CRITÉRIUM DE SAINT-CLOUD (GR1) - Wonderment émerveille son entourage

Courses / 27.10.2018

CRITÉRIUM DE SAINT-CLOUD (GR1) - Wonderment émerveille son entourage

SAINT-CLOUD, SAMEDI

Surprise à l’arrivée du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) ! On s’attendait à une victoire anglaise ou irlandaise… Mais non ! C’est bien un français, ou plutôt une française, qui s’est taillé la part du lion. Wonderment (Camelot) a fini très vite en pleine piste pour s’imposer d’une encolure devant Sydney Opera House (Australia) et Fox Tal (Sea the Stars), troisième à trois quarts de longueur. Norway (Galileo), d’abord tendu en deuxième position, a ensuite imprimé beaucoup de rythme avant de plafonner pour prendre la quatrième place à trois longueurs.

D’Évreux à Saint-Cloud. Wonderment succède à son lointain cousin Waldgeist (Galileo) dans ce Critérium de Saint-Cloud, l’épreuve ayant été annulée l’an passé. La dernière pouliche à avoir remporté ce Gr1 est Passage of Time, en 2006. Wonderment franchissait un sacré palier ce samedi : gagnante pour ses débuts, à Évreux, dans une course pour apprentis et jeunes jockeys, elle venait de conclure troisième du Prix de Condé (Gr3). Troisième sur cinq… Mais en arrivant à refaire un peu de terrain dans une course totalement cadenassée. Nicolas Clément, son entraîneur, nous a dit : « J’espérais être dans les trois premiers. Elle avait bien couru à Chantilly, refaisant un peu de terrain dans une course sans train, et avait très bien travaillé en début de semaine. À ce moment-là, je me suis dit : on va à Saint-Cloud. À la liste des partants, j’ai vu qu’il y avait encore du monde mais j’étais confiant pour une place. »

Un premier Gr1 depuis Style Vendôme. Wonderment a été achetée 60.000 € à Arqana par Tina Rau et Nicolas Clément à la vente de yearlings d’octobre Arqana. Elle est entraînée en France mais c’est en réalité une pouliche internationale. Elle est issue d’une souche allemande, ses éleveurs, Manfred Wurtenberger et R. Stockli, sont suisses, et sa propriétaire, Stella Thayer, est américaine. Nicolas Clément a expliqué : « C’est vraiment super pour toute l’équipe à la maison, sans qui cela ne serait pas possible, pour ma compagne Tina Rau, avec qui j’ai acheté la pouliche à Deauville, et pour Mme Thayer, qui est américaine. Wonderment n’a pas un gros modèle, mais elle a un cœur énorme et beaucoup de tenue. Nous n’avions pas gagné de Gr1 depuis Style Vendôme, donc c’est un moment de joie pour toute l’équipe. À Deauville, nous avions été séduits par son pedigree : elle descend d’une grande famille allemande dans laquelle on retrouve aussi Waldgeist, qui a remporté cette épreuve. Nous trouvions aussi qu’elle avait une très belle locomotion. »

Coolmore battu, ou presque. Norway, favori de ce Critérium de Saint-Cloud, a rendu les armes dans la ligne droite après avoir craché tout son feu dans le parcours. Il faudra le revoir. C’est finalement Sydney Opera House qui a été le meilleur Coolmore de la course, étant battu sur le poteau, lui dont la meilleure performance était une deuxième place dans les Royal Lodge Stakes (Gr2). Coolmore battu… Mais Coolmore pas vraiment perdant ! Les deux premiers de ce Critérium de Saint-Cloud sont issus d’étalons Coolmore : Wonderment est par Camelot (Montjeu), dont les premiers produits ont 3ans, et Sydney Opera House est par Australia (Galileo), dont les premiers produits ont 2ans.

Mathieu Legars, représentant de Coolmore, nous a dit : « Sydney Opera House court très bien. Il manque peut-être encore un peu de maturité. Quand la pouliche est venue à côté de lui, il est reparti. Je pense que c’est un bon cheval pour l’année prochaine. Norway a été obligé d’aller devant faute de chevaux voulant y aller. Il a sûrement fatigué pour finir. »

PEDIGREE WEATHERBYS http://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/Wonderment.pdf

Élevée par Manfred Wurtenberger et R. Stockli, qui sont suisses, Wonderment a été achetée 60.000 € à la vente de yearlings d’octobre Arqana par Tina Rau et Nicolas Clément. Elle était présentée par le haras de l’Hôtellerie. Wonderment est une fille de Camelot, étalon à Coolmore, et de Wiwilia (Konigstiger). Wiwilia compte deux victoires et a donné Short Call (Kodiac), gagnant en Angleterre pour ses débuts à 2ans. Wonderment est son deuxième produit. Sa pouliche yearling par Dawn Approach a été vendue 87.000 € à Marc Pimbonnet et Fabrice Petit cette semaine à Arqana.

Il s’agit d’une belle famille allemande. La deuxième mère, Wurfspiel (Lomitas), est placée de Listed et a donné Wake Forest (Sir Percy), lauréat des Man O’War Stakes (Gr1). La troisième mère est Wurfbahn (Frontal), laquelle est à l’origine de plusieurs champions. Sous elle, on retrouve Wurftaube (Acatenango), gagnante du St Leger allemand (Gr1) et mère de Waldpark (Dubawi), gagnant du Derby allemand (Gr1) et étalon pour le compte d’European Bloodstock Management. Elle est aussi la mère de Waldmark (Mark of Esteem), laquelle a donné Masked Marvel (Montjeu), étalon au haras de la Tuilerie pour le compte du haras d’Etreham, ainsi que Waldlerche (Monsun), la mère de Waldgeist (Galileo), lauréat de ce Critérium de Saint-Cloud à 2ans, deuxième du Qipco Prix du Jockey Club (Gr1) l’an passé à 3ans et, cette année, lauréat du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) et du Qatar Prix Foy (Gr2). Waldgeist devrait être revu dans la Longines Breeders’ Cup Turf (Gr1). Waldlerche a aussi donné Waldlied (New Approach), gagnante en 2018 du Prix de Malleret (Gr2). 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Montjeu

 

 

 

 

Floripedes

 

Camelot

 

 

 

 

 

Kingmambo

 

 

Tarfah

 

 

 

 

Fickle

WONDERMENT (F2)

 

 

 

 

 

 

Tiger Hill

 

 

Konigstiger

 

 

 

 

Kittiwake

 

Wiwilia

 

 

 

 

 

Lomitas

 

 

Wurfspiel

 

 

 

 

Wurfbahn

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’04”60

De 1.000m à 600m : 28”02

De 600m à 400m : 12”67

De 400m à 200m : 12”46

De 200m à l’arrivée : 13”15

Temps total : 2’10”90