarès avec brio dans le Prix Yves Lalleman (Maiden). La pouliche du haras de Treli a galopé au centre du peloton, alors que l’allure était très régulière. La pensionnaire de Christophe Ferland s’est annoncée en dehors à l’entrée de la ligne droite. Très rapidement, elle s’est retrouvée sur la ligne de tête puis s’est détachée dans les deux cents derniers mètres pour l’emporter aisément. Lega (Harbour Watch) a bien conclu en pleine piste pour s’assurer la deuxième place devant Mixi Charm (Charm Spirit).

La nièce de Sarkiyla. Élevée par Michel Monfort, Got Wind est une fille d’Olympic Glory, étalon au haras de Bouquetot et de Sarvana (Dubai Destination), qui n’a pu se distinguer en compétition. C’est une famille Aga Khan, celle de Sarlisa (Rainbow Quest), la deuxième mère, qui a ouvert son palmarès à 3ans. Got Wind est la nièce de Sarkiyla (Oasis Dream), lauréate du Prix de Lieurey (Gr3), deuxième du Prix Jean Romanet (Gr1) et troisième du Prix du Moulin de Longchamp (Gr1).

Danehill Dancer

Choisir

Great Selection

Olympic Glory

Alzao

Acidanthera

Amaranthus

GOT WIND (F2)

Kingmambo

Dubai Destination

Mysterial

Sarvana

Rainbow Quest

Sarlisa

Sarliya