Seahenge, un fils de Scat Daddy au haras de la Haie Neuve

Élevage / 21.09.2018

Seahenge, un fils de Scat Daddy au haras de la Haie Neuve

Scat Daddy, grand étalon améliorateur, est mort en 2015. Alors que ses dernières générations sont actuellement en piste, les plus grands haras internationaux, dont Coolmore, s’arrachent ses derniers fils sur les rings de vente. En 2019, son fils Seahenge fait son entrée au haras de la Haie Neuve.

 

Le haras de la Haie Neuve est l’un des piliers de l’élevage dans l’ouest de la France. Cette structure bretonne a lancé la carrière de plusieurs pères de gagnants de Gr1, à l’image de Verglas (Highest Honor) ou Pedro the Great (Henrythenavigator). Coolmore reste copropriétaire du père de Fatale Bere (Del Mar Oaks, Gr1), qui compte 59 % de gagnants par partant, soit le meilleur des étalons français de deuxième production. Ce partenariat franco-irlandais sera renouvelé dans le cas de Seahenge (Scat Daddy). Son géniteur, Scat Daddy, a fait feu de tout bois ces dernières années, avec une réussite égale sur le dirt et le turf. Connu pour être un grand vecteur de vitesse et de précocité, il a prouvé qu’il est capable de produire de grands 3ans sur les distances classiques. C’est le cas de Justify, dont la notoriété dépasse le cercle des passionnés de courses hippiques, grâce à sa victoire dans la Triple Couronne américaine. Les plus grands haras mondiaux s’arrachent les dernières générations de Scat Daddy aux ventes, pour des prix records. Cette demande est stimulée par les victoires de sa production au niveau Groupe des deux côtés de l’Atlantique, mais également au Japon et en Amérique du Sud.

-

La réussite de Scat Daddy en Europe. Père de près de 180 black types, Scat Daddy a donné 25 gagnants de Gr1. Même s’il n’a jamais fait la monte en Europe, il a brillé sur notre continent avec des 2ans exceptionnels comme Caravaggio (Commonwealth Cup et Keeneland Phoenix Stakes, Grs1), Lady Aurelia (King’s Stand Stakes et Darley Prix Morny, Grs1), No Nay Never (Darley Prix Morny, Gr1) et Sioux Nation (Keeneland Phoenix Stakes, Gr1).

-

Un père de pères qui s’affirme. Coolmore mise beaucoup sur les fils de Scat Daddy. Sa cour d’étalons en Irlande compte déjà deux de ses fils, Caravaggio et No Nay Never. Ce dernier, actuellement tête de liste des étalons de première génération en Europe, réalise un début de carrière très remarqué au haras. Ses statistiques sortent de l’ordinaire. Sa première génération de 2ans compte déjà huit black types pour seulement 40 partants. Chez les 2ans européens en 2019, face à ses aînés, il a le deuxième meilleur pourcentage de gagnants par partants (48 %). Selon cet indicateur, No Nay Never n’est devancé que par son père, Scat Daddy (54 % de gagnants par partants). Il est déjà le père de Land Force (Qatar Richmond Stakes, Gr2), Ten Sovereigns (John Sisk et Son Round Tower Stakes, Gr3) et The Irish Rover (troisième des Keeneland Phoenix Stakes, Gr1). En Amérique du Sud, un autre fils de Scat Daddy se distingue au haras. En effet Daddy Long Legs est déjà le père de plusieurs black types dont Fallen From Heaven (Tanteo de Potrillos, Gr1).

 -

Un très bon 2ans. Seahenge fait partie des cinq meilleurs mâles de la production de son père vus en Europe. Lauréat pour ses débuts au mois de juillet de ses 2ans, il a ensuite rapidement été présenté au niveau Groupe. À l’occasion de sa troisième sortie, il a remporté les Champagne Stakes (Gr2) devant Hey Gaman (futur deuxième de la Poule d’Essai des Poulains, Gr1), en coupant les jambes de ses rivaux avec une pointe de vitesse très acérée. Les Champagne Stakes ont vu passer un certain nombre de bons chevaux de course ces dernières années (Thunder Snow, The Grey Gatsby, Toronado…). Seahenge a ensuite décroché la troisième place des Darley Dewhurst Stakes (Gr1) derrière Mendelssohn (Breeders’ Cup Juvenile Turf, Gr1) et U S Navy Flag (Darley July Cup Stakes et Juddmonte Middle Park Stakes, Grs1). Les trois premiers de cette édition étaient des produits de Scat Daddy.