La France avec Recoletos, Kitesurf, mais aussi Laurens…

International / 15.10.2018

La France avec Recoletos, Kitesurf, mais aussi Laurens…

QIPCO BRITISH CHAMPIONS DAY

Deux français sont annoncés au départ ce samedi lors de la réunion du QIPCO British Champions Day, la grande finale du galop anglais, après le forfait de Bateel (Dubawi), qui ne sera plus revue en piste. Recoletos (Whipper) figure parmi les 22 chevaux confirmés dans les Queen Elizabeth II Stakes (Gr1), sur le mile en ligne droite, alors que Kitesurf (Dubawi) est parmi les 14 restantes des QIPCO British Champions Fillies & Mares Stakes (Gr1), sur 2.400m. Il y a aussi une troisième française, Laurens (Siyouni). Son propriétaire, John Dance, a décidé de débourser 70.000 £ pour supplémenter la pouliche, qui peut remporter le sixième Gr1 de sa carrière. Elle a bien travaillé ce lundi et samedi elle retrouvera son pilote habituel, P.J. McDonald, qui doit faire son retour en selle ce mercredi.

Le terrain sera un lourd français. Ce lundi, le terrain est devenu lourd après le déluge qui a frappé Ascot dimanche, avec 40 mm de pluie. La météo annonce un retour au beau pour le week-end, avec des petits moments de pluie en semaine, et le terrain prévu est du vrai soft à l’anglaise, c’est-à-dire plus proche du lourd que du très souple en France. Le terrain, après une saison pendant laquelle le léger a été majoritaire en Angleterre, est un point d’interrogation en plus pour les parieurs et les professionnels.

Gosden, trois favoris et un doute. Parmi eux, il y a John Gosden, qui entraîne les favoris de trois courses. Stradivarius (Sea the Stars) est à 0,9/1 dans la QIPCO British Champions Long Distance Cup (Gr2) sur 3.200m, Lah Ti Dar (Dubawi) est à 1,5/1 dans la course des femelles et Cracksman (Frankel), qui attend la pluie depuis Royal Ascot, est à 1,25/1 dans les QIPCO Champion Stakes (Gr1). Gosden a un quatrième favori en puissance. Il s’agit de Roaring Lion (Kitten’s Joy), qui est confirmé dans deux courses, les Champion et les Queen Elizabeth II Stakes. L’entraîneur a annoncé qu’il prendrait sa décision au tout dernier instant, c’est-à-dire jeudi matin. Il ne veut pas entacher le CV du poulain, qui fera fort probablement ses débuts au haras la saison prochaine, avec une défaite. Dans le même temps, un Gr1 sur le mile peut faire monter son prix et l’attrait des éleveurs. Si Roaring Lion s’aligne au départ des Queen Elizabeth II Stakes, il en deviendra le favori. Avec le doute sur sa présence, il est à 3,5/1, une cote en baisse constante lundi après-midi, alors que la cote de Recoletos est montée de 2,5 à 3/1.

Peslier en selle sur Coronet. Les Queen Elizabeth II Stakes sont la course qui compte le plus de chevaux confirmés. Ils sont 21, c’est-à-dire cinq de plus que dans le QIPCO British Champions Sprint Stakes (Gr1). Un autre Français s’alignera samedi à Ascot. Olivier Peslier a été engagé par John Gosden pour Coronet (Dubawi), en quête d’un jockey parce que Lanfranco Dettori est en selle sur Lah Ti Dar (Dubawi). Gérald Mossé est quant à lui déjà déclaré partant en selle sur Sir Dancealot (Sir Prancealot) dans le sprint.