Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Arrigo, le frère d’Adlerflug, au haras du Mazet

Élevage / 18.10.2018

Arrigo, le frère d’Adlerflug, au haras du Mazet

Pour la saison de monte 2019, le haras du Mazet (19) recrute un étalon ayant un remarquable profil pour réussir sur le marché de l’obstacle. Placé de Gr1, Arrigo est le frère d’Adlerflug, un des meilleurs sires allemands actuels. Le prix de saillie de ce petit-fils de Monsun sera révélé ultérieurement.

Quel est le point commun entre Cadoudal (Green Dancer), Poliglote (Sadler’s Wells) et Martaline (Linamix) ? Ces trois top-étalons d’obstacle ont été performants à 3ans ou 4ans, en plat, sur 2.400m. Et ils étaient eux-mêmes issus de père ayant prouvé leur capacité à générer des sauteurs de niveau Gr1. Arrigo (Shirocco) répond à ces deux critères. Ce très beau cheval, avec de la taille (1,68m) et du modèle, a débuté sa carrière d’étalon au Gestüt Graditz, en Allemagne. En 2019, il officiera près de Pompadour, au haras de Mazet, sous la férule de Mathieu Talleux. Propriété d’Abdul Malik, le cheval est arrivé en France par l’intermédiaire de Sabine Lösch. Matthias Tandler (Gestüt Graditz) a déclaré : « Arrigo a débuté la monte en 2016. Lors de ses deux premières saisons, il a sailli 50 juments. C’est un étalon avec un super caractère et une vraie personnalité. Ses premiers yearlings passent en vente cette année et deux sont inscrits lors de la prochaine vacation de l’agence BBAG. C’est la famille d’Urban Sea, ce qui signifie qu’on fait difficilement plus actuel. »

Voir le cheval :

https://youtu.be/spHwZEquLbs

Ces courses qui sortent des pères de sauteurs. Pour sa deuxième sortie, à l’âge de 3ans, Arrigo fut battu de peu par le futur gagnant de Gr1 Mawingo (Doomben Cup, Gr1) dans le Bavarian Classic (Gr3, 2.000m). Lors de sa deuxième sortie, il s’est imposé dans l’Oppenheim-Union-Rennen (Gr2, 2.200m). Par le passé, cette épreuve pour 3ans courue à Cologne a révélé de futurs très bons étalons d’obstacle, à l’image de Network (Monsun) ou de Lavirco (Königsstühl). Non placée du Derby allemand – comme Network ! – il s’est racheté dès sa sortie suivante. Arrigo s’est en effet classé deuxième du Gran Premio Jockey Club Italiano (Gr1, 2.400m), derrière le quadruple lauréat de Gr1 Campanologist (Kingmambo), mais devant le double gagnant de Gr1 Voilà Ici (Daylami). Le podium du Gran Premio Jockey Club Italiano a vu passer de futurs pères de sauteurs, comme Shirocco (Monsun), le père d’Arrigo, ou Shantou (d’où treize chevaux de Gr1 sur les obstacles). Vendu à des intérêts qataris suite à sa deuxième place au niveau Gr1, et confié à l’entraînement d’Ibrahim Al Malki, Arrigo n’a pas reproduit le même niveau de performance. Mais dans un contexte très différent, il est tout de même monté sur le podium de trois des principales épreuves pour pur-sang anglais de ce pays : le Qatar Derby, les H.H. Heir Apparent Trophy et H.H. The Emir's Trophy.

Shirocco, un étalon polyvalent. Excellent cheval de course, lauréat de deux Grs1 à 3ans – le Derby allemand et le Gran Premio del Jockey Club –, Shirocco (Monsun) a ensuite prouvé qu’il avait la pointure du meilleur niveau international. À 4ans, il s’est imposé dans le Breeders' Cup Turf (Gr1). À 5ans, il a remporté la Coronation Cup (Gr1, devant Ouija Board) et le Prix Foy (Gr2, devant Hurricane Run et Pride). Au haras, il a donné six gagnants de Gr1 en plat, dont Brown Panther (Irish St Leger, Gr1) et Windstoss (Derby allemand, troisième de la Coronation Cup et du Preis von Europa, Grs1). Shirocco a également produit Wild Coco (deuxième du Qatar Prix Vermeille, Gr1) et Shirocco Star (sur le podium des Oaks d’Irlande, des Oaks d’Epsom et des Pretty Polly Stakes, Grs1). En bon fils de Monsun – comme Network et Manduro –, Shirocco a donné plusieurs très bons sauteurs, à l’image de la championne Annie Power (Doom Bar Aintree Hurdle, Stan James Champion Hurdle, Ladbrokes World Hurdle & EBF Mares Champion Hurdle, Grs1) ou de Lac Fontana (Mersey Novices’ Hurdle, Gr1). Les premières générations de Shirocco conçues pour l’obstacle en Irlande sont âgées de 3ans en 2018. Elles devraient donc sortir dans les saisons à venir, conformément au programme des courses anglo-irlandais. 

Une famille d’étalons. Arrigo est le frère d’Adlerflug (Derby allemand et Deutschland-Preis, Grs1). Ce dernier est un étalon très confirmé outre-Rhin, où il a déjà donné neuf gagnants de Groupe, dont Iquitos (Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen & Longines Grosser Preis von Baden, Grs1), Ito (Pastorius Grosser Preis von Bayern, Gr1), Lacazar (Preis der Diana, Gr1), Savoir Vivre (Grand Prix de Deauville, Gr2, deuxième du Derby allemand, Gr1), Moonshiner (Prix de Lutèce, Gr3), Wunder (Prix Chloé, Chantilly, Gr3, troisième du Grosser Dallmayr Bayerisches Zuchtrennen, Gr1)… La deuxième mère d’Arrigo et d’Adlerflug, Alya (Lombard), était la propre sœur d’Allegretta (Lombard). Cette dernière a produit la gagnante du Prix de l’Arc de Triomphe Urban Sea (Miswaki), elle même à l’origine d’un grand étalon, Sea the Stars (Cape Cross), et d’un chef de race, Galileo (Sadler’s Wells)…