Wagnerian et Rey de Oro, le Japon a retrouvé ses Derby winners

International / 23.09.2018

Wagnerian et Rey de Oro, le Japon a retrouvé ses Derby winners

Les deux derniers gagnants du Derby japonais (Gr1) ont effectué leur retour à la compétition ce dimanche, dans deux épreuves courues à 10 minutes d’intervalle. Le 3ans Wagnerian (Deep Impact) s’est imposé à Hanshin dans le Kobe Shimbun Hai (Gr2), sur 2.400m, qui apparaît comme la meilleure préparatoire au Kikkuka Sho (Gr1), le St Leger Japonais. Rey de Oro (King Kamehameha), quant à lui, a remporté le Sankei Sho all Comers (Gr2) sur 2.200m, à Nakayama, associé à Christophe-Patrice Lemaire.

Wagnerian, laborieusement. Wagnerian n’avait plus couru depuis son triomphe dans le Derby et, aux guichets, les parieurs japonais ont accordé une légère préférence à son dauphin classique, Epoca d’Oro (Orfevre), qui s’est par ailleurs imposé dans les Guinées locales. Durant le parcours, ils ont patienté dans la deuxième partie du peloton. Quand Wagnerian est parti en chasse de l’animateur, Meisho Tekkon (Manhattan Café), Epoca d’Oro n’a pas produit le changement de vitesse attendu. Wagnerian a laborieusement pris l’avantage, avant de résister à la belle fin de course d’Etario (Stay Gold). Wagnerian et Etario peuvent se retrouver au départ du Kikuka Sho le 21 octobre, sur 3.000m, avec à la clé 20 millions de yens d’allocation (906.000 €).

Rey de Oro douze mois après. Rey d’Oro effectuait une grande rentrée, après sa quatrième place dans le Dubai Sheema Classic. Il a attendu au cœur du peloton et son pilote, Christophe-Patrice Lemaire, a dû faire preuve de courage en choisissant de progresser parmi les chevaux dans la courte ligne droite de Nakayama. Rey de Oro a sorti le grand jeu dans les 100 derniers mètres pour devancer d’une encolure Al Ain (Deep Impact) qui, l’année dernière, avait remporté sur la même piste les 2.000 Guinées. Christophe-Patrice Lemaire a dit : « Je savais qu’il n’était pas à 100 % pour cette rentrée. Il a gagné car c’est un bon cheval. À présent, il est attendu dans les Grs1. » La dernière victoire de Rey d’Oro remontait au Kobe Shimbun Hai, il y a douze mois.