Osons !

Courses / 27.10.2018

Osons !

On a pris l’habitude de voir nos Groupes de 2ans revenir aux étrangers, souvent en supériorité numérique, et souvent plus endurcis que nos juveniles. Mais les entraîneurs français, s’ils ont moins de 2ans dans leurs boxes que leurs homologues britanniques, rechignent aussi à les courir. Sur les neuf partants du Critérium de Saint-Cloud (Gr1), quatre seulement étaient tricolores. Nicolas Clément a été récompensé de son audace. Il n’a pas hésité à courir sa Wonderment (Camelot) dans ce Gr1, elle qui avait gagné en débutant à Évreux, puis s’était classée troisième du Prix de Condé (Gr3). André Fabre n’avait pas de partant dans le Gr1 clodoaldien, mais il a pu suivre la victoire de Magna Grecia (Invincible Spirit) dans les Futurity Trophy Stakes (Gr1). Persian King (Kingman) l’avait battu à la régulière dans les Autumn Stakes (Gr3). Cela sent bon pour les Guinées…

Dimanche, c’est dans le Critérium International (Gr1) que les 2ans ont rendez-vous. Deux des sept partants sont entraînés en France, dont un qui a été supplémenté, Graignes (Zoffany). Allez, il faut y croire : on pensait que cela allait être compliqué pour Graignes dans le Critérium de Maisons-Laffitte et, pourtant, il avait plutôt bien couru pour prendre la troisième place, après un mauvais départ. Sans manquer de respect à l’opposition anglo-irlandaise de ce dimanche, ce ne sont pas les meilleurs 2ans étrangers qui feront le déplacement : ils ont d’autres options, que ce soit lors du week-end de l’Arc, dans des épreuves comme les Vertem Futurity Stakes (Gr1) de ce samedi, dans le Fillies’ Mile… Ou encore dans les prochaines épreuves de la Breeders’ Cup, que Coolmore, par exemple, affectionne tant. Un bon 2ans français a le droit de les battre… À condition de ne pas rester au box !