Study of Man ** en piste sur les Aigles

Courses / 05.09.2018

Study of Man ** en piste sur les Aigles

Mercredi matin, sur les coups de 7 heures, Study of Man ** (Deep Impact) a fait un galop sur la piste ronde des Aigles et corde à gauche. Il était monté par Stéphane Pasquier et a travaillé en compagnie de deux leaders. Alan Cooper et Electra Niarchos étaient notamment présents au côté de Pascal Bary pour assister à ce travail.

L’Irlande ou ParisLongchamp. Study of Man a deux options. Le gagnant du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) pourrait courir à ParisLongchamp dans le Qatar Prix Niel (Gr2), face aux seuls 3ans mais en découvrant les 2.400m. Il pourrait aussi aller en Irlande, lui qui est engagé dans les Qipco Irish Champion Stakes (Gr1), qui se disputent le samedi 15 septembre à Leopardstown, sur 2.000m corde à gauche, mais face aux chevaux d’âge.

Le représentant de la famille Niarchos est apparu en bel état ce mercredi matin. Il était pimpant, joyeux et s’est bien allongé pour finir sans être sollicité par Stéphane Pasquier. Pascal Bary, son entraîneur, nous a dit : « Study of Man a fait un galop corde à gauche ce matin. C'était en vue d'un éventuel déplacement en Irlande mais rien n'est encore décidé. Il sera soit au départ en Irlande, soit au départ du Prix Niel. Nous avons encore le temps de décider et d'en discuter avec Alan Cooper, qui est à présent en route vers les États-Unis, et ses propriétaires. Nous verrons en fonction de la concurrence. Study of Man est en tout cas très bien. Il est en forme et a bien travaillé. Nous aviserons. »

Une rentrée nécessaire à Deauville. Pour sa rentrée dans le Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2), Study of Man a été battu, prenant la troisième place. Il n’a jamais été vraiment dans le coup dans une épreuve où Knight to Behold (Sea the Stars) a filé à l’anglaise. Study of Man a été débordé à l’arrière-garde et sa fin de course pour prendre la troisième place est encourageante, même si ce n’était pas encore l’accélération qu'on lui connaît. Il soufflait par ailleurs beaucoup pour son retour au rond. Pascal Bary a commenté : « Dans le Prix Guillaume d'Ornano, la course a été très vite et il a été pris de vitesse. Il a plutôt bien fini et avait certainement besoin de cette rentrée. »

Pour voir le travail de Study of Man ce mercredi matin: https://youtu.be/i-uWWEWIIhQ