TOUR DES HARAS - Marie Illegems : « La Teste, un marché réaliste »

Institution / Ventes / 03.09.2018

TOUR DES HARAS - Marie Illegems : « La Teste, un marché réaliste »

Haras des Embruns

La Moultière

44119 Grandchamp-des-Fontaines

Marie Illegems est à la tête du haras des Embruns, une structure désormais bien implantée dans l’ouest de la France. Cette fidèle des ventes Osarus a vendu par l’intermédiaire de l’agence le triple lauréat de Groupe Punch Nantais (Prix Ferdinand Dufaure, Gr1).

Jour de Galop. – Depuis combien de temps vendez-vous aux ventes de La Teste-de-Buch ?

Marie Illegems. – Nous présentons à cette vacation depuis huit années, ce qui signifie que nous avons fait partie des premiers. Cette vacation a vraiment trouvé sa place dans le calendrier. Elle est connue pour accueillir un marché réaliste, principalement axé sur les 2ans. On n’est pas dans l’ostentatoire, plutôt dans le pragmatisme.

Qu’est-ce-qui vous a motivé à venir à cette vacation ?

À La Teste, les vendeurs savent qu’un certain nombre d’entraîneurs seront présents, avec l’intention d’acheter des sujets pour courir à 2ans. Nos clients élèvent avant tout des chevaux de course, plutôt que des yearlings de vente, ce qui correspond à la demande du marché à la vente de La Teste. Nous y avons déjà réalisé de bonnes ventes, comme un fils d’Olympic Glory (Choisir) qui avait trouvé preneur pour 53.000 €. Il vient d’ailleurs de gagner sa première course, au mois d’août de ses 2ans.

Quel type de chevaux faut-il pour cette vente ?

Les chevaux précoces ont une place de choix dans ce catalogue. Idéalement, ils le sont tant sur le plan physique que généalogique. Nous avons la chance d’avoir des clients fidèles qui nous font confiance pour préparer et présenter leurs poulains. Mais je pense que notre travail va au-delà. Nous essayons de les conseiller en amont, pour choisir la bonne vente pour chaque cheval et parfois aussi sur les croisements, afin d’être en phase avec le marché.

Y-a-t-il des lots qui se détachent en particulier dans votre consignation ?

Malgré une production numériquement réduite, Sommerabend (Shamardal) réalise de bons débuts au haras et nous présentons deux de ses produits. Le lot 261, un mâle, a un modèle qui sort vraiment du lot. La pouliche par Sommerabend a un frère qui s’appelle Chacha Boy (Myboycharlie). Ce 2ans a gagné à Deauville et il reste sur une deuxième place à Vichy. Nous avons également une fille de Pedro the Great (Henrythenavigator) qui devrait plaire. Le fils de Sidestep (Exceed and Excel) a le profil d’un poulain précoce.

LES YEARLINGS DE LA VENTE OSARUS

Lot           Sexe       Origine

95             F            Pedro The Great & Weknow Whos Hot           

116           F            Rio de la Plata & Anna Danse  

118           F            Sommerabend & Aquavenus     

121           M           Planteur & As Speed     

249           M           Sidestep & Like It Is                 

261           M           Sommerabend & Mahyara