Qatar Prix de l'Arc de Triomphe - Danedream peut dormir tranquille

Courses / 28.09.2018

Qatar Prix de l'Arc de Triomphe - Danedream peut dormir tranquille

Quatre chevaux entraînés en Allemagne avaient été initialement engagés dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Mais il est fort probable que, dimanche, il n’y en ait aucun au départ. Alounak (Camelot), l’espoir de début d’année de Jean-Pierre Carvalho, est sur la touche depuis la fin mai. Matchwinner (Sternkoenig), engagé par Marian Weissmeier, accumule les mauvaises sorties et la dernière, dans le Grosser Dallmayr Preis - Bayerisches Zuchtrennen (Gr1), est franchement trop juste pour le voir s’aligner dans le championnat du monde des pur-sang. Les deux candidatures les plus sérieuses émanaient de Markus Klug, avec Windstoss (Shirocco), lauréat du Derby allemand (Gr1) l’an passé et qui a couru le Preis von Europa (Gr1) la semaine passée, et Dschingis Secret (Soldier Hollow), sixième de l’Arc l’an dernier. Mais nous avons eu la confirmation ce vendredi que ni l’un ni l’autre ne devrait effectuer le déplacement. L’entraîneur, qui a réussi le jumelé dans le Derby allemand cette année, avec Weltstar (Soldier Hollow) et Destino (Soldier Hollow), les petits frères de ces deux chevaux, avait déjà dû se résoudre à attendre 2019 pour revoir ses deux 3ans, victimes de problèmes de santé. Aucun des deux n’avait de toute façon été engagé dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe.

Un Arc sans allemands, c’est déjà arrivé à plusieurs reprises ces dernières années – en 2015, en 2012 (quand le centre d’entraînement de Cologne avait été placé sous quarantaine), en 2006, 2005 et 2004 –, mais cela reste rare. 2.400m au second semestre, sur une piste souvent très souple, c’est le sport des germaniques ! Difficile de ne pas voir une relation de cause à effet entre la sécheresse qui touche l’Europe et cette absence. Danedream (Lomitas), dernière lauréate de l’Arc venue d’outre-Rhin, peut pouponner tranquille.