Sir Michael Stoute, deux atouts possibles pour le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

International / 25.09.2018

Sir Michael Stoute, deux atouts possibles pour le week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

Dimanche, lors d’une journée portes ouvertes à Newmarket, Sir Michael Stoute a donné quelques informations concernant le programme de ses meilleurs pensionnaires, dont Crystal Ocean (Sea the Stars) et Expert Eye (Acclamation), qui pourraient venir en France.

Crystal Ocean fait partie des favoris du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), dans lequel il n’est pas engagé. Le représentant de Sir Evelyn de Rothschild court toujours après une victoire de Gr1, étant battu d’une encolure par son camarade d’entraînement Poet’s Word (Poet’s Voice) dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Il reste sur une deuxième place à trois longueurs et demie d’Enable (Nathaniel) dans les September Stakes (Gr3), le 8 septembre dernier, sur la fibrée de Kempton. Sir Michael Stoute a dit : « Il pourrait aller sur l’Arc. Il faut que j’en discute avec son propriétaire, qui était en Amérique. Je vais en parler avec lui la semaine prochaine [la vidéo a été réalisée dimanche matin, ndlr] mais il pourrait aller sur l’Arc. Il est engagé dans les Champion Stakes. Mais cela dépendra de son propriétaire. » Lorsqu’un journaliste lui demande si Crystal Ocean peut prendre sa revanche sur Enable, l’entraîneur répond : « Si elle est dans un mauvais jour, oui ! »

Expert Eye selon la météo. Expert Eye est lui aussi à la recherche de son premier Gr1. Le représentant de Juddmonte Farms a montré des moyens à 2ans, survolant notamment les Qatar Vintage Stakes (Gr2) à Goodwood, avant de mal courir dans les Dubai Dewhurst Stakes (Gr1). Il a renoué avec le succès dans les Jersey Stakes (Gr3) à Royal Ascot, avant d’être battu par Lightning Spear (Pivotal) dans les Qatar Sussex Stakes (Gr1). Gagnant ensuite des City of York Stakes (Gr3), il reste sur une troisième place dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr1). Sir Michael Stoute a dit : « Il est engagé dans le Prix de la Forêt, le jour de l’Arc, mais il l'est aussi dans les Queen Elizabeth II à Ascot et dans la Breeders’ Cup. Cela dépendra du terrain. Il peut aller sur un terrain bon souple, comme ce fut le cas dans les Greenham Stakes (Gr3), mais il ne faudra pas que ce soit plus souple que cela. La météo va être déterminante. J’ai trouvé qu’il avait été malheureux en France [dans le Prix du Moulin de Longchamp, ndlr]. Pour moi, il était le meilleur cheval de la course et il n’a pas pu trouver le passage lorsqu’il le désirait, il a dû venir en épaisseur et a perdu du terrain. »