EN RÉGION - De nombreux efforts pour améliorer la sécurité et la qualité de la piste sur l’hippodrome du Pin-au-Haras

Courses / 17.10.2018

EN RÉGION - De nombreux efforts pour améliorer la sécurité et la qualité de la piste sur l’hippodrome du Pin-au-Haras

Les 21 octobre et 18 novembre, l’hippodrome du Pin-au-Haras accueille ses deux dernières réunions de l’année. L’équipe de bénévoles de la Société des courses du Pin est à pied d’œuvre pour que les courses se déroulent au mieux. Thierry de Chambord, vice-président de la Société des courses, nous a expliqué comment l’hippodrome se préparait à l’organisation de ces deux journées de courses.

Modification des dates de réunions. Les dates des deux dernières réunions de courses de l’année au Pin ont été modifiées. Thierry de Chambord nous a dit : « Les deux réunions prévues en octobre ont été déplacées car le terrain était particulièrement sec. Depuis, nous avons eu de la pluie, 15 mm entre samedi et lundi, mais il était plus prudent de les décaler. Nous mettons tout en œuvre pour que le terrain soit bon, sachant que la piste est vierge et n’a pas été utilisée depuis le mois de mai. » Trois courses de plat et quatre courses d’obstacle auront lieu ce dimanche, dont le Prix du Crédit Agricole Normandie - Grand Steeple-Chase du Pin (Handicap) et le Prix du Haras de Fresnay-le-Buffard - Grand Prix du Pin (Course E). Plusieurs animations sont prévues au programme, avec en particulier un grand village pour les enfants, des cours d’équitation, mais aussi des tombolas pour remporter de nombreux lots. Dix-sept voitures américaines seront également exposées sur l’hippodrome.

En constante amélioration. L’hippodrome du Pin-au-Haras cherche toujours à améliorer la sécurité sur son champ de courses. Thierry de Chambord nous a dit : « Au mois de mai, nous avons eu un souci avec une cavalière dont le cheval a dérobé et s’est retrouvé au pied d’un obstacle. Nous allons donc notamment fermer les parcours d’obstacle lors des courses de plat pour éviter cela. Nous rénovons aussi au fur et à mesure les barres d’appel et d’impact des obstacles. » La Société des courses du Pin finalisera en 2019 un contrat avec TecRail.

Des bénévoles fidèles et motivés. Les bénévoles du Pin-au-Haras font vivre l’hippodrome, Thierry de Chambord a précisé : « Nous avons une super équipe de bénévoles. Nous essayons de toujours les motiver et ils nous sont fidèles. Encore hier, nous y étions jusqu'à 20 heures, à décorder, préparer les obstacles, etc. » La dernière réunion aura lieu le 18 novembre, avec quatre courses de plat et trois courses d’obstacle, parmi lesquelles le Prix du Conseil Départemental de l’Orne - Grand Steeple-Chase Cross-Country du Pin (étape du championnat de France de cross-country).