Le résumé du samedi de l'Arc

Courses / 06.10.2018

Le résumé du samedi de l'Arc

Demain, c’est le grand jour ! Mais ce samedi n’était pas mal non plus. Si vous n’étiez pas aux courses ou devant Equidia, voici un résumé des meilleures courses du jour.

Et rendez-vous ce soir dans JDG pour le compte-rendu détaillé de la journée et les dernières news sur l’Arc.

 

CHAUDENAY : Brundtland… à défaut d’Arc !

Il aurait pu courir l’Arc, après sa victoire dans le Prix Niel… mais ce sera peut-être pour l’an prochain. En attendant, Brundtland (Dubawi) a justifié son statut de favori en s’imposant dans le Qatar Prix Chaudenay (Gr2). Mais la pouliche d’Alex Pantall, Lillian Russell (Dubawi), n’est pas passée près de l’exploit, donnant plus que du fil à retordre au Godolphin.

 

CRITERIUM D’OCTOBRE : Master Brewer décroche la cagnotte

Épreuve de Classe 1, mais richement dotée (137.500 € au vainqueur), la deuxième édition du Haras de Bouquetot - Critérium de la Vente d’Octobre Arqana est revenu à Master Brewer (Reliable Man), qui a fait preuve de beaucoup d’autorité dans la phase finale.

Master Brewer, qui dépend de l’entraînement de Michael Bell, n’avait pas couru depuis la fin juillet. Il s’était classé quatrième d’une Listed disputée à Ascot, après avoir ouvert son palmarès pour sa deuxième sortie à Newmarket. Le cheval avait été vendu à la vente d’octobre Arqana (condition sine qua non pour participer à cette course) pour la somme de 85.000 €. Il était présenté par Coulonces Sales et avait été adjugé à Alex Elliott.

 

ARABIAN TROPHY DES JUMENTS : Al Shamoos au-dessus du lot

Il n’y a guère eu de suspense dans le Qatar Arabian Trophy des Juments (Pouliches de 4ans) (Gr1 PA). Al Shamoos (No Risk Al Maury) a pris l’avantage de bonne heure et n’a ensuite cessé d’accroître son avance, se permettant même de regarder les appareils photos au passage du poteau !

 

DOLLAR : Alignement au bout du suspense

Alignement (Pivotal) ne pouvait rêver mieux à quelques heures de son passage sur le ring d’Arqana, pour la vente de l’Arc. Le représentant Wertheimer & Frère a causé une énorme surprise en venant prendre le meilleur sur Loxley (New Approach), qui semblait avoir fait le plus dur. Alignement a trouvé des conditions de courses idéales, avec sufisamment de rythme pour qu’il puisse placer sa pointe de vitesse. Fabricate (Makfi), pour la casaque de Sa Majesté la Reine d’Angleterre, prend la troisième place, tout près.

Entraîneur d’Alignement, Carlos Laffon-Parias a dit : « Il nous a agréablement surpris. C’est bien… parce que les mauvaises surprises sont également fréquentes ! »

 

DANIEL WILDENSTEIN : Ostilio ne fait pas dans la demi-mesure

Ostilio (New Approach) a gagné le Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2) à la manière des forts. Le représentant du cheikh Mohammed Obaid Al Maktoum a rapidement pris les commandes de l’épreuve, menant à un rythme soutenu. Le peloton s’est alors étiré, mais Ostilio, formé à la dure école des gros handicaps anglais, n’a jamais molli. Il remporte son premier Groupe, une longueur un quart devant Oh This is Us (Acclamation), qui a bien fini en pleine piste. Hey Gaman (New Approach), qui a accompagné le futur lauréat en tête, conserve la troisième place.

 

CADRAN : Call the Wind, la divine surprise

Call the Wind (Frankel) n’avait jamais couru dans un Groupe, ni sur une distance supérieure à 2.800m. Malgré tout, c’est bien lui qui a remporté le Qatar Prix du Cadran (Gr1), battant avec une certaine autorité le supplémenté Holdthasigreen (Hold that Tiger). Morgan le Faye (Shamardal), bonne finisseuse, complète le podium.

Poulain très compliqué à mettre au point, Call the Wind semble avoir trouvé son vrai sport dans les épreuves pour stayers.

 

ROYALLIEU : Princess Yaiza trop forte pour les françaises

La britannique Princess Yaiza (Casamento) s’est montrée la plus forte dans le Qatar Prix de Royallieu (Gr2). La lutte a toutefois indécise jusqu’au bout, et une enquête a même été ouverte par les commissaires, en raison de frottements entre la gagnante de Palombe (Nathaniel), deuxième. Shahnaza (Azamour) prend la troisième place au prix d’un bel effort, après avoir longtemps patienté en queue de peloton.

La pouliche entraînée par Gavin Cromwell décroche son premier Groupe.