Avec la pluie, les chances d’US Navy Flag dans The Everest prennent l’eau

International / 11.10.2018

Avec la pluie, les chances d’US Navy Flag dans The Everest prennent l’eau

ROYAL RANDWICK (AU), SAMEDI

Traverser le monde pour courir le sprint le plus riche du programme international (13 millions de dollars australiens, soit huit millions d’euros), faire des semaines en quarantaine… et trouver du terrain lourd en Australie. C’est la triste histoire du gagnant US Navy Flag (War Front). Le meilleur sprinter d’Europe sera au départ de The Everest, la version australienne et 100 % vitesse de la Pegasus World Cup. Le 3ans Coolmore a déjà gagné en terrain souple, mais quand il trouve du vrai lourd, comme annoncé ce samedi à Royal Randwick, il se noie. C’est dommage car lorsqu’il est en forme, comme le jour où il a fait exploser la Darley July Cup (Gr1), US Navy Flag a le profil parfait pour ce parcours de 1.200m avec courbe. Surtout qu’il a aussi tiré le trois à la corde, ce qui est très important.

Redzel – avec des doutes – pour le doublé. De surcroît, le lot de The Everest ne paraît pas inapprochable. Les trois premiers de la première édition sont encore au départ, mais avec des points d’interrogation. Le lauréat Redzel (Snitzel) a confirmé ensuite en remportant le Darley Classic (Gr1), mais après son retour des vacances, il n’a plus refait sa valeur. Et il a été battu sans excuses par Santa Ana Lane (Lope de Vega) dans les Premiere Stakes (Gr2), la préparatoire courue il y a deux semaines. Vega Magic (Lope de Vega), deuxième en 2017, s’est préparé pour ce rendez-vous avec une course sur 1.400m et n’a pas brillé. Le japonais Brave Smash (Tosen Phantom) a couru trois fois cette saison, sans démériter mais sans parvenir à gagner.

Quand le favori est à 6/1. Malgré tous ces doutes, Redzel est encore le favori, mais il est à 6/1… Le dernier cri au betting est la pouliche Shoals (Fastnet Rock), qui a bien couru en dernier lieu derrière Santa Ana Lane et peut progresser. Trapeze Artist (Snitzel) a déjà battu Redzel sur ce même parcours. La jument In her Time (Time Thief) vient de bien courir lors de sa rentrée. L’élève de l’écurie du Grand Chêne Home of the Brave (Starspangledbanner) avait bien gagné sa place dans ce peloton, mais il a été déclaré non partant pour cause de fièvre. Quel dommage.