Une affiche hors du commun pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

Courses / 05.09.2018

Une affiche hors du commun pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe

L’affiche du weekend du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2018, qui aura lieu les 6 et 7 octobre, a été dévoilée ce mardi. La course la plus prestigieuse du monde revient sur ses terres, celles de ParisLongchamp, et France Galop a voulu marquer le coup. Luce Oldoni, responsable du Service publicité, nous a dévoilé le making off du visuel réalisé par l’agence TBWA.

L’idée ? « Étant donné que c’est la première année que l’Arc se court dans le "nouveau Longchamp", nous avons voulu sublimer l’hippodrome, par la lumière et la couleur chaude du bâtiment. Nous avons également souhaité que le visuel exprime le fait que l’Arc est LA course au sommet, la plus belle, la plus solaire. La mise en lumière et la posture du cheval vainqueur et de son jockey sont essentielles également. Ils dominent du haut de leur hippodrome à l’image du Roi Lion. »

La réalisation ? « Le shooting a été réalisé sur l’hippodrome. La particularité était que le cheval a été shooté en contre-plongée. Il fallait donc qu’il soit rôdé, patient, habitué à des endroits incongrus. La difficulté étant la longueur de la séance de prises de vues, les flashs forts, le vide. Le cheval était positionné en haut des escaliers du tunnel qui mène à l’hippodrome. »

Les acteurs ? « Le cheval mannequin est Joncs, un cheval réformé des courses, que nous avons connu via l’association Au-delà des pistes. Il nous a été confié pour ce shooting par l’artiste équestre Pierre Fleury. Le jockey est Jean-Philippe Boisgontier, il était disponible et très emballé par le projet. Enfin le photographe est Andy Glass. Il est britannique et a collaboré avec les plus grandes marques comme Nespresso, Christian Dior ou encore des marques automobiles. Il est aussi habitué aux shootings animaliers. »

L’utilisation ? « Le visuel est diffusée sur internet et fera l’objet d’une puissante campagne d’affichage dans tout Paris sur des panneaux de 8 m² et aux entrées de de plus de 210 stations métro. Au total : 900 faces par semaine pendant 15 jours. Elle sera aussi visible depuis les quais de Seine sur les 600 m² de la façade du bâtiment du PMU dès le 6 septembre, de quoi attirer les regards ! »