VENTE DE YEARLINGS OSARUS - LA TESTE-DE-BUCH - Un marché soutenu pour la première journée

Institution / Ventes / 04.09.2018

VENTE DE YEARLINGS OSARUS - LA TESTE-DE-BUCH - Un marché soutenu pour la première journée

Une certaine confiance régnait après les inspections des yearlings de la vente de La Teste. Et ce sentiment positif s’est confirmé tout au long de la journée où l’activité soutenue s’est traduite par taux de vendus de près de 80 % en tenant compte des amiables. Le chiffre d’affaires est en baisse, passant de 2.437.500 à 1.938.000 €, mais cette régression est liée au nombre de chevaux qui sont passés sur le ring ce mardi : 127 en 2018 contre 143 en 2017. Le prix moyen est légèrement en baisse (21.636 contre 20.280 €).

Le top price pour les frères Wertheimer. Autre motif de satisfaction, le montant du top price de la première journée. À 115.000 €, les frères Wertheimer se sont offert un très beau fils de leur étalon Anodin (Anabaa). C’est mieux que le top de l’an dernier (105.000 €). Par l’intermédiaire de Pierre-Yves Bureau, la casaque bleu et blanc avait déjà dominé la vente v.2 2018 de l’agence Arqana en soutenant Anodin (140.000 €). Mais soutenir ne veut pas dire acheter sans réfléchir, et par le passé, c’est de cette manière que de bons chevaux de course ont été acquis, comme Harmless ** (Anodin), lauréat du Prix Roland de Chambure (L), ou Sonjeu (Intello), gagnante du Prix Saraca (L), pour ne citer que les exemples les plus récents. Parfois même, ce type d’achat paye sur long terme, comme avec Gwenseb (Green Tune), lauréate du Prix du Bois (Gr3) puis mère de quatre black types.

Une grande diversité d’acheteurs. Peter et Ross Doyle (deux lots), Tom Biggs et Archie Watson (trois lots) ainsi que Mark Johnston (trois lots) ont été actifs pour leur première à Osarus. Des acteurs de l’Europe entière ont acheté, de l’Espagne (Roberto Cocheto Tierno) à la République tchèque (Tomas Janda). Les habitués de cette vacation étaient aussi bien présents, comme Marc-Antoine Berghgracht (premier acheteur de la vente avec six lots), Jean-Claude Rouget, Gérard Larrieu, Ghislain Bozo, Didier Guillemin, Cédric Boutin, Simone Brogi, Federico Barberini, Nicolas de Watrigant, Con Marnane… Certains des lots les plus en vue ne sont pas encore passés en vente, ce qui promet une seconde journée animée, à partir de midi.

LES GRANDS INDICATEURS
JOUR 1
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. (évol.)
2018 101 93 (79,53 %) 20.280 € (- 6,7 %) 16.000 € (0 %) 1.938.000 € (- 20,49 %)
2017 143 107 (74,83 %) 21.636 € 16.000 € 2.437.500 €

LE TOP DES VENDEURS
Jour 1
Vendeurs Vendus Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Hôtellerie 6 42.833 € 257.000 €
2 Grandcamp 8 30.500 € 244.000 €
3 Cadran 4 25.500 € 102.000 €
4 Colleville 3 33.333 € 100.000 €
5 Haie Neuve 4 24.750 € 99.000 €
LE TOP DES ACHETEURS
Jour 1
Acheteurs Achetés Prix moyen Chiffre d'affaires
1 MAB Agency 6 26.167 € 157.000€
2 Peter & Ross Doyle Bloodstock Ltd 2 61.500 € 123.000 €
3 Wertheimer & Frère 1 115.000 € 115.000 €
4 Jean-Claude Rouget 3 36.000 € 108.000 €
5 Meridian International 2 50.500 € 101.000 €

VENTE DE YEARLINGS OSARUS - JOUR 1

LES FAITS MARQUANTS DU JOUR 1

LES FRÈRES WERTHEIMER CONTINUENT À SOUTENIR ANODIN

#126    M        Anodin & Bahia Gold, par Woodman      115.000 €

            Acheteur : Wertheimer et Frère

            Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

            Éleveur : Snig Élevage

Les frères Wertheimer soutiennent leurs étalons, et c’est Pierre-Yves Bureau qui a signé le bon à 115.000 € pour le lot 126. En compagnie de Yan Durepaire, qui va entraîner le poulain, il a dû faire face à plusieurs acheteurs, dont Gérard Larrieu. Le manager de l’écurie Wertheimer nous a expliqué : « Nous soutenons régulièrement nos étalons et il y avait plusieurs produits d’Anodin (Anabaa) intéressants à cette vente. Ce lot 126 était celui qui nous plaisait le plus. Je suis très heureux que nous l’achetions au haras de l’Hôtellerie et à son éleveur, Florent Couturier. Ils ont beaucoup soutenu Intello ** (Galileo) et Anodin. Il ne reste plus qu’à confirmer en course pour ce poulain. Cette année nous avons acquis deux produits d’Anodin, un à la v.2 et un ici. Nous en avions acheté d’autres l’an dernier, comme Harmless ** (Prix Roland de Chambure, L), le premier black type de l’étalon. En soutenant nos étalons, nous voulons remercier les éleveurs qui leur font confiance. Anodin, qui fait la monte au haras du Quesnay, a une belle fin d’année en perspective, avec plusieurs bons poulains à suivre comme Anodor** (Anodin). Nous sommes ravis de ses débuts. Au total, nous lui avons envoyé environ 25 juments. Concernant ce lot 126, nous sommes en terrain connu car il s’agit d’une vieille famille maison. »

Après Riverman, Lyphard, Green Tune, Green Dancer… l’élevage Wertheimer est actuellement représenté par trois jeunes étalons dans l’Hexagone : Anodin, Intello et Attendu (Acclamation). Ce lot 126 a été élevé par Snig Élevage (Florent Couturier), comme le prometteur et regretté Native American (Intello), bon lauréat du Prix Ridgway (L). Sa mère, Bahia Gold (Woodman), a déjà donné six gagnants, dont Bahia de Oro (Indygo Shiner) et Change of Gold (Mawatheeq). La deuxième mère, Lady Winner (Fabulous Dancer), a remporté le Prix d'Astarté (Gr2) avant de produire Daylight Come (Miswaki), double lauréat de Listed aux États-Unis. Il s’agit de la famille d’Aryenne (Critérium des Pouliches & Poule d'Essai des Pouliches, Grs1), Quest for Fame (Derby et Hollywood Turf Handicap, Grs1) et

Poliglote (Critérium de Saint-Cloud, Gr1).

À LA RECHERCHE DU FUTUR BOITRON

#110    M        Dabirsim & Amazing Bounty, par Tertullian       98.000 €

            Acheteur : Peter & Ross Doyle Bloodstock

            Vendeur : Haras de Grandcamp

            Éleveur : Écurie Normandie Pur Sang

En 2017, un produit de Dabirsim (Hat Trick) avait réalisé le deuxième meilleur prix de la vente Osarus, à 85.000 €. Cette année, l’étalon du haras de Grandcamp a fait encore mieux avec un mâle vendu 98.000 €. Ce très beau poulain a fait l’objet d’une vive bataille impliquant de nombreux acheteurs, notamment Tina Rau et Nicolas Clément, ainsi que Gérard Larrieu et Anthony Forde. Mais c’est finalement Peter et Ross Doyle qui ont eu le dernier mot, en compagnie d’une partie de l’équipe de Middleham Park Racing.

Ross Doyle nous a expliqué après avoir signé le bon : « Après Tigre du Terre et Boiton [deux black types acquis à Osarus par Nicolas de Watrigant, ndlr], Middleham Park Racing avait envie d’acheter à nouveau un mâle à cette vente. C’est un beau poulain, avec un bel œil, et il marche bien. Il a de la taille et devrait faire un bon 2ans. Il sera entraîné par Richard Hannon. C’est la première fois que nous venons à La Teste et nous avons déjà acquis deux yearlings. C’est un endroit incroyable, avec du soleil et des restaurants exceptionnels ! » Élevé par les propriétaires de Dabirsim, ce poulain est le propre frère d’All this Time (Dabirsim), deuxième du Prix Christian Rollet (Classe 1) à 2ans et quatrième du Critérium de Lyon (L). La deuxième mère, Amidala (Monsagem), a gagné quatre courses en Allemagne avant de produire Amazing Beauty (Bahamian Bounty), gagnante de la Coolmore Stud Baden-Baden Cup (L), mais également troisième du Grand Prix de la Riviera Côte d'Azur (L).

GHISLAIN BOZO À LA RECHERCHE DU FUTUR SQUARE DE LUYNES

#9        M        Manduro & Nova Luz, par Divine Light 65.000 €

            Acheteur : Meridian International

            Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

            Éleveur : Marc Bridoux

Ghislain Bozo a dû batailler face à Bertrand Le Métayer pour décrocher le lot 9, un fils de Manduro (Monsun) présenté par haras de l’Hôtellerie. L’homme de Meridian International a signé le bon en compagnie de Pia Brandt et nous ensuite expliqué : « Je l’ai acheté avec Pia Brandt pour un client scandinave. C’est un cheval né en janvier. Il est donc assez mature, mais aussi très équilibré, avec une belle locomotion et de beaux tissus. Et beaucoup de gueule. On peut imaginer qu’il débute sa carrière en France avant d’éventuellement viser un des Derbies scandinaves. Il a le profil pour réussir là-bas, étant équilibré, athlétique et pas trop grand. »

Ce poulain ne correspondait pas aux critères de vitesse et précocité de cette vente. Cela ne l’a pas empêché de bien se vendre. Ghislain Bozo a d’ailleurs précisé : « On vient chercher des bons chevaux avant tout ! Nous allons là où sont les bons individus. » Le courtier a vendu pas moins de sept gagnants de Derby dans les pays nordiques. Parmi les exemples les plus récents, on peut citer le "FR" Square de Luynes (Manduro), qui a été un impressionnant lauréat du Derby norvégien (L). Dans le Derby suédois, les deux premiers, Nordic Defense (Makfi) et Barade (Havana Gold), avaient été dénichés par le courtier français.

Ce lot 9 est un frère d’Écrin des Bieffes (Shakespearean), gagnant de cinq courses, dont une Classe 1 à 3ans et troisième du Critérium du Languedoc (L) à 2ans. Leur mère a également produit Penny Luz (Penny's Picnic), placée de Classe 1 à 2ans. Avec Manduro, la deuxième mère a donné un bon sauteur : Mondieu (Prix André Massena, L). La troisième mère, Mercalle (Kaldoun), avait remporté le Prix du Cadran (Gr1) de bout en bout. Elle est la mère de Lady Deauville, gagnante de Gr3 en Allemagne, du Prix Zeddaan (L) en France et poulinière au Japon. Mercalle est l’aïeule de Fabulous la Fouine (Fabulous Dancer), entre autre deuxième de la Japan Cup (Gr1).

LA PROPRE SŒUR DE MON CHÉRI POUR MARC-ANTOINE BERGHGRACHT

#61      F         Makfi & Skysweeper, par Hurricane Run           45.000 €

            Acheteur : MAB Agency

            Vendeur : Haras du Cadran

            Éleveurs : Écurie haras du Cadran, Scea Haras du Mâ & Écurie Patrick Klein

Marc-Antoine Berghgracht a eu la main heureuse avec les femelles à Osarus. Parmi les exemples les plus récents, on se souvient de Cœur de Beauté (Dabirsim) qui n’est pas passé loin de la victoire de l’Emirates Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Pour 45.000 €, il a eu le dernier mot pour la propre sœur de Mon Chéri (Makfi), gagnant du Derby slovaque et troisième du Derby tchèque. Après avoir signé le bon, il nous a confié : « C’est une belle pouliche, bien élevée et j’ai toujours eu de la chance avec le haras du Cadran. Elle va courir pour une association entre plusieurs propriétaires. » La deuxième mère, Varsity (Lomitas), s’est classée deuxième des Carlingford Stakes et troisième du Prix Panacée (Ls), avant de produire deux black types : Gm Hopkins (Dubawi), qui a gagné les Paradise Stakes (L) à Ascot, et Zvarkhova (Makfi), laquelle s’est classée troisième des Prix Delahante et Finlande (Ls). C’est la famille de l’étalon Mark of Esteem (2.000 Guinées, Queen Elizabeth II Stakes, Grs1).

PHILIPPE SOGORB CONTINUE À FAIRE CONFIANCE À KENDARGENT

#98      M        Kendargent & Xaarina, par Aussi Rules  42.000 €

            Acheteur : Michèle Sogorb

            Vendeur : Haras de Colleville

            Éleveur : Guy Pariente Holding

Philippe Sogorb est allé jusqu’à 42.000 € pour le lot 98, un fils de l’étalon du haras de Colleville Kendargent (Kendor). Le Montois nous a expliqué : « C’est un poulain très chic et signé. Sa famille est vivante, avec de bons chevaux comme Xaarino et Mont Kiara. C’est un coup de cœur. J’ai aimé sa façon de se déplacer et sa morphologie. Je l’ai acheté pour un client existant. » Philippe Sogorb a entraîné avec succès un certain nombre de produits de Kendargent, à l’image de Restiana (Prix de Suresnes, L, deuxième du Prix Fille de l'Air, Gr3) et Batwan (troisième du Prix Djebel, Gr3). Ce lot 98 fait partie des premiers produits présentés par le haras de Colleville à Osarus. Il est le premier produit de Xaarina (Aussi Rules), lauréate d’une course et deux fois quatrième de Listed. La deuxième mère, Xaarienne (Xaar), s’était classée troisième du Critérium de l’Ouest et du Critérium du Languedoc (L). Elle a donné deux black types : Xaarino (Kendargent), gagnant du Prix François Boutin (L), et Mont Kiara (Kendargent), troisième du Prix de Cabourg - Jockey Club de Turquie (Gr3). Il s’agit d’une bonne souche O’Reilly, celle de King Malpic (King’s Best), deuxième du Prix de Ris-Orangis (Gr3), Salpinx (Northern Dancer), Sandbar (Oasis Dream), troisième d’un Prix de Diane (Gr1), ou encore Sahara Slew (Fantastic Light), lauréate des Ribblesdale Stakes (Gr2).

UN CROISEMENT 100 % WERTHEIMER POUR CHRISTOPHER HEAD

#26      F         Anodin & Polémique, par Poliglote           40.000 €

            Acheteur : Gérard Larrieu

            Vendeur : Domaine de l’Étang (appartenant à l’E.A.R.L. de la Vallée)

            Éleveur : E.A.R.L. de la Vallée

Gérard Larrieu porte chance aux jeunes entraîneurs cantiliens. C’est lui qui a déniché Maroubra (Prix De Liancourt, L), le premier black type de Joséphine Soudan. Ce mardi à La Teste-de-Buch, il a signé le bon à 40.000 € pour le lot 26, une pouliche présentée par le domaine de l’Étang. Elle va rejoindre l’effectif Christopher Head, jeune entraîneur en phase d’installation à Chantilly. Le courtier nous a confié : « Elle est très signée Sadler’s Wells (Northern Dancer) et fait preuve de beaucoup d’énergie. J’apprécie Anodin, son père. »

Christopher Head connaît bien cet étalon, stationné au haras familial (le Quesnay) et qui était entraîné par son père, Freddy Head. Le jeune sire des frères Wertheimer réalise de bons débuts en tant qu’étalon avec ses premiers 2ans. Il a déjà donné Harmless ** (Prix Roland de Chambure, L), ainsi que le très prometteur Anodor** (Anodin) qui vient de passer sous les couleurs de l’écurie Bouchard. La mère de ce lot 26, Polémique (Poliglote), était une élève des frères Wertheimer. Elle avait couru au niveau Groupe, après avoir décroché une place dans une course B, sous la férule de Freddy Head. Son premier produit, My Pottinguer (Tin Horse), a décroché neuf places sur les obstacles. Pony Girl (Darshaan), la deuxième mère, placée du Grand Prix du Nord (L), a notamment donné Sharpalo (Shamardal), deux fois sur le podium l’Abu Dhabi Championship (Gr2). C’est la famille d’Indonésienne (Muhtathir), gagnante du Total Prix Marcel Boussac (Gr1).

UNE ANODIN POUR PAUL BASQUIN

#134    F         Anodin & Besito, par Kodiac         40.000 €

            Acheteur : Haras du Saubouas

            Vendeur : Haras de l’Hôtellerie

            Éleveurs : Richard Sam & Jeremy Hoskins

Quelques minutes après le top price de la première journée, Anodin et le haras de l’Hôtellerie ont refait parler d’eux. En effet, le lot 134 a fait monter les enchères jusqu’à 40.000 € et Paul Basquin nous a expliqué : « C’est une belle pouliche par Anodin. Elle est très course. Son père semble vraiment être un étalon améliorateur. Il fait des chevaux avec beaucoup de présence et de qualité. Cette pouliche est issue d’une mère par Kodiac (Danehill) et elle a tout pour faire une bonne jument de course. Elle se déplace très bien. Dans un premier temps, elle va revenir au haras du Saubouas. Puis nous aviserons. » Sa mère a déjà produit Arabica (Style Vendôme), lauréate d’une course en France. La deuxième mère, Christmas Kiss (Taufan), est placée de Listed outre-Manche. C’est la famille de King of Clubs (Premio Emilio Turati, Gr1).

JEAN-CLAUDE ROUGET FAIT SON MARCHÉ

#49      M        Pedro the Great & Shadow of the Day, par Until Sundown      40.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras de la Haie Neuve

            Éleveurs : S.A.S. Reignier & San Gabriel

#23      M        Canford Cliffs & Peppy Miller, par Iffraaj         38.000 €

Acheteur : Jean-Claude Rouget

            Vendeur : Haras des Granges

            Éleveurs : Mathieu Daguzan-Garros & Fréderic Bragato

Jean-Claude Rouget est un fidèle de la vente Osarus de La Teste et, ce mardi, il a été encore une fois actif. Désormais partagé entre Pau et Deauville, il a connu une belle réussite avec les chevaux élevés au haras de la Haie Neuve et la production de Pedro the Great (Henrythenavigator). On se souvient notamment de Feralia (Pedro the Great), lauréate du Critérium du Béquet - Ventes Osarus (L). Le lot 49 est issu de la proche famille de Vizir Béré (Hurricane Cat), lauréat du Prix des Chênes (Gr3) avant d’être vendu à Hongkong. Jean-Claude Rouget a aussi signé un bon à 38.000 € pour le lot 23, un élève de Mathieu Daguzan-Garros et Fréderic Bragato. C’est un fils de Canford Cliffs (Tagula). Dans la production de cet étalon, Jean-Claude Rouget a notamment entraîné Supermensch (troisième du Prix de Saint Patrick, L). Sa mère est la sœur de deux bons chevaux, Mrs Snow (deuxième de l’Henkel Trial - Dusseldorfer Stutenpreis et du Preis der Spielbank Bad Neuenahr, Ls) et Wadaat (deuxième des Oaks d'Italia, Gr2).

UN POULAIN PRÉCOCE POUR ROBERTO COCHETO TIERNO

#24      M        Kheleyf & Perle de Star, par Indian Rocket 38.000 €

            Acheteur : Roberto Cocheto Tierno

            Vendeur : Haras des Faunes

            Éleveur : Alain Chopard

Roberto Cocheto Tierno n’était pas présent ce mardi à La Teste-de-Buch et c’est l’un de ses entraîneurs, Francisco Rodríguez, installé à Madrid, qui a signé le bon à 38.000 €. Le lot 24 est un pur produit du haras des Faunes, où son père, Kheleyf (Green Desert), et son père de mère, Indian Rocket (Indian Ridge), font ou ont fait la monte. Sa mère, Perle de Star (Indian Rocket), n’a pas couru mais a déjà donné trois gagnants, dont Pastichop (Bertolini), lauréat de quatre courses et pris en valeur 42,5. C’est la famille de Baroud d'Honneur (Highest Honor), lauréat du Grand Prix de Vichy et du Prix du Prince d'Orange (Grs3) mais également celle de Little Dreams (Della Francesca), gagnante des Prix F.B.A. - Aymeri de Mauléon et Delahante (Ls).