SARANAC STAKES (GR3) - Pour Raging Bull, le combat n’est toujours pas terminé

International / 02.09.2018

SARANAC STAKES (GR3) - Pour Raging Bull, le combat n’est toujours pas terminé

SARATOGA (US), SAMEDI

Le "FR" Raging Bull (Dark Angel) a remporté son deuxième Groupe en quatre semaines. En effet, samedi à Saratoga, il s’est imposé dans les Saranac Stakes (Gr3), sur 1.800m. Précédemment, il avait gagné, dans la toute dernière foulée, les Hall of Fame Stakes (Gr2) sur 1.700m. Le 3ans élevé par Dayton Investment a profité d’une monte parfaite de Joel Rosario, qui a réussi à le sortir d’un embouteillage dans le tournant. Raging Bull est venu prononcer son effort en pleine piste, comme à son habitude, et il a largement dominé l’animateur, Up the Ante (Smart Strike), d’une grande longueur.

Pour voir la course :

https://youtu.be/7sR_2iEoBhY

Un record pour Chad Brown. Avec ses deux succès, Raging Bull a grandement contribué à la première place de son entraîneur, Chad Brow, au classement du meeting de Saratoga. Il a d’ailleurs battu le précédent record. Avec  43 victoires, il devance de trois succès le précédent record, qui était celui de Todd Pletcher. L’entraîneur a dit : « C’est un cheval de gazon et il doit attendre. Avec un sujet qui possède ce profil, il est primordial d’avoir un bon parcours. Joel Rosario a pris toutes les bonnes décisions. »

Quatre sur cinq, presque parfait. Raging Bull avait quitté la France,  en tant qu’inédit, au mois d’octobre 2017. La suite a été presque parfaite : cinq sorties, quatre victoires et une deuxième place, avec à la clé 383.500 € de gains. Chad Brown a expliqué : « Il pourrait être invaincu : lors de sa seule défaite, il est tombé dans une course piège à Belmont. Raging Bull possède un vrai changement de vitesse et sait où est positionné le poteau. Son talent est énorme ». Le poulain a comme prochain objectif les Hill Prince Stakes (Gr2), le 6 octobre à Belmont Park, et si tout se passe bien, il ira à Del Mar pour l’Hollywood Derby (Gr1).

Un petit-fils de Rolly Polly. C’est le courtier Eugenio Colombo qui a acheté pour 90.000 € Raging Bull, à Goffs Orby, lors de la dispersion Wildenstein Stable, pour le compte de Peter Brant. C’est le troisième produit et le premier gagnant de Rosa Bonheur (Mr Greeley), qui a enlevé deux courses en France et s’est classée deuxième dans le Prix de la Cochère (L). La deuxième mère, Rolly Polly (Mukaddamah), gagnante du Premio Primi Passi (Gr3) et du Prix Robert Papin (Gr2) alors qu’elle était entraîné en Italie par Bruno Grizzetti, avait été achetée par Colombo pour Daniel Wildenstein. Elle est passée à la fin de son année de 2ans chez Henry Cecil et s’était imposée dans les Fred Darling Stakes (Gr3). Rolly Polly a enfin rejoint les écuries de Bobby Frankel et a ajouté à son C.V. deux Grs3 aux États-Unis. Elle a donc gagné un Groupe dans quatre pays différents avant de  donner six gagnants.

Rosa Bonheur, pleine de Siyouni (Pivotal), a été achetée 80.000 € par Peter Brant lors de la dispersion Wildenstein. Le fruit de ce croisement est une pouliche yearling nommée Siyoubaby.