TRIBUNE LIBRE - « L’article du Parisien témoigne d’une volonté de nuire »

Courses / 21.09.2018

TRIBUNE LIBRE - « L’article du Parisien témoigne d’une volonté de nuire »

Par David Powell

« Je travaille avec Guy Cherel depuis de nombreuses années, et il n’a jamais dopé un seul cheval. Comme tous les professionnels de l’obstacle, il est obligé de soigner ses chevaux, car la discipline est très exigeante pour les organismes. Mes clients et moi-même lui maintenons notre entière confiance et nous continuerons à le soutenir.

L’article publié dans Le Parisien n’est pas crédible, et ses multiples erreurs témoignent d’une ignorance totale du sujet autant que d’une volonté de nuire.

Par ailleurs, je voudrais préciser que la police met en cause aussi bien France Galop que tous les entraîneurs, et que cette situation pourrait être très grave pour la profession entière. Nous devons tous rester solidaires, car son combat est le nôtre.

Si les "remontées récurrentes des réseaux sociaux" invoquées ou des plaintes d’anonymes jaloux et aigris sont suffisantes pour que l’on soit mis en examen, nous risquons tous de nous retrouver devant un juge un jour… »